Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

"Saint Valentine's Day"

Audience de l'article : 1580 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
valentine

Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

Etant un grand romantique contrarien, il est évident que le jour de la Saint-Valentin n’est pas pour moi une date particulière pour le plus grand malheur de ma chère et tendre épouse. Résultat la voilà obligée d’organiser les choses pour son mari et le forcer ainsi à quitter au moins pour quelques heures son antre et son ordinateur.

Me voici donc embarqué pour quelques jours de l’autre côté du Channel chez nos « zamis » anglais à Londres.

Alors je vais vous raconter brièvement Londres et les anglais en tout cas ce qui se voit rapidement en quelques jours et aussi grâce à la presse anglaise.

Un non système de santé

Actuellement le grand débat qui agite nos copains britanniques, c’est le NHS, qui est leur système de santé public et qui semble être une véritable catastrophe d’après ce qu’ils en racontent.

Rien que dans un de leur Hôpital public ils viennent de se rendre compte que 1200 patients sont morts faute de soins… en gros on les a laissés mourir. Les témoignages s’accumulent comme par exemple des malades obligés de boire l’eau des vases des fleurs… puisque personne ne songe à leur donner à boire.

D’après ce que j’ai pu comprendre, l’ancien Directeur de cet Hôpital fort bien géré d’un point de vue financier et parfaitement dans la « trajectoire » (comme dirait notre Premier Sinistre) de la maîtrise des coûts a été promu à la tête du NHS c’est-à-dire de tout le système de soins… Bon d’un autre côté on lui avait demandé de ne pas dépenser, pas de soigner les gens. C’est vrai qu’il semble avoir connu une réussite exceptionnelle.

Alors les autorités nationales face à la pression populaire se sont senties obligées de lancer une enquête dans 14 hôpitaux, connaissant ce qu’ils nomment pudiquement comme une « forte surmortalité »… C’est effectivement ce qui semble une bonne idée.

Bref, vous l’aurez compris, le Royaume-Uni n’est pas en très bonne santé, sans aucun mauvais jeu de « maux » bien sûr.

Pas de Métro le Week-end

Bon l’autre chose qui frappe à Londres, quand on arrive, que l’on est touriste et que l’on traîne ses monstres qui ont des petites jambes, c’est que le samedi et le dimanche le métro est tout simplement fermé… « Closed » comme disent les anglais qui n’ont pas l’air choqué. Résultat, vous allez voir la parade de la Queen qui coûte tout de même une véritable fortune à la collectivité anglaise, avec un cérémonial aussi vieux et alambiqué que la Couronne royale… mais il faut le faire à pieds car l’essentiel des lignes de métro est fermé pour cause de travaux.

Chez nous à la RATP (Rentre Avec Tes Pieds comme disent les mauvaises langues) force est de constater qu’en dehors des périodes de grèves il est rare de trouver grilles fermées y compris les week-ends puisque les agents de la régie des transports effectuent les travaux de maintenance la nuit.

Vous me direz qu’il y a les bus rouge à deux étages (grand succès auprès des petits monstres les bus à deux étages… surtout quand on monte à l’étage par un escalier qui ressemble plus à une échelle de corde en étant balloté dans tous les sens). C’est vrai. Ils ont de beaux bus. Mais il semble que la spécialité locale des bus soit de ne pas s’arrêter quand vous leur faites signe (je précise à l’arrêt de bus). Hé oui. Quand ils sont en retard ils ne marquent pas l’arrêt. A moins que les seuls anglais de Londres, qui subsistent, ne soient les chauffeurs de bus reconnaissant le look des touristes français… Vous avez déjà vu des bus de la RATP ne pas s’arrêter vous ? Moi (presque) jamais.

Beaucoup trop de français à Londres…

L’autre truc insupportable dans la capitale anglaise c’est le nombre d’étrangers. Franchement c’est un scandale de laisser une immigration submerger à ce point le britannique de souche. Je peux le dire sans que vous me taxiez de racisme car à Londres l’étranger c’est Moi !!! Plus sérieusement si vous voulez entendre parler anglais je pense que ce n’est pas la ville où aller.

Il faut dire que Londres est l’une des plus grandes villes françaises du monde… Ce que Napoléon n’a jamais réussi à faire, l’Europe et le Tunnel sous la Manche l’ont réussi. Du coup je comprends mieux le climat europhobe régnant ici, on les a véritablement envahis… et je dois dire que ce n’est pas pour me déplaire !!

