Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Deux tiers pour moi, Etat français et un tiers pour toi, travailleur privé - communisme ou sociale démocratie ?

Audience de l'article : 2869 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 10 réactions
Votez pour cet article
(6 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Vous avez tous entendu parlé du taux de prélèvement obligatoires en France. Tous les menteurs le reprennent en boucle dans un souci évident de nous dire : vous exagérez un peu, vous les méchants capitalistes assoiffés d'argent. Ce n'est pas la mer à boire que d'accepter de payer 46% de ce que vous gagnez.

prelevement


Le voici ce fameux taux et son historique depuis 15 ans...

Chez les menteurs communistes, l'important est de maquiller la réalité. En France, les médias et journalistes dans leur intégralité reprennent ce taux qui est à mettre en liaison avec celui des dépenses publiques. Les dépenses publiques françaises représentent 56% du PIB. Donc si je résume, la France prélève 46% du PIB et en dépense 56%... Vous suivez la logique ? N'allez surtout pas vous demander comment on peut dépenser 10% de PIB par an de plus que ce que vous êtes supposés encaisser (par la force, rappelons le). Sinon, vous serez taxés d'electron libre au mieux et de capitaliste sauvage qui profite de la mondialisation pour exploiter la pauvreté humaine... et j'en passe, parce qu'à la fin, on sent presque que vous violez les enfants comme un détraqué sexuel fortuné (alors qu'au départ, vous contestez juste votre montant d'impôts par rapport à votre travail, les produits et services que vous créez et qui séduisent des consommateurs...)

En toute logique, je pense que nous sommes en droit de dire que le taux de prélèvements obligatoires est une invention de politiciens destinée à satisfaire l'opinion plus que sensible des gochos communistes qui n'aiment pas trop qu'on leur mette le nez exactement à l'endroit où ils ont chié. Ce taux en toute honnêteté ne représentent absolument rien. C'est une disversion destinée à amuser la loose française.

depensespubliques


On devrait donc dire que la France prend par la force 56% de ce que la sphère privée génère. Seulement, quand on calcule en détail ce que subit un entrepreneur privé en France, on ne tombe pas sur ce taux de 56%. Les évaluations oscillent entre 64 et 66%. Quand j'ai fait mon propre calcul en 2008 sur ma situation personnelle, j'étais tombé sur 65% (évidemment à ce tarif là, j'ai vite pris ma décision de fuir). L'évaluation maximale sérieuse par un grand nom de l'audit, que j'ai vu était 65,7%. Surtout, on ne prend jamais en compte le temps nécessaire pour donner satisfaction aux gochos communistes. Ce temps représente de l'argent lui aussi. Et il est énorme. Je reproduis ci dessous une évaluation faîte par PWC. 268 heures. Bienvenue chez les timbrés de la paperasse...

tax2014

Quand on en arrive à ce genre de situation, il ne se pose plus qu'une question.

A partir de combien en pourcentage de prélèvements sur les entrepreneurs, un Etat doit être considéré comme communiste ?

Actuellement, en France, nous avons deux tiers pour l'Etat et un tiers pour les entrepreneurs. Certains lecteurs me reprennent régulièrement (ma famille aussi pour être honnête) en me soulignant que la France est une sociale démocratie et non un pays communiste.

Je pense qu'il y a un débat de vocabulaire derrière tout ca, parce que personne ne veut appeler un chat, un chat.

La sociale démocratie, c'est une manière gentille de dire que le communisme est un système politique totalitaire alors que la France offre une vraie liberté de pensée et d'expression. Donc notez bien comment les gochos communistes manipulent. On part de constats économiques et financiers chiffrés et on dérive vers de la politique non quantifiable et la notion de liberté. On n'est jamais bien loin avec eux de la comparaison la mère Russie communiste contre la gentille France libre...

