Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Savoir calculer le souci retraite en oubliant l'aveuglement optimiste

Audience de l'article : 2671 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
"les caisses de retraite sont vides... le système a été conçu pour des rendements de 6 à 7% par an"

cette affirmation est valide pour les systèmes de retraite par capitalisation, par exemple aux US.
mais pas en France où le système est par répartition des cotisations des actifs entre les retraités.
avec une pyramide démographique descendante, les retraites sont à partager entre plus de retraités, alimentées par moins de cotisants. D'où une baisse progressive des retraites, mais en aucun cas une explosion du système.
à titre individuel, il suffit de compléter la retraite par une rente immobilière et le niveau de vie est maintenu. 
Et si l'on veut éviter une taxation excessive du revenu immobilier en France, alors on achète de l'immobilier dans d'autres pays moins taxateurs par le moyen de REITs/foncières ou de SCPI spécialisées à l'international.


Il est beau ce commentaire...
Très représentatif de ceux qui ne comptent pas.
Contentons nous de chiffrer.
Le Crédit Suisse comme de nombreux autres organismes ont chiffré le coût de la génération baby boomers sur 30 ans, durée de la retraite.
Bilan des simulations = environ 100% de dépenses sur PIB.

Le souci, c'est que nous sommes déjà à 100% de dettes sur PIB.
Donc sur 30 ans, on rajoute 100% de dettes sur PIB supplémentaires, soit 200%.
Puis il faut payer le déficit budgétaire annuel de 3%. Sur 30 ans, on obtient à nouveau à la louche 100% de dettes sur PIB...
Donc là, nous arrivons à 300% de dettes sur PIB.Si nous étions en pleine croissance économique à 3 ou 4% par an, la situation ne serait pas si inquiétante. Mais là, nous sommes déjà à 10 ans de stagnation...
Quand j'ai fait les simulations sur EXCEL pour en avoir le coeur net, il y a un facteur de variation qui m'a étonné. Tout le monde parle d'une stagnation et projette de manière linéaire du passé récent sur le futur. Mais que se passe t il si on introduit une crise récession économique de 2 ans ? Cela déglingue les chiffres assez forts car il y a un effet ciseau sur les compta nationales.

Il faut bien avoir conscience des chiffres à plus long terme. Quand on aura autour de 20 millions de retraités plus les 10 millions de fonctionnaires chômeurs, assistés en tout genre avec en face moins d'actifs probablement autour de 23 ou 24 millions et surtout parmi les actifs juste une minorité capable de dégager un revenu suffisant pour être ponctionné... là, nous parlons d'un écroulement de système structurel. Pas d'une crise / récession. Je maintiens que le système socialiste ne passera pas 2035. Après ce sera Mad Max... car si on arrête de projeter de manière linéaire, on obtient ce que l'histoire a toujours démontré dans tous les pays, une fuite du capital des riches. Quand les riches se barrent vraiment, les pays s'écroulent, car le capital qui investit, les neurones derrière nécessaires et la concentration technique, c'est la sève d'une économie, la richesse d'un pays, ce que tous les dictateurs du monde entier ont toujours échoué à créer. Le capital finit toujours par fuir les soucis quand la perte de confiance est effective. La situation macro économique ne permet tout simplement PAS d'avoir confiance à horizon 30 ans. Quelque part en route, tout le monde désertera le navire. C'est quasi inévitable. Comme l'ont fait les romains à Byzance puis Venise... comme l'ont fait toutes les diaspora du monde entier, y compris les Vénézueliens qui repartent au pays maintenant que le sanguinaire est tombé, quittant le panama en provoquant un reflux immobilier que j'ai bien saisi et dont j'ai bien profité puisque j'ai mis la main sur une location de fou à prix cassé...

Sinon au niveau de la compta, c'est très simple.
Soit on tue le marché obligataire par un PEG de taux réels négatifs à 0.50% (mon option favori - celle du Japon qui a déjà 7 ans d'âge et qui tient le coup) et donc plus aucun capital ne rapporte rien à moins d'avoir un deuxième PEG de taux pour les entreprises (en sachant que jamais les mesures qui forcent la liberté économique ne tiennent aussi longtemps que 30 ans sans exploser tellement les déséquilibres générés deviennent grands et ingérables)
Soit on assomme comme en temps de guerre l'économie privée par les impôts (ce qui tue là aussi la rente du capital)

Entre temps, tous les fonds privés qui financent les retraites complémentaires auront sauté depuis bien longtemps... l'immobilier par ses prix de vente ressemblera aux actions techno en l'an 2000, sans compter les taxes sur la rente immobilière achevant le job... 

Le grand shift pour tous les occidentaux, c'est d'apprendre à s'extraire du bordel avant que le navire saute. La meilleure option reste de prendre la fuite et de monter des business internationaux exploitant la demande mondiale, tout particulièrement dans les pays en croissance sans souci démographique et la fiscalité normale (hors système socialiste).
Dans les pays à souci retraite, on ne peut pas laisser les opérateurs de l'économie privée générer de la valeur sans leur faire payer l'addition retraite.
L'histoire regorge d'exemples de générations dans tous les pays sacrifiées pour payer les conneries de la précédente.