Vous pouvez tout faire en parlant français ici c’en est drôle. Londres est devenu une colonie française et ma foi nos compatriotes, hormis les travers habituels tournant notamment autour de l’alimentation (classique), se montrent bien plus charmants ici que chez nous… allez comprendre ! Les serveuses sont françaises. Les vendeurs sont français, des chauffeurs de taxi français (j’y croyais pas), et des français partout, partout partout…

Nous avons même nos propres cabinets médicaux et nos propres médecins… remarquez vaut mieux parce que leur NHS il est plutôt HS tout court…

Le Lasagne Gate

Alors là autant vous le dire, ici le coup de la viande de « Horse » dans les lasagnes ça leur reste vraiment en travers. Pourquoi ? Je n’ai pas encore très bien saisi, mais les grands titres de la presse tournaient, non pas autour du nombre de morts dans leurs Hôpitaux (accessoire et pas grave) mais autour des lasagnes bolo servies dans les cantines scolaires du Royaume… ça c’est très très grave… surtout que personne n’a été malade.

Résultat un beau dessin humoristique promettant aux gamins qui ne feraient pas leurs devoirs de classe une double ration de lasagnes de Horse à la cantine…. Beurk ! D’un autre côté c’est un sens des priorités tout anglais vue que de toute façon ils préfèrent payer une Queen que des métros qui marchent… on ne peut plus rien pour eux.

La Royal Bank Of Scotland

Les british ont fait leurs comptes. Le sauvetage de cette « petite » banque va leur coûter la modique somme de 400£ sterling par contribuable. On a beau dire que l’euro est fort, de vous à moi, je ne trouve pas la £ si basse que ça vue tout ce que l’on a déjà dépensé depuis notre arrivée. Elle est gentille ma femme. « Chéri, c’est super, j’ai dégoté des billets de train super pas chers, on ne pouvait pas ne pas en profiter »… ben oui les billets de train d’abord ils n’étaient pas non plus donnés, et en plus il y a tout le reste. Et tout le reste à Londres… c’est Très, Très cher… d’un autre côté je dis toujours non, c’est une question de principe. Mais de temps en temps je suis bien obligé de lâcher un peu de lest (enfin c’est surtout que ma femme ne me laisse pas le choix). Alors je râle pour la forme, je bougonne officiellement, je traîne les pieds ostensiblement mais je suis somme toute obéissant… enfin vous devez connaître cette institution que l’on appelle le mariage (pour tous).

L’immobilier à Londres

Alors là j’en rigole encore. On ose vous dire que les prix à Paris sont hauts à cause des étrangers. Alors là je vous le dis tout net, allez à Londres et vous allez comprendre ce que c’est que des étrangers qui font monter les prix de l’immobilier. Ici ils sont stratosphériques. Enfin dans les beaux quartiers. Mais dans les beaux quartiers vous n’avez juste pas UN seul anglais. Il n’y en a pas. Si peut-être un ou deux en cherchant bien mais guère plus. Il y a bien la Reine qui vit dans son palais mais je trouve que ça ne compte pas (elle n'a pas vraiment payé son appart la Queen).

En plus vous n’achetez pas vraiment votre appartement. Vous achetez votre appart pour 99 ans. Après il faut repayer au Lord du coin (l’ancien noble chez nous). Malgré ça il vous faut plusieurs millions de pounds pour avoir droit à un souplex mais avec que le sous-sol qui ne sera jamais vraiment à vous. Hallucinant mais les british en redemandent… quoi que là il semblerait que la population anglaise commence à manifester une certaine lassitude…

En tout cas ici nos compatriotes ont l’air de plutôt bien se débrouiller.

Le G20

Bon la grande information du Week-end à part que la société Spanghero pédale dans les lasagnes, c’est le grand rassemblement annuel des mamamouchis des plus grands pays qui eux pédalent dans le yaourt grec.

Ils étaient donc tous réunis à Moscou ce qui finalement n’était pas très loin de là où sont tombées les météorites. Ce qui aurait été drôle c’est qu’ils se les prennent dessus les météorites… vous imaginez le truc !!!! Tous les membres du G20 bombardés par le ciel !!!

Alors on a eu droit comme d’habitude à un communiqué super génial appelant les pays du G20à ne pas sombrer dans une "guerre économique", (comme si ce n’était pas déjà le cas depuis des décennies) en écartant toute stratégie monétaire agressive, l’important là-dedans c’est le mot agressif. Vous pouvez avoir une stratégie monétaire pas agressive, mais pour plus de prudence personne ne vous donnera la définition d’une politique monétaire agressive et tout le monde vous dira que sa politique monétaire est soft… Normal. Vous ne croyez quand même pas que les choses vont changer…

Voici donc les grands principes retenus par nos grands mamamouchis :

Sur les monnaies « Nous renouvelons nos engagements à progresser plus rapidement vers des systèmes de taux de change davantage déterminés par les marchés et vers la flexibilité des taux de change, afin que ceux-ci reflètent les fondamentaux, et à éviter les désalignements persistants de taux de change ». Heureusement que François Hollande voulait empêcher les marchés de coter les devises. Il semblerait qu’il soit en minorité, mais comme tout le monde a déjà oublié ce qu’il disait la semaine dernière on s’en fout…

Sur les déficits il va falloir se hâter doucement. « Les économies avancées élaboreront, des stratégies de consolidation budgétaire crédibles à moyen terme et seront mis en place et exécutés en tenant compte des conditions économiques à court terme et des marges de manœuvre budgétaires là où elles existent ».

