Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Normes, taxes, règlementations...vous allez adorer la "transition énergétique" !

Audience de l'article : 4072 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 7 réactions
Votez pour cet article
(12 Votes) - Note : 4.50
Partagez cet article avec vos connaissances
Il y a des lectures plus intéressantes à faire que celles proposées par le ministère du (sous)-développement durable…et j’étais plus occupé ces derniers temps de vacances (en dehors des sessions détente en parapente et escalade) à scruter l’excès d’optimisme en construction sur les indices pour savoir quand je pourrai reprendre des positions baissières (que j’avais coupées vers 3820 points sur le CAC) sans trop de risques (ce qui fera l’objet d’un prochain article dans les jours à venir, vu que l’échéance commence à approcher).

Malgré tout, des actualités "étranges" sur les aspirateurs et les réductions de vitesse généralisées m’ont amené à vouloir découvrir ce que pouvait bien représenter la « transition énergétique » dans l'esprit des technocrates qui l'ont inventée…
transitionenj


Le gouvernement a ainsi élaboré un site à la gloire de l’église climato-réchauffiste, et surtout des rapports très instructifs sur ce qui nous attend dans les années à venir…En résumé : Toujours plus de normes, de taxes, de règlementations, de socialisme, et évidemment beaucoup moins de liberté.
Vous trouverez aux pages 19 à 26 du rapport n°1 le détail d'une partie des mesures qui sont en préparation.

-   Pour le bâtiment :

Nous avions déjà la norme RT2012 qui va augmenter le coût des bâtiments neufs de 20% en moyenne (lire cet article) en attendant la RT2020 qui fera beaucoup « mieux ».
Mais ce n’est qu’un petit début. Ce serait quand même dommage de se contenter d'augmenter le prix des logements neufs en négligeant de taxer l'immobilier ancien.
Les oukazes de l’U.E et du gouvernement sont donc en préparation pour les bâtiments anciens :

oukaze

Propriétaires, vous allez donc bientôt découvrir le concept novateur des "travaux de rénovation obligatoires"...Le document du gouvernement mentionne quand même une "forte opposition de certains acteurs". Comment ? Il y aurait certains "acteurs" individualistes qui ne seraient pas prêts à payer la transition énergétique de leur bâtiment dans une joie fraternelle et écocitoyenne, en ces temps de réchauffement infernal ?

- Pour l'électroménager

L’Europe a déjà abordé le problème fondamental des aspirateurs, dont la puissance maximale va passer de plus de 2000 watts aujourd’hui à moins de 900 watts en 2017…De nouvelles normes et années de recherche en efficience / transition énergétique pourront ensuite  aboutir à de véritables concentrés de technologie verte en matière d’aspiration qui pourraient avoir ce design :

balai

(il faudra quand même penser à produire de nouvelles normes sur les pailles du balai et les pratiques culturales associées).


Pour les autres appareils, nous allons bientôt bénéficier d’un « bonus/malus » écologique...Et en général dans ce domaine, c’est surtout le malus qui est privilégié par les états, vu qu'il faut bien faire rentrer des sous.

Pour les transports

C'est un vrai feu d’artifice de taxes et de normes qui est proposé :

-  Si vous souhaitez prendre l'avion, il y aura une taxation du kérosène pour les vols intérieurs en France et en Europe.

- Si vous avez renoncé à prendre l'avion et préférez la voiture,  l'état et l'Union Européenne vont aussi s'occuper de vous, avec une "augmentation des taxes diesel au niveau de celles de l’essence" et la mise en place d’une nouvelle « contribution climat-énergie » (l’essence n’étant sans visiblement pas encore assez taxée en France).

-  Vous pourrez aussi profiter du temps qui passe et méditer paisiblement sur l'avenir de notre planète grâce à la nouvelle limitation de vitesse à 30 km/h en ville (et la réduction de 10km/h partout ailleurs).

-   Enfin , les normes d’émission de CO2 pour les voitures seront à 60g/km en 2025…sachant que la moyenne actuelle est à 120/130g/km, je vous laisse le soin d'imaginer la puissance qui restera à nos véhicules en 2025 (et/ou le prix qu’atteindront ceux-ci pour répondre à ces normes en gardant un niveau de performances à peu près décent).

La justification invoquée dans le document est très instructive :

normes


On y avoue ouvertement la vraie raison de tout ce baratin à la sauce "écolo-durable" : « tout en protégeant le leadership des constructeurs tricolores en matière de réduction des émisssions de GES ».  Le vrai but de ces normes « climatiques » est tout simplement d’empêcher au maximum les pays émergents d’accéder à nos marchés, en imposant une avalanche de règlementations qui vont coûter très cher au client final (c’est à dire nous) et réduire massivement notre pouvoir d'achat.



Il me reste quand même un espoir (très réel) face à cette avalanche d’étatisme et de taxes : Que les états finissent, comme la Grèce, par s’écrouler sous le poids de leurs dettes, comme l’ont fait tous les systèmes socialistes qui ont précédé celui que l’U.E est en train de mettre en place…et que la crise associée fasse voler en éclats tous ces rapports et mesures qu'on voudrait nous imposer.








 



loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

7 commentaires

  • Lien vers le commentaire Oliver lundi, 29 juillet 2013 14:02 Posté par obotrade

    Voilà à quoi s'occupent les technocrates et politiques, hé dire que je croyait qu'il étaient payés à ne rien faire, pas du tout ils oeuvrent pour la survie et le développement de leur espèce, s'assurant des revenus pour leurs futurs frais de fonctionnement.
    Il semblerait que l'année la plus chaude aux USA fut 1930 et non la période actuelle. 1929 à 2007 sont séparé par une mini période glacière, sans doute synonyme de croissance, et le prochain relèvement des températures sera annonciateur d'une nouvelle crise.

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mercredi, 24 juillet 2013 01:08 Posté par Charles DEREEPER

    Loic, ce fut un pure délice à lire. un vrai ananas tout sucré...

    MIKE300051, faudrait se documenter un peu sur le pseudo réchauffement à base de concentration de carbone qui est une farce de bureaucrates avant d'utiliser le mot sérieux. 

  • Lien vers le commentaire FRICOTIN mardi, 23 juillet 2013 08:53 Posté par mtpellier

    Je bois du petit lait avec votre dernier article Loîc, toujours alaichants, mais combien d'équivalents carbonne pour cette lecture?

  • Lien vers le commentaire Mike300051 mardi, 23 juillet 2013 06:23 Posté par mike300051

    Bonjour Loïc,
    Habituellement j'apprécie la teneur de vos articles, mais là honnetement c'est du grand n'importe quoi... Je sais que vous avez une formation scientifique, alors comment pouvez vous ne pas reconnaitre que l'augmentation de nos émissions de gaz à effet de serre sera à terme bien plus dommageable au niveau économique que "d'anticiper" en cherchant à les réduction. Et encore le mot "anticiper" perd tout son sens quand on sait le retard qu'on a pris dans ce domaine...