Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Doit on laisser le pouvoir aux fonctionnaires et politiciens corrompus ou aux multinationales ?

Audience de l'article : 2616 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 5 réactions
Votez pour cet article
(3 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Un journaliste du Figaro écrit un article sur un phénomène fiscal, un énième... aux USA cette fois ci. Les entreprises américaines disposent d'une porte de sortie avec la possibilité de délocaliser leur siège sociale à l'étranger dès lors que plus de 20% de l'actionnariat est étranger.

Le nombre de fusions et acquisitions augmentent assez fort dans ce sens depuis quelques mois. Et les sièges sociaux se font la malle...

A un moment de l'article, le journaliste du Figaro ne peut résister à la possibilité d'afficher sa couleur, sa propagande (de merde !), à savoir qu'il trouve ce phénomène inquiétant !

Résumons...

Il ne trouve pas inquiétant la dérive américaine dans le domaine de la chasse aux sorcières fiscale orchestrée assez violemment (rappelons que la Suisse est tombée et que tous les autres pays sont en train également de tomber, ce qui revient à dire qu'on uniformise le monde entier sur un modèle de société, la société américaine, qui n'est justement pas un modèle de bonheur... ou de développement humain réussi). Relire à l'occasion l'article d'Isabelle Mouilleseaux ici qui tentent d'ouvrir les yeux à tous sur la réalité pas vraiment rose des USA : http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/capitalisme/a-quand-l-euro-contre-pouvoir-face-a-l-exorbitante-suprematie-du-dollar.html

Le journaliste du Figaro ne trouve pas inquiétante la dérive monétaire hallucinante américaine, la gestion de sa dette et encore moins j'imagine la dérive de la gestion de la France.

Non, il trouve inquiétant que des opérateurs privés cherchent à se soustraire à ce monde de tarés que sont en train de mettre en place tous les dirigeants occidentaux, avec une hausse sans précédent des réglements à la con et des impôts en tout genre.

La question finalement que cet article pose, c'est de savoir à qui on donne le pouvoir ?

Ou plus exactement, il convient de s'interroger si le monde ne tournerait pas plus rond avec des multinationales à la tête plutôt qu'un amas de ratés de bureaucrates sans aucune expérience de la vie économique, de politiciens corrompus plus girouettes que les éoliennes et de fonctionnaires à la productivité en dessous de tous les standards de l'économie privé. Ces gens ont fait la preuve depuis plusieurs décennies de leur incapacité totale à gérer les collectivités, que ce soit au niveau local, régional ou national, dans à peu près tous les pays.

Finalement, on en arrive à se demander si les multinationales peuvent faire pire. Cela paraît difficile d'égaler la pathétique performance des gens en place au pouvoir actuellement. On nous répète en boucle et pour cause que les multinationales sont les pourris les plus pourris de la planète qui exploitent sans aucune limite ni respect. En fait, les multinationales sont dénigrées car elles représentent le dernier danger des politiciens et de tous ceux qui vivent sur la bête. Elles sont le seul contre pouvoir viable à la folie des dirigeants et de la sphère publique.

Les pays exploitent aussi misérablement que le font les multinationales les masses. Les pays occidentaux n'ont absolument pas créé de justice sociale. Le système oligarchique est plus que jamais en place. Les pays ont en fait échoué à apporter une valeur ajoutée à ce que pourrait faire le privé. Je crois sincèrement qu'on devrait tous se poser la question de la privatisation de la vie publique et de la gestion du collectif. Actuellement, il est pratiquement impossible de signer des contrats avec des entités publiques sans entrer dans des problématiques de corruption.

Je voudrais aussi relater la boîte dans laquelle ma petite soeur travaille. Officiellement, il s'agit d'économie solidaire. Tout est merveilleux en surface. En réalité, un petit gars a tout compris sur la France. Il a un team qui analyse tous les secteurs où les crétins de fonctionnaires français sont incapables de faire leur boulot de manière productive. Puis, il arrive en proposant des solutions qu'il monétise sans objectif de profit. Aujourd'hui, il a réuni 10.000 salariés dans ses projets.