Le meilleur exemple ? A la fin de l'empire romain, l'Etat prélevait tellement d'impôts que des romains abandonnaient leur statut de citoyen au profit de celui d'esclave, ce qui leur permettait d'échapper aux impôts confiscatoires. Rome a du passer une loi interdisant les citoyens à demander le statut d'esclave... cela en dit long sur ce qui a déjà eu lieu dans l'histoire et sur ce qui attend le monde occidental. A noter que le statut d'esclave a été abandonné par l'empire romain car il ne rapportait aucun impôt !!!! Bien sûr, les rêveurs parleront d'évolution positive, mais la vérité est bassement fiscale...

Sinon oui les REIT sont une superbe solution d'autant qu'ils évitent la punition de la dévaluation de l'euro aux épargnants français... mais encore faut il avoir du capital perso, ce qui est compliqué quand on démarre pauvre en France. 500.000$ à 5% de dividendes avant impôt à 30%, ce n'est pas accessible à 95% des ménages français... 250.000$ en REIT, on parie combien que 90% ménages français ne peuvent pas ?... (sachant que là, on parle d'une rente d'environ 1000$ par mois avec ce niveau d'investissement)... donc affirmer que la retraite n'est pas un problème car on peut compenser par les REIT, c'est juste une pensée narcissique qui ne tient pas compte de la réalité des populations.

Charles Dereeper

PS : il y a un autre facteur à prendre en compte. L'abrutissement du peuple qui ne changera jamais. Le cas de l'Argentine cette semaine le confirme. Les mecs se font tondre et baiser depuis plusieurs décennies par des politiciens véreux. Dans un élan de lumière, ils avaient collé au pouvoir des gens un peu plus sérieux... qu'ils viennent de virer pour remettre les connards habituels à la place. Bilan ? 15% de dévaluation. Un nouveau risque de défaut probable à 75% selon les CDS et surtout une ouverture à la bourse de -48% ce qui place ce score au top dans les annales boursières. Comme qui dirait, le grand capital n'a pas trop aimé hahahahaha.

Le peuple n'apprend pas. Il n'a pas le temps car un esclave ne peut pas libérer suffisamment de temps libre pour s'interroger sur son destin et le chemin de sa vie et se mettre à changer en progressant. Du coup, il tourne en boucle manipulé par les pervers du dessus. Et à la fin sur un plan collectif, on obtient de la merde. L'Argentine pour cette semaine. Mais parions que la semaine prochaine, un autre peuple créera un nouveau cas, une nouvelle occurence appartenant à la longue et triste liste de l'histoire de l'humanité... à noter que Hong Kong prend de l'intensité... Notre ami Donald Trump a dit que c'était dommage ce problème... J'ai quand même du mal à acheter et ne pas penser que son camps a financé l'amorce de ce problème si dommage qui déstabilise le monde.... hahahahaha

La France ne peut pas espérer se faire sauver par ses choix politiques, elle qui n'apprend rien. Après s'être fait trimballer par Sarko, 18 millions de nouilles ont foncé voté sur François Hollande, le plus nul de tous, visible à 200km tellement il pue de l'intérieur... non content de découvrir qu'elle s'était fait rebaiser, elle a alors foncé à 17 millions de votants si ma mémoire est bonne sur la nouvelle offre bidon dispo, notre cher Macron, lui qui allait tout changer enfin hahahaha... le plus drôle est de voir le peuple dans la rue comme un idiot moins de 2 ans après avoir voté... l'observation à froid permet donc de conclure que le peuple français efface son disque dur avant 5 ans. C'est court une mémoire de moins de 5 ans. Et c'est très triste aussi sur le fond.
crisedusiecle
Poster un commentaire

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire pascal samedi, 17 août 2019 08:03 Posté par pascal

    Bonjour

    "encore faut il avoir du capital perso, ce qui est compliqué quand on démarre pauvre en France"

    mais alors à quoi servent les formations d'Objectif Eco ?
    pour ma part j'applique avec bonheur les méthodes de Loic Abadie et David Renan, et bon an mal an la bourse a bien amplifié mon épargne. De quoi prendre position en foncières/SCPI étrangères de manière significative.

    "affirmer que la retraite n'est pas un problème car on peut compenser par les REIT, c'est juste une pensée narcissique qui ne tient pas compte de la réalité des populations"

    ObjectifEco s'adresse à une élite intellectuelle, pas à la population entère. Bien sur qu'il n'y a pas d'espoir pour la population, mais si on lit ce blog, c'est pour y trouver des concepts pour se sauver individuellement.

    cordialement

  • Lien vers le commentaire banville samedi, 17 août 2019 04:29 Posté par banville

    D'abord bravo pour le reportage, reflet de l'idiotie humaine quant à la non valorisation des vrais trouveurs. Quant à la conclusion, ne faudrait-il pas ajouter qu'aux dernières élections, les retraités, descendus dans la rue quelques temps auparavant, ont alimenté le vote de leur bourreau .Ne serait ce pas un genre de syndrome de stockholm?...