Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Productivité

Productivité

Entreprises ; Etats ; Hommes

Toute l'actu traitée par Objectifeco dans le domaine de la productivité à la recherche de l'excellence.

Comment réfléchir à produire plus, plus vite ou en consommant moins de temps et d'énergie, les logiciels et stratégies en vogue, les dernières recherches, les témoignages d'expérience...

promospeciale

D'après une étude américaine, seulement 8% des dirigeants d'entreprise seraient, à la fois efficaces, dans leur décision stratégique et leur exécution. Tous les chiffres et quelques pistes pour améliorer son leadership

Audience de l'article : 1154 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Une enquête réalisée en 2013 auprès de 700 cadres opérant au sein de secteurs économiques variés a révélé des résultats intéressants. L’efficacité des dirigeants dans leurs prises de décision et leur qualité d’exécution ont ainsi pu être testées de manière approfondie.

Voici les résultats en image ci-dessous, et le moins que l’on puisse dire c’est que ces chiffres donnent de quoi réfléchir.

TOPLEADERS


Ainsi, seulement 16% des dirigeants ont été considérés comme très efficaces, dans leur stratégie ou  soit dans l’exécution de celle-ci. Mais uniquement 8% ont été performants dans les deux domaines combinés. Le plus choquant, c’est qu’une grande majorité, c'est-à-dire 63% ont été jugés de manière neutre ou alors négativement !

Il y a cependant, un point positif, concernant la tranche de 16% des dirigeants qui sont soit bons dans leur stratégie ou dans son exécution. L’étude démontre qu’ils disposent d’un potentiel d’évolution et de progression pour devenir de meilleurs stratèges. S’ils ont des compétences plus basées sur les tâches exécutives, ils pourront développer d’avantage le côté stratégiques, et vice versa.

Dans la recherche menée par l’institut américain, 5 qualités de leadership ressortent en boucle. Elles permettent aux dirigeants d’entreprises l’écart qui se creuse souvent entre la stratégie et son exécution. Ces compétences sont également un facteur de développement personnel, un véritable moteur de croissance pour le dirigeant et sa société.


1. L’identité

Dégagez une image forte ! En tant que leader, vous devez devenir une figure emblématique, un modèle d’engagement.

Vous avez quelque chose de puissant à vendre : un message identitaire qu’il faut pérenniser au fil du temps. Cela requiert du courage, des convictions, afin de générer l’influence et l’impact nécessaire à la construction d’une société extraordinaire.


2. Traduire ses stratégies concrètement dans le quotidien

Bien que vous ayez des responsabilités, que vous soyez en haut de l’échelle, vous devez aussi mettre les mains dans le cambouis. Howard Schultz, le PDG de Starbucks insiste sur le côté architecte du dirigeant d’entreprise. Les chefs d’entreprise sont des constructeurs. Ils doivent s’assurer que tous les détails de l’activité quotidienne fonctionnent de façon optimale. Il faut également faire preuve d’autorité et imposer son point de vue clairement, démontrer aux autres sa perspicacité. Au niveau de la clientèle, mettez en avant la valeur ajoutée que vous leur offrez !


3. La culture du travail

En tant que leader, vous êtes imprégné de la culture de votre entreprise. Vous êtes le champion principal de l'engagement émotionnel. Vous boostez la responsabilité individuelle au sein d’un collectif. Le succès de chacun doit être important pour vous.

Grâce à des méthodes de suivi et à la formation, vous développerez la culture de la cohésion d’un groupe.

Vous devez insuffler les valeurs qui correspondent aux attributs spécifiques de votre entreprise. Efforcez vous d’agir en cohérence avec la culture de votre entreprise, ne prenez pas des décisions qui vont à son encontre. La culture de l’entreprise et vos actions doivent être indivisibles et ne formez qu’une entité. Il est préférable d’éviter de prendre des décisions tout seul dans son coin !


4. Réduire les coûts et tout ce qui est superflu

Votre entreprise monopolise constamment des ressources ; il est important d’axer celles-ci sur vos priorités stratégiques, d’un point de vue personnel on fait la même chose, que cela soit au niveau des relations et du temps consacré dans certaines tâches.

Vous devez  accorder plus de temps aux choses qui délivrent le plus de valeur ajoutée. Parfois, on est submergé par des demandes ou des sollicitations immédiates qui ne sont pas si indispensables que cela ! Savoir se focaliser sur ce qui produit le plus de valeur est un élément fondamental.


5. Façonner l’avenir à votre manière 

En tant que leader, vous êtes l'un des premiers à découvrir le défi constant du changement, de l’évolution externe.

Des qualités comme le courage, et l’humilité sont nécessaires. Elles vous permettront de reconnaître quand le changement vaut la peine d’être opéré. Il est primordial de construire une équipe de travail très compétente, en sachant également que l’avenir dépendra des générations de leaders qui émergeront de celle-ci.

La quasi-totalité des PDG sondés dans cette enquête ont fait part de leurs aspirations pour changer les choses, la capacité d’aller au-delà des contraintes avec lesquelles leur organisation bloque. Ils ont la volonté farouche de bâtir afin de laisser derrière eux un héritage solide qui procure des années et ders années de croissance.

Développer ces 5 qualités de leadership peut vous aider. Elles améliorent votre confiance, celle de votre entreprise, ce qui permet d’augmenter votre faculté à pouvoir pallier l’écart entre stratégie et exécution.

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire