Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

84 impôts votés en deux ans en France - renoncer ou s'expatrier

Audience de l'article : 3157 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 9 réactions
Votez pour cet article
(3 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Entre 2011 et 2012, Nicolas Sarkozy a ponctionné 29 milliards tandis que François Hollande a amassé pour le compte de l'Etat français 28 milliards de plus. Pour une durée équivalente de jeu politique pour chacun.

Le tout sous couvert de soutien de la majorité de la population française. Bien sûr, la minorité qui produit de la valeur ajoutée économique et qui se fait littéralement tondre, râle. Mais enfin, il n'appartient qu'à elle de déménager entreprises, sièges sociaux ou famille vers des cieux plus cléments. Qu'elle assume sa responsabilité et sa lâchesse vis à vis de fonctionnaires et politiciens de plus en plus tordus, qu'elle entretient et maintient en état de lévitation intellectuelle...

Le pétage de plomb sur les impôts est tellement important depuis deux ans que même le bidon taux de prélèvements obligatoires commencent à s'emballer, passant de 42 à 46% du PIB. Rappelons qu'il ne prend pas en compte un gros paquet d'impôts et qu'en réalité, l'Etat français contrôle déjà plus des deux tiers des flux dans le PIB.

Nous sommes probablement en route pour atteindre les trois quart si la tendance se poursuit. 75% d'une économie contrôlés par un Etat... ! Si ce n'est pas du communisme, franchement, il va falloir trouver de nouveaux noms. Car le capitalisme a largement quitté la France depuis des années maintenant.

Allez François, pédales, tu vas dans le bon sens...

Il est clair que cette situation impose aux français des choix au niveau professionnel. Il est impératif de s'orienter vers des activités spéciales qui peuvent être dématérialisées et donc éviter l'impôt français en partie ou vers celles qui tournent à l'international. Tout ce qui est franco français, dépendant du système, doit être abandonné. Dans le cas contraire, il faut renoncer à réussir matériellement à moins de se tuer la santé. J'ai rencontré récemment des petits chefs d'entreprise qui se plaignaient bien sûr de leur situation, mais qui refusaient de saisir qu'ils avaient choisi économiquement leur secteur et qu'ils étaient coincés. La seule solution pour eux consiste à migrer vers de nouveaux business modèles capables d'échapper aux fonctionnaires. C'est une contrainte majeure en terme de liberté, j'en conviens. Mais c'est la réalité. Beaucoup sont un peu dans le déni en refusant de saisir que les choix sont limités au niveau pro pour réussir. Les français ne sont pas libres économiquement !

Quand à moi, j'ai bousillé ma vie affective pour fuir cet enfer. J'ai fait mes choix. Il est un peu normal que je tourne en dérision la gestion de la France. Ah ca, je vous le garantis, si vous vous expatriez de manière intelligente, les problèmes d'argent disparaissent définitivement. Plus jamais vous ne comptez quoique ce soit pour rien. L'aisance matérielle est si facile à atteindre quand on largue ces fonctionnaires assoiffées d'argent collés à nos basques, qui sont en plus persuadés qu'ils contribuent à la machine économique française, alors que leurs salaires dépend directement des impôts qu'ils prélèvent eux mêmes...

La seule information qu'il faut retenir dans ma phrase, ce sont les mots "si vous vous expatriez de manière intelligente"... Perso, j'ai foiré mon coup en dehors des aspects financiers. Je n'ai pas été intelligent. Je corrige le tir depuis cette année avec succès, ayant pris conscience des pièges.

Quand je vois autour de moi les expériences à Bangkok ou au Costa Rica, avec tous ces échecs financiers en plus des autres aspects, je ne peux qu'avoir pleinement conscience que l'expatriation est un sport de compétition exigeant. J'ai écrit sur ces sujets sur mon blog du Costa Rica : http://www.europecostarica.com/Ch14.html

Et en même temps, à Bangkok, combien désormais je connais de français trentenaires qui ont monté leurs boîtes et qui s'en sortent super, avec en plus un pouvoir d'achat démultiplié du fait des coûts de la vie assez bas d'une des plus grandes villes tropicales au monde qui dispose de tout le confort occidental au plus haut niveau de nos exigences de consommateur.

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

9 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Erdomo dimanche, 22 septembre 2013 07:47 Posté par erdomo

    à vérifier

    http://www.atlantico.fr/rdv/nettoyeur/etat-francais-rackette-60-millions-pour-incinerer-dans-secteur-sans-avenir-pascal-emmanuel-gobry-847305.html

  • Lien vers le commentaire lilian_ncy mardi, 17 septembre 2013 09:58 Posté par lilian_ncy

    Je suis d'accord avec Charles sur le fait que les PME qui se font tondre sont responsables de cette déviation pour faire chanter et plier le gouvernement en menaçant de pouvoir délocaliser toutes les activités de services à l'étranger et de se servir des mêmes optimisation fiscales utilisées les grandes entreprises pour ne pas payer d'impots en France.
    Alors la seulement cela permettrai d'ouvrir les yeux d'une partie de la population, la grosse moitié étant sous l'emprise du "socialisme bienfaisant" et tellement aveugle que je doute qu'ils puissent changer d'avis un jour tant qu'ils ne crèveront pas de faim.
    On peut aussi s'interroger sur le rôle du MEDEF en France et sur leur volonté de faire changer les choses. Peut être que le MEDEF est lui aussi convaincu par le bienfait de la politique communiste euh pardon socialiste de la gauche et de la soit disante droite. Bref y a t-il quelqu'un dans ce pays pour défendre les entrepreneurs et les entreprises?

