Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Il n'y a pas que les entrepreneurs qui se font tondre en France - les salariés aussi !

Audience de l'article : 3675 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
Il n’y a pas que les entrepreneurs qui se font tondre !

Je vous écris Monsieur Dereeper pour vous rappeler quelques chiffres. J’espère que vous les publierez.

Je gagne très exactement 1656,66 euros par mois net.

En réalité, mon salaire brut tout compris est de 2167,20 euros. Il faut rajouter les 892,68 euros représentant la part patronale.

Ensuite, chaque jour, je parcours 40 km aller et 40 km retour pour aller travailler. Soit une consommation d’environ 5 litres par jour d’essence qui subit une taxe conséquente. Je verse donc autour de 175 euros d’essence par mois.

Mon salaire net réel descend donc à 1481 euros.

Ce n’est pas fini. Je paye des impôts sur le revenu. 1175 euros, soit 98 euros par mois même si je récupère une petite partie grâce à la déduction de mes frais de déplacement qui sont en réalité annulé car je dois amortir le prix de ma voiture. Grosso modo, sur les 3060 euros d’argent qui valse suite à mon travail pendant un mois, je récupère 1400 euros dans ma poche à dépenser. Plus de 1600 euros ont disparu dans la poche de l’Etat.

Or quand je dépense mes 1400 euros, je dois régler à nouveau la TVA de 19,6%.

Les vrais chiffres finaux sont donc :

1126 euros de pouvoir d’achat réel pour moi.

1874 euros d’argent collecté par l’Etat.

Comme vous pouvez le constater, on retombe bien sur les 65% que les entrepreneurs subissent sur leur marge, même en étant salarié basique.

Quand je regarde ces chiffres, je suis démoralisée. J’ai l’impression d’être une esclave à la solde des fonctionnaires français.

Quand j’entends que nous allons devoir faire des efforts supplémentaires, pour couvrir les dérapages des banquiers et l’incapacité de nos dirigeants à boucler un budget équilibré, je ne peux pas m’empêcher de me demander si je fais le bon choix de vie. Pourquoi continuer à perdre ma vie si précieuse ? Notre système de vie est fou. Quand cela va-t-il s’arrêter ? Devons nous faire la révolution et tout casser ? Notre pays est trop vieux en moyenne d’âge pour vivre ce genre d’évènements. Je suis perdue et sans espoir. Dire que notre pays affiche la justice et l’égalité des chances dans son slogan national. La boucle est bouclée en quelque sorte.

 

Mon commentaire ?

1400 euros, c’est à peu près le revenu dont dispose la moitié des français. Ce que j’ai appris au contact des réactions internet, c’est que beaucoup de gens refusent de remettre en cause les grands équilibres français et sont satisfaits de cette situation. Ils s’énervent même quand on s’avise de diaboliser l’Etat français. Ils prétendent avec justesse que 6 des 7 milliards d’humains sur terre sont moins bien lotis qu’eux et qu’il est mal venu de se plaindre.

Que penser au final ?

Peut être faut il vivre sa vie en accord avec soi et sans s’occuper de la collectivité (ce qui ne signifie nullement ne pas s’occuper et se soucier des autres) ? Notre réalité ne correspond t elle pas qu’à  ce que nous sommes ? Si l’injustice communiste française vous écoeure, n’appartient il pas qu’à vous et vous seule de changer votre réalité, soit en changeant de job, de pays, d’environnement, de manière de penser ? Ce que j’essaye de vous dire, c’est que le communisme français ne fonctionne que parce que 65 millions de personnes entretiennent le système de manière passive et soumise. Si vous n’êtes pas satisfaite, c’est à vous de vous extraire du système.


Charles Dereeper
Poster un commentaire

5 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 23 juillet 2012 06:46 Posté par Charles DEREEPER

    Game Over

    Des gens qui profitent à 1400 euros par mois ? Franchement, regardons la réalité en face. Jusqu'à 3000 euros par mois, la liberté matérielle est quand même limitée. Les possibilités de capitalisation prennent énormément de temps de vie, au prix de sacrifice.

    Peut on parler d'abus ? La moitié des français gagnent autour de 1600 ou 1700 euros par mois. Ce système a coupé toutes les têtes qui dépassaient. Tout le monde est aligné dans une vie standard, regardant le pays décliné face à la compétition mondiale.

    Cette vie est meilleure que ceux que vit la très grande majorité à l'échelle mondiale. Mais elle est loin d'être super agréable. Un salarié à 1500 euros par mois, il peut bouger une fois dans l'année au delà des frontières et encore... pas vers toutes les destinations. Il doit patienter, épargner, emprunter pour à peu près tout ce qu'il souhaite qui sort du modèle standard de vie proposé par la France.

    Ils profitent ? Un petit peu, mais par rapport aux banquiers et aux fripouilles d'en haut, soyons indulgent... ils ne profitent de pas grand chose...

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 23 juillet 2012 06:41 Posté par Charles DEREEPER

    Kim

    Le souci, c'est la fonction salarié esclave. Je m'aperçois que de nombreuses personnes ne sont absolument pas en mesure d'assurer leur indépendance, de penser librement ou de faire du business. Nombreux sont ceux dans le besoin d'être salarié, d'exécuter sans réfléchir ou peu.

    J'ai publié cette réaction, car des dizaines de millions de gens sont comme cela rien qu'en France.