Je vous le traduis en clair. Vous payez en tant que français des impôts pour que des fonctionnaires gèrent les problématiques de réinsertion, de travail des handicapés et tout un tas de branches à vocation sociale. Seulement, ces gros lards de fonctionnaires, ca les stresse trop cette mission. Donc, ils prennent votre argent, achètent des prestations à ce genre de société solidaire dans laquelle oeuvre ma petite soeur pour sous traiter, puis se mettent peinard à buller, en augmentant les impôts, puisque désormais, il faut payer des mecs à rien foutre et payer aussi des mecs à bosser... Je ne parle même pas des frais de communication, car il faut montrer à tous que c'est génial, le plus excellent ou risible étant que tout ce petit monde se permet plus ou moins de filer des leçons de capitalisme en expliquant que les entreprises de l'économie privée exagèrent avec leur volonté de profits et que ce n'est pas si difficile que de se montrer humain dans le busines...

Evidemment, avec mon sale esprit, j'ai posé la seule question viable, à savoir : existe t il dans cette superbe entreprise solidaire une seule activité qui entre en compétition avec la sphère privée ou n'est ce que des contrats publiques qui font le chiffre d'affaires ?.... Je vous laisse deviner la réponse que j'ai obtenu...

Et si ces multinationales faisaient mieux pour gérer la vie collective que les fonctionnaires / bureaucrates / politiciens ?

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire hftrade samedi, 26 juillet 2014 09:47 Posté par hftrade

    la moitie du pain vendu en frande-bretagne contient des pesticides, entre autres le glyphosate


    http://www.theguardian.com/environment/2014/jul/17/pesticide-residue-breads-uk-crops


    bon apetit lors de vos voyages outre-manche !

  • Lien vers le commentaire apothica jeudi, 24 juillet 2014 07:29 Posté par apothica

    regardez vos bulletins municipaux, départementaux, régionaux, ils ont couverts d'exemples de réinsertions joyeuses...


    regardez le monde du handicap (ESAT,..) le tout est qu'ils sourient sur la photos entre deux tontes de pelouses avec de malheureuses tondeuses autotractées alors que le moindre paysagiste aurait un probleme avec le medecin du travail si il n'avait pas le tracteur.


    amas de bureaucrates et multinationales, c'est la même chose car ils bloquent un certain nombre d'innovation par la loi pour les premiers ou par le rachat de brevets pour les autres.peste ou choléra. mort rapide ou mort lente.  voila le dilemme de notre systeme...

  • Lien vers le commentaire Ouap1 mardi, 22 juillet 2014 09:32 Posté par Ouap1

    J'ai travaillé dans la fonction public dans un service des budgets... une des responsables de service " utilisait excel ", je lui avais créé un tableau de bord et un budget sur excel avec des formules de calculs automatisés. Elle ne captait rien, pourtant il n'y avait qu'une ou deux cellules à saisir et tout se faisait automatiquement...


    Un jour je la vois taper un tableau de calcul sur excel, je constate que la colonne somme ne calculait pas la somme automatiquement. En fait elle faisait la somme avec une calculatrice et saisissait le chiffre manuellement dans la colonne somme... véridiqueEt il y'en avait des cellules sommes à saisir.


    Je l'ai entendue dire à un chargé de mission que ses comptes étaient à jour... et c'était le genre de personne qui n'hésitait pas à enfoncer les autres pour se mettre en avant, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle est arrivée à ce poste.


     

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 21 juillet 2014 14:06 Posté par hftrade

    le top du top : les frais engagés pour la perception de la taxe, sans encore parler d'une redistribution ou comment creer des postes de fonctionnaires inutiles.


    saviez vous que les portiques eco-taxes reclamaient 25% de la taxe percue rien qu'en frais de fonctionnement courant ?

  • Lien vers le commentaire karlusson lundi, 21 juillet 2014 12:06 Posté par karlusson

    chapeau bas !


    mais entre ces deux extremes, on devrait pouvoir trouver un compromis plus équitable, dégager une éthique plus humaniste. Mais chapeau pour votre démonstration concernant votre soeur. Comment en est-on arrivé là... misére...