En clair ? Un pas en avant, deux pas arrière, de l’austérité mais que s’il y a de la croissance… comme il n’y a pas de croissance… et bien en avant sur la trajectoire du précipice de la dette mais personne ne vous le dira… Tout et son contraire à quelques mois d’intervalle sans que personne ne soit choqué, non pas par la politique choisie, pourquoi pas après tout, mais parce que lorsque la politique change radicalement tous les six mois, cela veut dire que plus personne ne sait tout simplement quoi foire !

Après les grands chefs ont parlé de la fiscalité « nous sommes déterminés à définir des mesures pour répondre aux enjeux d'érosion des bases et de pratiques d'optimisation fiscale, à prendre des actions collectives nécessaires et nous attendons le plan d'action complet que l'OCDE nous présentera en juillet ».

On décide donc de renvoyer ça à une commission qui va faire un rapport que l’on pourra gentiment enterrer dans six mois puisque d’ici là c’est un autre sujet qui focalisera l’attention de tous.

Sinon ils nous ont fait une bonne blague en déclarant que « nous demandons instamment à toutes les juridictions d'adopter la réforme de Bâle III aussi promptement que possible », alors qu’actuellement tout le monde est en train de repousser aux calendes grecques ces nouvelles normes comptables qui feraient apparaitre immédiatement ou presque que le système financier mondial est tout simplement en faillite… alors on continue le bal des faux-cul.

Enfin concernant le FMI, il va bien falloir, puisque c’est la guerre économique et la guerre des monnaies, que l’on réforme un peu les pouvoirs de chacun, donc on nous explique que « nous nous engageons, conjointement avec l'ensemble des membres du FMI, à obtenir un accord sur la formule des quotes-parts et à finaliser la 15e revue générale des quotes-parts d'ici à janvier 2014 ».

Voilà encore au moins une bonne année de gagnée avant d’en reparler un peu sérieusement et de mandater une organisation internationale quelconque avec des employés ne payant pas d’impôt pour vous faire un rapport que l’on se pressera d’ignorer…

Vous voilà donc rassuré enfin je l’espère sur les avancées du G20.

L’or baisse… et alors (so what comme on dit ici) ?

Laissez l’or baisser. C’est une excellente nouvelle. Encore une fois on n’achète pas d’or pour le court terme. On achète de l’or pour le long terme. On ne spécule pas sur l’or (enfin pas nous), on l’entasse, on l’amasse, et comme disait mon grand-père on le matelasse…

Les fondamentaux sont toujours exécrables, voire même plus, puisque nous abandonnons progressivement l’austérité et la rigueur ce qui veut dire planche à billets.

Et la planche à billets c’est bon pour l’or.

Alors profitez de cette consolidation pour recharger en belles pièces d’or.

Pour ceux qui veulent aller plus loin vous pourrez voir un article sur lecontrarien.com concernant les dettes des états. Cette simple information doit vous rassurer pleinement. Il n’y a pas le choix. Nous courrons à la faillite avec ou sans la planche à billets.

Allez je vous laisse, c’est l’heure de vendre un peu de cheval aux rosbeef… ha, si une dernière chose, Cameron disait qu’il allait dérouler le tapis rouge aux riches français… que nos riches pensent à prendre leur voiture et garder un abonnement à la sécurité sociale française, car si le tapis rouge est déroulé de série, il faut quand même être conscient qu’en Angleterre, tout est en option… Moi je vais rentrer en France, on est bien chez nous!

 

Charles SANNAT
Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin
Directeur des Études Économiques Aucoffre.com
http://www.lecontrarien.com/
Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire Zoulou le Chinois mardi, 19 février 2013 06:50 Posté par zoulou2

    Lasagne !! faut le dire vite, je dirais barquette de merde de cheval, pour celui qui a ete en vacances en italie, et qui a goute des vrais lasagnes, ce truc la est immengeable.

    Aller hop, chez nous aussi a Hong kong, y'a de cette saloperie dans les supermarches.

    http://www.cfs.gov.hk/english/press/2013_02_15_1_e.html

    Mangez francais c'est meilleur, HA HAHA AHA AH

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 19 février 2013 05:18 Posté par alex6

    @berixyz,
    Exactement, bonne chance pour trouver du cheval en Angleterre, en Australie et aux US (a confirmer pour les US mais je ne crois pas en avoir deja vu)

    En ligne avec mon commentaire, le Francais va a l'etranger bourre d'apriori et pour se conforter dans le fait que le pays qu'il visite est vraiment de la merde par rapport a la France eternelle ou il vit. A ce genre de touriste, je dis de rester a la maison bien au chaud avec leurs idees preconcues.

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 18 février 2013 21:52 Posté par alex6

    Hehehe... un parfait resume de tout ce qui fait que partout dans le monde, les Francais sont detestes comme touristes. Priceless.