Dans cette manière de pensée, on retrouve la même manipulation pour l'Allemagne nazie. D'un côté, on a créé un concept de nazi pour ranger tous les méchants allemands qui bousillaient en masse les juifs et de l'autre, les gentils Allemands un peu neutres et pas responsables. Comme si les nazis et les Allemands étaient deux choses différentes... Le conducteur du train qui embarquait des milliers de juifs à la mort, ce conducteur était il allemand ou nazi ? Allez savoir... les humains n'aiment pas prendre leur responsabilité. Ce sont des anguilles nées ! Dans la logique gocho communiste, le conducteur de train ne savait pas. Il partait avec des trains remplis et revenait à vide... Il était autant bourreau que les autres. Mais vous comprenez, il avait lui aussi une famille à nourrir et avait besoin de ce job... 

Personnellement, je ne suis pas d'accord avec la logique gocho communiste. Un homme répond de ses actes qui contribuent à construire un projet collectif. 

Deux tiers de prélèvements par la force impliquant en outre des dépenses en énergie et temps faramineuses font ils de la France un Etat communiste ? Définitivement, la France n'est pas un régime capitaliste. Il est collectiviste à mort. Moi j'appelle ca du communisme. Peu importe qu'on puisse être plus libre qu'en Russie.

La vérité, c'est que tous les entrepreneurs de France travaillent non pas pour eux, mais pour un actionnaire à 66% qui s'appelle la fonction publique, l'Etat. La seule chose qu'un entrepreneur français a, c'est une sorte de minorité de blocage. 

Il est du devoir des entrepreneurs que de s'exiler, de quitter ce système qui n'est pas viable à long terme, d'arrêter de construire par des actes ce projet collectif. L'histoire de l'humanité a montré que la productivité et la créativité ne  peuvent s'exprimer quand les fruits vont dans la poche d'un autre, plus particulièrement dans la poche d'une organisation collective qui pille et redistribue dans les grands mains oligarchiques en dessous de la réthorique officielle qui est, d'aider les pauvres et les mals lotis (la bonne joke...). 

J'ai reçu pas mal d'emails récemment de nouveaux expatriés qui ont sauté le pas après plusieurs années de réflexion. Vous avez tous le choix. Si ce que vous construisez qui contribue à un collectif, ne vous plaît pas, arrêtez au lieu de dire que vous ne pouvez pas. Arrêtez et partez. C'est possible. Croyez moi, si vous parvenez à survivre dans un pays qui vous pique les deux tiers de ce que vous générez, où que vous soyez dans le monde, vous vous retrouverez ultra compétitif, car très peu d'humains sont habitués à évoluer économiquement avec un tel boulet au pied !

Quand je vois le niveau de stress des rares personnes avec qui je travaille qui vivent encore en France, la pression psychologique intense, leurs réactions, leurs peurs du gendarme perpétuelles, la panique à la moindre alerte microcospique, je finis par me dire que malgré le coût affectif à payer, il est meilleur de s'exiler. C'est pas une vie, la France. La liberté pour les entrepreneurs n'existent presque plus. C'est pour cela que j'appelle ce système du communisme. Il n'y a que les français non entrepreneurs, donc coupés des réalités du terrain, pour nier cela.

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

10 commentaires

  • Lien vers le commentaire hftrade vendredi, 07 février 2014 09:32 Posté par hftrade

    La france est une enarchie, melange de communisme et d'Ancien Regime (forme de nomenklatura a la francaise). tout par les enarques, tout pour les enarques, qui constituent une  noblesse d'etat. 


     


    charles gave : les haut fonctionnaires francais sont l'equivalent du clergé de l'Ancien Regime avec  un systeme de privieges en corrollaire  :


     


    http://institutdeslibertes.org/la-predominance-du-cretin/


     


    les etudes de l'ENA sont decriees par des enarques eux-meme dans un livre :


     


    "L'Énarchie ou les Mandarins de la société bourgeoise"

  • Lien vers le commentaire Harry Haller vendredi, 24 janvier 2014 07:50 Posté par harry

    On a parfois l'impression que la France suit le chemin inverse de la Chine, on va finir en Démocratie Populaire.


    Nous sommes déjà depuis longtemps dans cette configuration "démocratique" avec des blocs de groupes d'intérêts clients et une grosse minorité qui n'a aucune chance d'accéder au pouvoir. C'est l'optimisation du "pire des régimes après tous les autres" au profit d'une majorité, d'ailleurs déjà anticipée par Tocqueville il y a 180 ans.


