Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Combien de français âgés de 65 ans ont raté leur vie ? Quelle est votre stratégie ?

Audience de l'article : 9504 lectures
Nature de contenu : Article perso
Nombre de commentaires : 13 réactions
Votez pour cet article
(107 Votes) - Note : 4.67
Partagez cet article avec vos connaissances

Pour ce 300ème article ObjectifEco, je ferais dans du perso !

 

Comment aimerais je vieillir au-delà de 65 ans ? Je me suis posé cette question il y a quelques années. Voici ma réponse :

 

1 - J'aimerais vieillir sans être dépendant d'un produit psychotrope type antidépresseur, anxiolytique, décontractant ou somnifère

 

2 - J'aimerais vieillir sans être dépendant de l'alcool

 

3 - J'aimerais vieillir sans être dépendant du sucre, de la bouffe et afficher un surpoids ou une obésité

 

4 - J'aimerais vieillir sans être dépendant du tabac ou de la drogue

 

5 - J'aimerais vieillir sans avoir de gros handicaps santé

 

6 - J'aimerais vieillir avec une femme que je continue d'aimer

 

7 - Enfin, j'aimerais vieillir en ayant les poches pleines et en animant des projets jusqu'à la fin, jusqu'au dernier jour si possible

 

Comme vous le voyez, j'ai de l'ambition... A vrai dire, au regard des dernières statistiques qui sortent, les unes derrière les autres, c'est plus que de l'ambition que j'ai. Je suis carrément prétentieux.

 

Pourtant, mes 7 critères me semblent normaux. Le plus incertain, sur lequel le contrôle est aléatoire, est le numéro 5, la santé. Pour les autres, si on y réfléchit bien, nous pouvons tous sans souci en théorie y arriver. Seulement, qui y arrive dans la réalité ?

 

 

 

Pour le critère numéro 7

 

J'ai déjà répondu dans un autre article. 4 personnes sur 5 après 40 ans de travail, se retrouve les poches vides ou presque vides. http://www.objectifeco.com/argent/s-enrichir/article/charles-dereeper-4-chances-sur-5-de-ne-rien-gagner-apres-40-ans-de-travail-vous-signez

 

 

 

Pour le critère numéro 1

 

Les chiffres de la Direction Générale de la Santé sont éloquents. Au delà de 65 ans, sur 10 millions d'individus, 32% sont sous anxiolytique et 13% sous antidépresseurs, soit un total de 45%. A partir de 83 ans, les deux tiers des personnes âgées sont incapables de mettre un pied de bout le matin sans l'aide d'un produit... Sympa. Comme quoi, se fuir toute sa vie et se mentir ne paye pas tant que ça !

 

 

 

Critère numéro 2 :

 

25,1 % des hommes de 12 à 75 ans déclarent consommer une boisson alcoolisée tous les jours de l'année, pour les 65-75 ans on atteint 65,8 % ;
 
9,4 % des femmes de 12 à 75 ans ont répondu boire de l'alcool tous les jours, pour les 65-75 ans on atteint 33,1 % ;

 

 

Sympa là aussi non ? La France produit deux tiers d'alcoolique à la retraite pour les hommes... Une sacrée performance pour un modèle qui paraît que le monde entier nous envie...

 

Si on s'amusait à calculer, et là, vous conviendrez que c'est explosif et qu'aucun fonctionnaire ne s'amuse à publier les données ou même à enquêter, le pourcentage de mon critère numéro 1 et 2, à savoir quelle est la part des gens qui sont sous alcool en même temps que sous produits ? On peut penser qu'une partie non négligeable se contente d'une seule béquille ! Cela signifie qu'au moins 80% des plus de 65 ans ne parviennent pas à mettre le pied debout le matin sans s'injecter un petit complément, alcool ou pharma, permettant d'aider à oublier le gâchis conséquent qu'ils ont fait de leur vie.

 

 

 

Critère numéro 3

 

Celui-ci est une cible mouvante qui augmente plus vite que notre connaissance de la physique quantique... Aujourd'hui, on considère qu'au moins 40% de la population française n'est pas dans son état normal, soit 20 millions de surpoids et 6 millions d'obèses. 18% des plus de 65 ans sont obèses. A titre personnel, je dois être honnête et dire que j'appartenais à cette catégorie de gens qui utilisait l'alimentation pour compenser. Je m'en suis rendu compte début 2007 sans être en surpoids ni obèse. Cela m'a pris trois années entières pour purger mon corps de ma dépendance au sucre. D'ailleurs, qui a dit que j'étais dépendant au sucre, hein ? Eh bien personne, car la conso moyenne de sucre a augmenté en cinquante ans d'un facteur de 10 à 40. Tout est normal. A moins de s'interroger soi même, il n'y a aucun garde fou. Si vous voulez le savoir, c'est simple : lancez vous le défi de ne plus absorber pendant un mois entier, une seule micro goutte de sucre du glucose fructose. Juste des fruits. Essayez et on en reparle...

 

 

 

Critère numéro 4

 

Autour de 26% des français sont sous dépendance au tabac. Nous n'avons pas de statistiques fiables concernant la drogue. Mais vu que le business est juteux, on peut penser qu'un paquet de retraités de 65 ans se mettent "un petit pet" de temps à autre dans la tronche. Au milieu du coktail alcool et pharma, il faut bien varier les plaisirs...

 

 

 

Oublions le critère numéro 5.

 

J'ai fait un pari réussi de 5 ans sans médicament, uniquement en contrôlant l'alimentation, le sommeil et le stress. L'expérience est relatée ici : http://www.europecostarica.com/Ch4.html Mais là, tenir la durée sur 30 ans, sans jamais commettre d'erreurs, de déconnexion, d'accident, franchement, c'est niveau grand maître... Il est peu probable de ne pas passer à la casserole tôt ou tard. Les Français ont la deuxième espérance de vie au monde. Ils se défoncent tellement la tête qu'ils sont parvenus à considérer que vieillir en ayant des problèmes de santé est normal. Souci, les Japonais ont la première espérance de vie au monde. Et eux, du moins, l'ancienne génération actuellement en train de vieillir ne subit pas le même niveau de problèmes de santé. Eux expérimentent l'art de bien vieillir en forme.

 

 

 

Critère numéro 6

 

Comme pour l'alimentation, ce critère est une cible mouvante en forte accélération. On divorce de plus en plus. Les choses changent. Les tabous tombent. Il est impossible d'avoir des statistiques fiables sur le nombre de personnes heureuses en ménages. Allez. Je suis sympa. Je contribue au mythe de la retraite réussie. Regardez la photo. C'est beau hein ?

 

 

 

Allez pas de panique, je vous rassure, le gars à gauche, cet empaffé avec le beau sourire du gars heureux, il m'a confié un secret : il aimerait bien se faire la petite du voisin. Elle le fait fantasmer à mort... chuuut !!!

 

Ah aha ah, en matière de relation amoureuse, chacun peut constater quand il arrête de mentir à son voisin, à son parent, à son ami ou à lui même, oh combien, la situation n'est pas rose. Entre 40 et 60% des hommes occidentaux confessent avoir déjà trompé leur femme. Bien sûr, il existe des petites phrases toutes faîtes, prêtes à l'emploi pour se rassurer, mais sur le fond, la réalité reste moche dans ce domaine. 2000 ans de culture chrétienne monogame à l'encontre de 36.000 ans de polygamie, ont eu le don de rendre un maximum de personnes malheureuses. Les hommes doivent réfréner leurs pulsions et culpabilisent. Les femmes sont coincées (la moitié semble dans les enquêtes n'avoir jamais connu de plaisirs sexuels) et croulent sous la honte en supportant sur leurs épaules, toute la lourdeur culturelle chrétienne. J'avoue que c'est le critère qui me laisse le plus perplexe. Le modèle actuel homme / femme est un énorme échec. Mais comment faire ? Le pourcentage d'échec chez les pratiquants de l'amour libre est il aussi élevé que chez les monogames ? Nous ne disposons pas dans ce domaine d'études fiables nous permettant de choisir ! Les occidentaux préfèrent consacrer leur argent à fabriquer des bombes et à enrichir les banquiers qu'à trouver le moyen d'être heureux (en fait qu'à trouver le moyen d'arrêter d'être désespéré au fond d'eux en zigouillant les autres, volant ou détruisant l'habitat naturel)...

