Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Sauver les banques - Les espagnols sont des gentils "toutou" par rapport aux Français

Audience de l'article : 3414 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions
Résumons.

L'état espagnol a demandé 100 milliards d'euros d'aide pour renflouer les banques. Ils auraient pu nationaliser les banques pour punir les actionnaires de leur erreur, puis renflouer. Non, les politiciens et hauts fonctionnaires espagnols ont préféré taper dans la caisse commune européenne et laisser aux actionnaires banquiers une porte de sortie.

En contrepartie, les salaires des fonctionnaires se réduisent et la TVA augmente. Ben oui, il faut bien financer !

grevistes espagnols
Les espagnols réagissent super bien si on y réfléchit. Ils se contentent de faire des grèves dont tout le monde se branle. Ils n'ont pas cassé grand chose. Imaginez les mêmes mesures prises en France pour sauver les actionnaires de la BNP, de la Société Générale et du Crédit Agricole. 

La France serait bloquée pendant un mois. Les PDG des banques démissionneraient. Les banlieues s'énerveraient et se mettraient à tout péter dans Paris et autour. Bref, ce serait un bon petit chaos bien de chez nous comme on sait faire. Plus de transport, l'armée et la police dans la rue...

Non définitivement, les espagnols sont des couilles molles... car il y a vraiment matière à tout péter. Se faire déglinguer son pauvre misérable salaire pour sauvegarder les milliards d'euros de patrimoine des banquiers, j'avoue que ca donne quand même une sacrée justification pour s'énerver un peu...

Tout ceci illustre la nature du monde moderne avec des géants économiques qui ont gangrené les Etats. Une toute petite minorité au pouvoir politique et économique sauvegarde coûte que coûte ses privilèges. Si encore ces gens avaient acquis par le biais de leur travail leur fortune, on pourrait accepter un minimum. Ce qui me dérange profondément, c'est que ces fortunes offrant le pouvoir de nuisance sur les masses ont été acquises et transmises. Je suis devenu définitivement contre le concept d'héritage. Bombarder un bien né en haut d'une pyramide sociale sans qu'il ait jamais réussi à prouver sa valeur dans le monde économique, cela introduit trop de distorsions et d'irresponsabilité. Ce système n'est pas viable.

Charles Dereeper
www.charlesdereeper.com
Poster un commentaire

6 commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mercredi, 25 juillet 2012 02:53 Posté par Charles DEREEPER

    Merlin

    je ne parle pas d'un renflouement des banques SG et CA, mais d'une réduction de salaire des fonctionnaires français. Déjà, juste avec la retraite, le pays a sauté en 1995 pendant 3 semaines. Là, si on annonce aux fonctionnaires français qu'ils doivent accepter sur deux ans des réductions de 10% sur leurs payes, le tout au nom de la sauvegarde des patrimoines qui possèdent les banques, je doute sincèrement que tout restera aussi calme qu'en Espagne. Aucun français ne sera jamais résigné si on touche à son salaire...

  • Lien vers le commentaire ursus35 mardi, 24 juillet 2012 16:30 Posté par ursus35

    Je pense que les espagnols n'ont pas vraiment compris ce qui se passe, comme la plupart des Français qui sont des ignares en économie.
    De toute façon, ce ne sont que les fonctionnaires qui manifestent.

  • Lien vers le commentaire Sébastien lundi, 23 juillet 2012 11:35 Posté par pavdu69.

    J'ai beaucoup d'amis en Espagne du côté de Barcelone et le sentiment dominant est la résignation. On leur brandit une issue à la grecque et ça marque les esprits.

    Il ne faut pas oublier que si les grands perdent ce sont les petits qui disparaissent. Pour eux c'est juste quelques millions de moins.

    PS: sympa la photo "si tu veux gagner...combat sans relâche" pour illustrer un peuple qui se laisse tondre...

  • Lien vers le commentaire Yves lundi, 23 juillet 2012 03:52 Posté par yves

    exactement mais à vouloir mettre de nouvelles mesures de fiscalité sur l'heritage, l'or devrait monter tres haut

  • Lien vers le commentaire Eric David lundi, 23 juillet 2012 03:08 Posté par Eric David

    Charles le retour...
    Je ne peux qu'approuver !