    Si le combat contre un tel système semble vain au solitaire ou que sur l'horizon d'une vie humaine ne profile pas l'espoir d'un changement, en effet, on a envie d'être de l'avis de Charles et de ne voir une issue personnelle qu'en allant voir ailleurs.


    Mais savez-vous qu'il est (encore) possible de partir et de rentrer, de vivre à l'internationale en prévoyant 2 A/R par an. De créer une activité à l'étranger, de diminiuer celle en France voire la supprimer.


    Selon votre état d'esprit et vos finances mises à mal, il y a aussi des aides en France, à voir car visiblement elles attirent du monde et en retiennent beaucoup.


    En se plaçant dans un pays pauvre, on comprend parfaitement les nombreuses personnes - très bien - qui rêvent d'obtenir le visa pour la France. On leur explique les aides qui existent, leurs yeux s'exorbitent d'étonnement, même si on met le bémol "oui mais tu sais en France c'est quand même pas facile, il fait froid, il faut prendre le métro, ça coûte cher, pays est en déclin et bientôt ruiné.." - ils s'en foutent, ils veulent leur chance, ils iront en Allemagne après si ça ne marche pas (dixit !).


    Comment en vouloir en retour aux français qui veulent leur chance ?


     

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper jeudi, 23 janvier 2014 09:40 Posté par Charles DEREEPER

    je ne vois aucun rapport entre la finance et les dérives de l'etat francais. cela revient à dire que le vendeur d'armes est coupable et que celui qui presse la gachette est innocent...

    en outre, l'argent est dépensé dans les grands contrats. des centaines de milliards sont engloutis sans aucun controle. le TGV rennes le mans ? combien de milliards ont été piqués dans la caisse collective ? qui a touché ?  les armes, la santé, l'énergie, le nucléaire...

    il faut etre gocho pour ne pas voir le pillage entre les oligarchies industrielles et la complicité des fonctionnaires bureaucrates.

    quand à mon expatriation, elle n'a rien à voir avec le fait que j'en chie. c'est mon ancien entourage qui me fait vomir.

  • Lien vers le commentaire graphitos jeudi, 23 janvier 2014 08:13 Posté par graphitos

    c'est marrant Charles, vous parlez donc d'une dérive communiste de l'état français quand d'autres pensent (non sans preuves) que c'est un oligarchie financière qui vampirise le revenu de notre travail puisque c'est nous qui payons le poids de la dette engendrée par la loi de 73 sur les emprunts des états obligatoirement contractés auprès de banques privées. Mais peut-être est-ce deux tentacules de la même pieuvre ?
    Pour info , les cotisations à la sécurité sociale ne sont pas obligatoires en France malgré ce que l'on veut bien nous faire croire voir http://jequittelasecu.blogspot.fr/
    portez vous bien

  • Lien vers le commentaire karlusson jeudi, 23 janvier 2014 08:10 Posté par karlusson

    non au délire, vous ne ferez croire à personne qu'il faut confondre le bourreau et la victime, on est pas tous coupable, etc. Par contre vous en bavez vraiment d'avoir quitté la France, 'tain quelle souffrance et quelle haine en contrepartie. Courage !

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper jeudi, 23 janvier 2014 06:44 Posté par Charles DEREEPER

    Ils ne savent pas compter. si si ils savent.

    ils ne veulent pas compter

    c'est totalement différent. et bien pire à mon avis

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 23 janvier 2014 04:26 Posté par zoulou2

    Salut mec
    Ca va ? Tu vas bien ?
    On se présente ?
    Mais non, tu nous connais
    On est là pour te pomper
    T'imposer sans répit et sans repos
    Pour te sucer ton flouze
    Ton oseille, ton pognon
    Ton pèze, ton fric
    Ton blé, tes économies, tes sous
    Ton salaire, tes bénéfs
    Tes bas de laine
    Tout ce qui traîne. 
    C'que tu as sué de ton front
    On te le sucera jusqu'au fond


    cette chansson a plus de 20 ans, donc c'est pas nouveau, l'etat francais pire communiste du monde.


     


    Le francais il est con, il sait pas compter, il croit qu'il est gagnant en ayant quelques allocations, mais il a pas pige pas que l'etat lui pique plus de 50% de ce qu'il gagne.