 

 

 

Synthèse générale

 

Par rapport à mes ambitions de vieillesse réussie, il faut reconnaître que les chiffres jouent vraiment contre moi. Sur 10 millions de 65 ans, au moins 9,5 millions doivent bien être concernés par l'utilisation d'une béquille, si ce n'est pas deux, trois ou quatre. Cela nous oblige à nous poser quelques questions : quel est ce monde stupide qui nous amène méthodiquement à rater notre vie et à finir piteusement au moment où nous avons accumulé le plus d'expérience de nous et de la vie ? A rester dans les grands axes tracés par des gens mal intentionnés, nous avons au moins une quasi certitude, c'est de savoir la couleur de la fin : une couleur qui pue... Finalement, à ne pas sortir des rangs par peur, ne réalise-t-on pas exactement ce qui nous effraie pourtant le plus ?

 

J'ai écrit cet article car un petit jeune de 28 ans me contacte et m'explique qu'il veut partir. Nous discutons deux heures et je découvre qu'il a vraiment un profil adapté à un départ de France. Je fais des propositions. Sur le moment, il est emballé. Trois jours plus tard, il revient tout penaud, pleins d'hésitation. Il a discuté "avec un ami" (notez bien le mot ami) et maintenant, il doute.

 

Je suis parvenu à la conclusion que les gens savent sciemment au fond d'eux qu'ils font tout ce qu'ils peuvent pour rater leur vie, en donnant libre cours notamment à leur lâcheté. Mais plus vicelard, dès qu'ils perçoivent au sein de leur entourage, une possibilité d'échapper à cet enfer, il fonce sur leur proie pour la faire rentrer dans l'ordre en utilisant tout un tas d'outils manipulatoires sur un plan psychologique, libérant une jalousie féroce. Certains vont me trouver cynique une énième fois, mais suis je vraiment si éloigné de la vérité ? ON RATE NOTRE VIE TOUS ENSEMBLE. Quiconque s'amuse à essayer de s'en sortir mieux que les autres, est UN PROFITEUR. Allez avouez que vous l'avez déjà senti, celle là. J'en reçois chaque semaine des emails de frustrés de ce genre. N'adhérant pas au dogme de notre pays, je suis devenu un profiteur qui refuse de se foutre la tronche en l'air comme les autres... ben voyons !

 

Après avoir écouté beaucoup de gens, grâce à internet, je constate que la faille générale se situe au niveau de l'inaptitude des individus à caractériser si une chose marche ou ne marche pas. Quand on sait qu'une chose ne marche pas, on arrête d'espérer et de recommencer le même circuit. On change. On cherche une autre solution. Définitivement, le modèle social français ne marche pas. La vieillesse qu'il nous propose est foireuse. Toutes les statistiques le prouvent et le reprouvent. Les infirmières dans les hôpitaux le confirmeront également toutes : les 65 ans, tout nus dans leur lit de malades sévères ou bénins, sont infectes, apeurés, perdus, plus immatures et moins courageux que des enfants de 5 ans au même endroit.

 

Je ne détiens pas la clé. Je constate juste que cela ne marche pas, cela ne me convient pas et que j'ai au final beaucoup moins de risques à essayer autre chose qu'à suivre la voie de mes aînés comme on dit. Le mensonge à soi ne paye pas à long terme. Il est même facturé hyper cher, trop à mon goût.

 

Faîtes circuler cet article. Il est temps qu'on se réveille tous sur le sujet ! Nous sommes tous concernés. Cette envie de se démonter la tête jour après jour concerne directement notre pays. La France consomme 6 fois plus de pharma que l'Allemagne, 8 fois plus d'alcool que Malte, nous sommes champions du mal être et du pessimisme dans toutes les enquêtes... Au petit jeu des comparaisons, on ne gagne jamais à part ironie du sort, que nous durons plus longtemps que les autres, le comble de notre masochisme...