    La France est foutue, je m'en fiche, j'habite à l'étranger.

  • Lien vers le commentaire Yves jeudi, 12 septembre 2013 10:03 Posté par yves

    Charles, j'espère que la rubrique "expatriation" va se developper sur ObjectifEco. Pour ma part, je serai peut-être un CONtributeur actif dans cette catégorie à partir de 2015. Il serait bien sur le sujet d'écrire un Q&A pour éviter les pièges et échecs des prédécesseurs.  Dans tous les cas, merci pour ton partage d'information, il y a beaucoup à discuter sur le sujet, les sites anglo-saxons sont déjà souvent riches d'aide. Yves

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 09 septembre 2013 13:11 Posté par Charles DEREEPER

    Moi cela me plairait bien de lire un résumé de votre expérience en Afrique Jymesnil. avec ce final de la dévaluation, quelles sont les erreurs retrospectivement que vous avez commis, quelles étaient les solutions à mettre en oeuvre si vous aviez su ?

    Charles

  • Lien vers le commentaire Zoulou le Chinois lundi, 09 septembre 2013 09:39 Posté par zoulou2

    @jymesnil, s'expatrier, y'a rien de plus simple, il faut juste une connexion internet, et faire du forex et des CFD., une fois que le pognon arrive, tout le reste on s'en tape.

  • Lien vers le commentaire jymesnil lundi, 09 septembre 2013 09:11 Posté par jymesnil

    En effet on ne peut pas toujours s'expatrier (je l'ai fait trois fois...) mais si on reste, il faut s'organiser pour survivre. J'exerce en profession libérale (je me fais payer à près de 50 % par Paypal), je fais tout pour ne pas dégager de bénéfices, et surtout pour ne pas depasser le seuil de chiffre d'affaires à parti duquel les prélèvements sont trop confiscatoires. Je pars du principe que la retraite n'existera plus dans 5 ans ?! donc j'investis toute ma liquidité pour produire mon alimentation et devenir autonome dans 3 ans, ensuite produire mon électricité et recycler l'eau. Pour le reste je stocke. Car l'inflation sur les produits de subsistance est à deux chiffres ?! c'est donc un excellent rendement financier ?! Enfin, je vais m'inscrire à un club de tir pour acheter ensuite un calibre 12 semi automatique car dans ma bourgade de 3000 habitants, nous avons quand même une quarantaine de junkies sous méthadone ?! et 30 % de la population que l'on peut classer dans les cas sociaux. Donc quand l'état va imploser et que les allocations vont manquer cela va être sportif ?! mais cette situation n'est pas typique de la France ....s'expatrier c'est une solution pas toujours rentable, je l'ai bien vécu en Belgique, moins en Californie et surtout pas du tout en Afrique (j'avais bien gagné mais Balladur un dimanche soir a decidé de dévaluer le franc CFA de 50 %...). 

  • Lien vers le commentaire Zoulou le Chinois lundi, 09 septembre 2013 03:08 Posté par zoulou2

    22 ans apres, rien ne change.

    22 ans c'est un tiers de ce que vous devez travailler pour toucher votre retraite. (et y'en a qui croivent encore qu'ils vont toucher quelques chose.

    Foutez le camp de la france, gagnez du fric, du pognon,  faites votre retraite vous meme.

  • Lien vers le commentaire Zoulou le Chinois lundi, 09 septembre 2013 02:49 Posté par zoulou2

    Salut mec, ça va, tu vas bien
    On se présente, mais non tu connais déjà
    On est là pour te pomper
    T´imposer sans répit et sans repos
    Pour te sucer ton flouze
    Ton oseille
    Ton pognon
    Ton pèze
    Ton fric
    Ton blé
    Tes économies
    Tes sous
    Ton salaire
    Tes bénefs
    Tes bas de laine
    Tout ce qui traîne
    C´que tu as sué de ton front
    On te le sucera jusqu´au fond

    On est là partout
    Même quand tu joues
    Pauvre idiot, on est là partout
    Le loto, c´est nous
    Le bingo, c´est nous
    Le tiercé, le quarté, le quinté
    C´est encore nous
    Le quinté plus, on te re-suce

    Faut qu´tu craches, faut qu´tu payes
    Faut qu´tu craches, faut qu´tu payes
    Pas possible que t´en réchappes
    Nous sommes les frères qui rapent tout ...............