Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Ce monde à deux vitesses - justice, gains de trading, santé...

Audience de l'article : 2877 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions

Dans le fond, je ne suis pas contre ce que je vais écrire. C'est plutôt que je trouve crade le fait de taxer des dizaines de millions de gens pour financer des fonctionnaires de la justice qui travaillent principalement à asseoir  la domination des puissants.

 

La cour d'appel de Paris avait tenté, en 2009, d'appliquer les règles communes du droit pénal en exigeant que l'accusation prouve la culpabilité d'un investisseur soupçonné. Mais la Cour de cassation a jugé qu'elle avait tort.

 

Même sans preuve, a conclu la justice, l'utilisation d'une information privilégiée peut être établie par déductions et sanctionnée.

 

 

En février 2006, un investisseur gagnait 250.000 euros en trois semaines en jouant massivement sur le titre Suez, alors objet de convoitises. L'Autorité des marchés financiers infligeait alors une sanction, estimant que cet investissement massif, ponctuel et particulièrement judicieux, cachait nécessairement l'exploitation illicite d'une information privilégiée.

 

 

La cour d'appel a par la suite mis l'investisseur hors de cause car on exigeait de lui la preuve impossible de son innocence en le condamnant sur des suppositions. La culpabilité sans équivoque n'est pas établie, disait-elle, et l'on ignore à quel titre ce joueur aurait été initié.

 

 

La Cour de cassation a cassé ce raisonnement.

 

 

 


Dans la réalité du trading, les délits initiés des grandes banques sont permanents. Le laxisme vis à vis du trading haute fréquence qui casse les cotations intra day ou les arnaques en tout genre des financiers de haut vol, ne suscitent jamais aucune intervention de la part des justices. Allez, j'exagère. On a le droit à un petit procès de temps en temps pour rappeler que vaguement, il y a un risque à déraper... mais vaguement alors, hein ? Attention, les méchants, on vous surveille ! Démerdez vous pour faire vos saloperies discrètement, sinon, on vous pince...

 

Ca me rappelle d'ailleurs une dépêche récente qui titrait que le gars avait échoppé d'une très grosse amende. Au final, le chiffre était de 125.000 euros je crois. Ridicule... surtout en comparaison de manipulations boursières qu'il avait commis. Je crois que le terme "pincer" est donc adéquat...

 

Les forums de Boursorama ou cet investisseur particulier et sa pauvre plus value de 250.000€ dont tout le monde se moque (Goldman Sachs réalise combien de journée par an avec un profit quotidien supérieur à 125 millions de dollars ?) ont le droit eux à un déluge d'enquêtes et de procès. Je veux saluer les pauvres médiocres qui orchestrent ce semblant de justice pourrie et leurs toutes petites coucouniettes qui les empêchent d'aller chercher les vrais méchants parce qu'ils financent leur propre chef...

 

Le monde tourne à deux vitesses.

 

Je m'en suis d'ailleurs aperçu récemment dans la vraie vie, car j'ai embauché à plein temps au Costa Rica une personne pour travailler sur différents projets. Oscar. Il se trouve qu'Oscar a 5 pierres dans les reins, des calculs qui le font souffrir lors d'attaques assez fortes. La plaisanterie dure depuis 9 ans. 9 ans qu'il quémande une intervention dans les hôpitaux publiques. Il pourrait bouffer les racines de la jungle qui sont capables de faire disparaître ces calculs. Seul souci, il en a une qui fait 2,08cm, donc trop large pour être évacuée par les voies naturelles. Il faut ouvrir et extraire. Il est coincé.

 

J'aime bien Oscar, car il est travailleur dans l'âme, honnête et surtout, a envie d'apprendre et de progresser pour devenir meilleur. J'avoue que j'ai un faible pour ce genre de profil. Oscar, il mérite vraiment qu'un coup de baguette magique améliore son sort très modeste pour l'instant. Il était temps que mes gains de trading servent à quelque chose d'autres que faire des nouveaux gains... J'ai donc décidé de payer pour lui trouver une solution privée, payer signifiant dollars par milliers, mais aussi dépenser du temps, bref faire le back office qu'une personne pauvre ne pas financer (les barrières sont multiples dans ce monde de brut, heureusement d'ailleurs, sinon, tous les couillons même les plus débiles y arrivent et se mettent à se reproduire...).

 

Je l'ai suivi dans le périple des hôpitaux pour riches. J'ai pu voir un Oscar découvrir une partie de son pays dont il ignorait complètement l'existence. Ce fut d'ailleurs ma récompense par le biais d'une prise de conscience... Les services, analyses, diagnostics, tests ont tous été faits en quelques heures... La santé au Costa Rica, quand on a de l'argent, tient la route.

 

Nous vivons dans un monde à deux vitesses.

 

Ma conclusion perso est qu'à niveau de fortune égal, il vaut mieux être puissant dans un petit pays (économiquement parlant) que médiocre dans un grand pays... car il y a deux systèmes avec des règles de jeu différentes, dont un qu'il vaut mieux éviter...

 

Charles Dereeper

Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire David Renan lundi, 25 juillet 2011 14:45 Posté par David Renan

    la classe ! (pour la prise en charge de l'opération de ton pote )
    clap clap !

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER lundi, 25 juillet 2011 04:00 Posté par Charles DEREEPER

    Zoulou, tu m'intrigues. ca fait plus d'une fois que tu me racontes des trucs intéressants. Prochaine fois que je passe à Hong Kong, je propose qu'on se rencontre. Normalement, j'y serais d'ici 6 à 10 mois. je n'ai pas encore de date, j'attends qu'un grand copain y démarre son nouveau taff et qu'en même temps, mon deuxième grand copain y passe pour faire fabriquer ses peluches pour les couillons de ricains... fiesta garantie. on se retrouve là bas ?