 

Charles Dereeper

 

www.charlesdereeper.com

 

www.europecostarica.com

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

13 commentaires

  • Lien vers le commentaire FRICOTIN mercredi, 14 novembre 2012 19:51 Posté par mtpellier

    A mon avis arrêtes surtout de fumer du "chichon" dans ta case au Costa...!

  • Lien vers le commentaire lemerou lundi, 23 janvier 2012 18:39 Posté par lemerou

    Article intéressant.
    Mais la question qui m'intéresse (car je suis dans cette position) : où avez vous conseillé au jeune homme de partir ? Au Costa Rica ?

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget mercredi, 11 janvier 2012 12:52 Posté par sacha Pouget

    quand je regarde la vie que mène Hugh Hefner avec ses nurses, je me dis qu'il y a du bon de vieillir... aux US

    compte twitter : [https://twitter.com/#!/hughhefner->https://twitter.com/#!/hughhefner]

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget mardi, 10 janvier 2012 23:31 Posté par sacha Pouget

    Charles,

    pour ta santé : aucune crainte à avoir !

    vivre, vieillir et être en bonne santé, y a pas de secret: ça demande une prise en charge médicale... Et tout ça passe par le travail des Biotechs !

    Aucune crainte à avoir, il n' y aura pas de petit cachet à prendre ; tout passera par des petites injections de cellules réalisées par des infirmières

    Pour parvenir à cet objectif de vivre longtemps et cotiser pour nos caisses de retraite (jusqu'à 250 ans si, si!), deux jeunes biologistes (elles ont du tester les produits sur elles) pourraient t'administrer leurs substances :

    -Laura Niedernhofer, chercheuse à l’université de Pittsburgh, qui pourrait t'injecter dans l’abdomen des cellules souches (elle a réussi à multiplier l’espérance de vie de ses souris par trois) :

    [http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/cellules-souches-des-souris-vivent-trois-fois-plus-longtemps_35793/->http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/cellules-souches-des-souris-vivent-trois-fois-plus-longtemps_35793/]

    -la biologiste Vera Gorbunovad, de l'université de Rochester, qui pourrait te proposer une injection de cellules de rat-taupe glabre:

    [http://www.lepoint.fr/science/il-possede-le-secret-de-la-vie-eternelle-15-12-2011-1408655_25.php->http://www.lepoint.fr/science/il-possede-le-secret-de-la-vie-eternelle-15-12-2011-1408655_25.php]

    j'espère maintenannt que tu es rassuré pour ton petit corps...

  • Lien vers le commentaire jymesnil mardi, 10 janvier 2012 12:12 Posté par jymesnil

    en partie d'accord, moi ce qui me titille c'est la télévision, cette grande lessiveuse à cerveaux...faudrait en parler un de ces jours :-) c'est la super grande béquille !

  • Lien vers le commentaire erdomo mardi, 10 janvier 2012 09:03 Posté par erdomo


    Etre âgé ou être vieux. !!!

    Définition, qui peut changer notre conception " être âgé c'est différent qu'être vieux" .

    A la retraite et même avant,
    certains deviennent simplement " âgés " D'autres deviennent " vieux "

    L'âgé pratique le sport, la découverte, les voyages
    le vieux se repose. le vieux accumule les jalousies et les rancœurs.

    L'âgé a de l'amour à donner, l’âgé fait des plans pour son futur,
    le vieux n'a que la nostalgie du passé.

    L'agenda de l'âgé comprends surtout des lendemains,
    Le calendrier du vieux ne contient que des " hier ".

    L'âgé apprécie les jours à venir,
    le vieux souffre du peu de jours qui lui restent.

    L'âgé fait des rêves en dormant,
    le vieux fait des Cauchemars.
    Il n'est pas question Pour Nous d'être vieux.
    Nous pouvons être âgés, mais nous ne voulons pas être vieux,

    car nous avons
    tant d'amour à donner,
    tant de projets à réaliser,
    tant de choses à faire

    que nous n'avons ni le droit ni le désir d'être vieux

    c'est ce que je vous souhaite à toutes et à tous pour ces années qui courent!