Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Etre heureux... peut être pas, mais vivre passionnément, chacun peut y arriver

Audience de l'article : 2011 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
A quoi peut il bien concrètement me servir votre groupe STRATEGIE DE VIE PRO ET PERSO ?

J'ai eu deux question similaires récemment.

Je ne vends absolument pas la saucisse du bonheur, qui reste très vague et surtout sujette à la norme qui autorise plus ou moins sans consulter le conscient des humains ce que peut être le sentiment de bonheur, Généralement, l'autorisation est sérieusement limitée.

Ce que je vends, c'est la manière de réaliser une vision que j'ai depuis 25 ans.

A défaut d'être heureux, si je fais des choses qui me passionnent tellement que j'en oublie de voir le temps qui passe, alors, j'aurais au moins grapillé cela lors de mon passage sur terre.

Etre dans le flow, totalement concentré et captivé par ce qu'on fait. Voilà quelque chose de reproductible, de concret, capable de modeler une vie.

Il y a des conditions.

Il existe 3 niveaux selon moi de choses à faire dans la vie. Les basses fréquences, qui nous appauvrissent et nous humilient, les béquilles existentielles utilisées par tous, vendues par l'économie et les entrepreneurs malsains privilégiant l'argent court termiste et le pouvoir. Puis en middle fréquence, nous avons les activités type "sensation" dont il faut organiser la rotation pour obtenir un bénéfice à les pratiquer. La glisse, la plongée, les voitures que sais je... Et il y a la haute fréquence, siège de nos vrais passions dont on se lasse jamais, qui nous tire vers la créativité, le meilleur de nous mêmes, l'amour, la lumière. Même au bout d'une décennie. Un homme avec 3 / 5 passions qui utilise 90% de son emploi du temps est un homme comblé. Certes il aura ses démons à comprendre comme chaque humain sur terre, mais organiser sa vie autour de ses passions est la seule porte de sortie pour vibrer en haute fréquence. La maîtrise de son temps pour obtenir un tel résultat est incontournable !

Alors, comment oublier le temps qui passe ? Jour après jour, avec un plan et de l'organisation, on ne fait que des choses qui nous plaisent en haute fréquence. Tout le reste est éliminé ! De temps à autre de la middle fréquence et 0 basse fréquence. Donc élimination de toutes les sources basses fréquences type travail pour se nourrir, famille si toxique, amis si toxiques et limitants, pays... une vraie réflexion devant être menée autour des sources, de ce que nous laissons entrer en nous, de comment nous allons nous battre pour l'imposer dans notre vie numéro 1 devant tout le reste...

Il m'a fallu 50h de vidéos pour tenter d'illustrer cette manière de vivre efficace et rémunératrice.


Puisse t elle en inspirer d'autres !

J'ai bien saisi que la majorité des humains préfèraient s'abandonner, se sacrifier, via notamment l'outil numéro 1 reptilien qui est la reproduction humaine... mais l'étude est sans appel. Après 70 ans, c'est un carnage. Nous avons basiquement deux types de cadavres. Les cadavres de la reproduction qui n'ont rien créé pour eux même, rien vécu non plus ou à toute petite dose, qui sont passés à côté de leur lumière dans une vie d'obligations et les cadavres du boulot, qui ont transformé en obligation et prison, l'argent, le pouvoir, la conquête, la compétition, l'affirmation de soi par la performance, oubliant d'aimer au passage ce qui les tue à petit feu après 70 ans...

Cela m'a toujours fasciné. Lire les témoignages des anciens et regarder les jeunes recommencer les conneries persuadés qu'ils obtiendront un résultat différent. J'ai jamais rien compris à la manière dont les êtres humains gèrent leur vie, ce miracle de la vie capable d'offrir tant. Il y a d'autres manières de faire que la mienne, mais pour rien au monde, j'échangerais ma vie contre les deux modèles dominants de la reproduction et du travail. Je ne suis pas heureux totalement, mais définitivement, je peux affirmer que chaque jour est un immense plaisir à vivre qui me passionne. C'est en discutant avec Gael Deballe ce matin (qui trade les options et adorent la modélisation de stratégies sur ces supports si particuliers), qui est coincé aux Philipinnes à Manille que j'ai pris conscience de la logique implacable dans laquelle je m'étais enfermé au fil des années, qui produit de la valeur mécaniquement. Je ne sais même plus ce qu'est vivre normalement selon les standards français, croulant sous les obligations, les compromissions, les trahisons de soi, les négociations...

feu


Laissez moi vous donner un conseil. Dîtes non. Ne négociez pas votre vie. Elle est trop précieuse. Au fond de vous, une vulnérabilité si lumineuse vous habite qu'aucun pays, aucune femme, aucune règle ne peut vous pousser à la trahir. Les connards du dessus essayent de nous tirer vers la basse fréquence par la perversion, par l'utilisation de nos faiblesses structurelles, par la peur et la terreur, mécanismes ancestraux dont nous n'avons pas toujours le contrôle et qui nous aveuglent si facilement. Mais si vous cherchez bien, vous verrez qu'en appuyant sur les bons boutons, rien ne peut éteindre le feu de la lumière qui irradie. La vie est un combat entre l'ombre et la lumière avec nous au milieu qui avons la capacité à choisir. La très grande majorité a décidé de ne pas écouter le feu et de juste se contenter de survivre en respectant les codes. Bien sûr ils aimeraient le feu, mais le feu n'est accessible qu'en arrêtant de respecter les codes. Et le non respect des codes, c'est interdit. Donc le choix est implacable. Renoncer au feu. Trop dangereux... ce qui est pour le moins un drôle de choix...

Jai fait STRATEGIE DE VIE PRO ET PERSO pour aider les gens qui sentent l'existence de ce choix existentiel premier. J'ai découvert par hasard en novembre 20019 que 3.000€ était un mauvais prix pour les clients et que le bon prix était 1750€. C'est désormais le prix du ticket d'accès à ce projet de vie.

Charles

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Engin-ear mardi, 12 mai 2020 13:20 Posté par Engin-ear

    Encore un édito qui réveille. Merci.

    Il faudra cependant expliquer un jour comment la procréation rentre dans ce modèle de vie.

    Les enfant sont indispensables. Les nations qui ne font pas d'enfants sont condamnées à la disparition. 

    D'après mes estimations, élever un seul enfant en France coûte à minima 200 mille euros directement aux parents et à l'Etat, plus il faut rajouter un certain montant de l'ordre de 100 - 800 mille euros d'opportunités perdues aux parents.

    Si pour certains c'est une nouvelle, sachez qu'une place en école coûte 10 mille euros par an à l'Etat.

    Ainsi, c'est un choix, pour ceux qui en sont conscients, de finir la vie avec 2 enfants ou 2 millions en banque.