Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

La Chine lance un système de paiement international, ça va pas plaire à l’oncle Sam…

Audience de l'article : 1166 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Sont énervés à Pékin… ils sont en train de nous en faire tout un potage… (pékinois sauce piquante, j’adore!!), bref, c’est nourrissant la soupe chinoise et ça réchauffe, mais foin d’analyse culinaire, parlons sérieusement.

Non seulement les Chinois vendent la dette américaine (4ème mois consécutif) mais en plus ils mettent en place leur propre système de paiement international histoire de ne pas être dépendant du Swift, géré par les forcément super gentils du camp des gentils à ne pas confondre avec les méga méchants de l’axe du mal des méchants.

Et donc les Chinois dédollarisent et désaméricanisent l’économie mondiale chaque jour un peu plus. Je sens qu’il va falloir apporter la démocratie aux petits Chinois… mais c’est pas gagné et ça risquerait de faire un de ces potages…

Charles SANNAT



SHANGHAI, 8 octobre (Xinhua) — La première phase du système de paiement international de la Chine a été officiellement lancée jeudi à Shanghai, une étape historique de l’internationalisation de la monnaie chinoise, le renminbi ou yuan.

Le système, qui fournit des services de règlement et de compensation aux transactions transfrontalières en renminbi des institutions financières chinoises et étrangères, permettra d’améliorer l’efficacité et d’augmenter l’usage international du yuan, en baissant le coût et réduisant le temps de traitement, a indiqué Fan Yifei, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine (banque centrale).

Auparavant, la compensation transfrontalière en renminbi s’effectuait soit par des banques de compensation en yuan offshore, basées à Hong Kong, Singapour ou Londres, soit avec l’aide d’une banque correspondante basée dans la partie continentale de la Chine.

Ce système jouera un rôle significatif dans la stimulation de l’économie réelle chinoise et la promotion de la stratégie d' »aller à l’étranger » des entreprises domestiques, selon M. Fan.

Développé et géré par la banque centrale, le système permet aux participants en dehors de la Chine et à leurs partenaires chinois d’effectuer directement la compensation des transactions en yuan, de 09h00 à 20h00.

Le yuan est devenu en novembre 2014 l’une des cinq premières monnaies de paiement du monde, dépassant le dollar canadien et le dollar australien.
Poster un commentaire