Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Henri Dumas

Henri Dumas

Libéral convaincu,  je tire des expériences de ma vie une philosophie et des propositions.
Le tout sans prétention de vérité.
Mon blog : www.temoignagefiscal.com

promospeciale

Tout à l'envers (vidéo)

Audience de l'article : 1446 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Bonjour,



Bien cordialement. E. Bolling et H. Dumas
Poster un commentaire

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire yp samedi, 06 septembre 2014 22:20 Posté par yp

    Le "contrôle" qui va être mis en place, ne concernera que marginalement les fraudeurs : Il s'agit avant tout de masquer le résultat désastreux de la politique économique menée depuis des années - et à cette fin, de sortir un maximum de gens des catégories de chomeurs qui polluent les statistiques, sous couvert d'une prétendue lutte contre la fraude...

  • Lien vers le commentaire Henri Dumas vendredi, 05 septembre 2014 06:44 Posté par Henri Dumas

    @moimeme

    Merci pour ce commentaire dont j'apprécie la mesure et la sensibilité.
    Je suppose que vous avez bien compris que le sujet de mon billet n'était pas les droits des chaumeurs mais la perception sociale des "soi-disants tricheurs"
    Cette perception est d'une injustice de folie. Ne serait-ce que vous même en êtes la victime évidente.
    Vous percevez la délicate situation de votre maman comme justifiant l'hyperfiscalité, dont vous sous-estimez la perversion à l'occasion des contrôle fiscaux.
    Alors que pourtant la situation de votre maman ne dépend pas d'un acte délibérer de vol de ses biens, mais d'une difficulté globale de la société capitaliste qui, après lui avoir facilité comme jamais la vie, tombe en panne pour avoir voulu bruler toutes les étapes à l'aide du crédit. C'est un sujet dont nous aurons l'occasion de reparler.
    Mais, en ce qui me concerne, parce que je me bats et que je tente de sauver les fruits de mon travail, sans pleurer à chaudes larmes devant vous, vous imaginez que ma situation est relativement confortable.
    Sachez, et ce que je vais vous dire est la pure réalité, que ma retraite est de 390€ par mois, celle de mon épouse de 250 € par mois.
    Effectivement mes cotiations ont été erratiques tout comme mes revenus, c'est le cas de beaucoup de promoteurs. 
    Mais, en tenant compte, j'avais acquis, par mes propres moyens, un capital protecteur pour mes vieux jours, pour ne dépendre de personne.
    Or le fisc souhaite me déposséder de la totalité, même un peu plus, de ce capital sans aucune raison, au seul fait de me déclarer "tricheur" tout étant bien en peine d'amener la moindre peuve crédible à ce sujet.
    Ce qui me trouble, c'est que la majorité des français puisse penser, comme vous, que face aux difficultés d'un grand nombre il serait légitime de voler ceux qui par leur travail se sont mis à l'abri de ces diffcultés.
    Non seulement je trouve cela injuste, mais je pense sincèrement que c'est stupide et contraire à l'intérêt de la collectivité.
    C'est cette vision manichéenne des "tricheurs", dont ni votre mère ni moi-même ne faisons partie, que je dénonçais dans mon billet, parce qu'elle met en route des divisions si profondes et si injustes que je ne doute pas que la fin sera une guerre civile dont nous connaissons tous l'horreur à venir.
    Bien cordialement. H. Dumas


  • Lien vers le commentaire PHILIPPE jeudi, 04 septembre 2014 20:36 Posté par MOIMEME

    Bonjour Henri, franchement là, vous déconnez un peu. Avez-vous déjà essayé de vivre avec 1000 € par mois en payant un loyer à votre propriétaire ? Essayez et vous verrez comment la vie vous paraîtra franchement drôle... Je m'avance peut être un peu, mais je vous imagine dans un confort sensiblement supérieur.


    Pour la démonstration du chômeur, tout celà me paraît un peu léger ... il ne doit pas y avoir beaucoup de gugusses qui passent à la caisse tous les mois pendant 3 ans prendre un billet de 1000 en toute impunité.


    Non, ce que le débat public pointe du doigt et vous le savez parfaitement, c'est le fait de percevoir une allocation chômage sans vraiment rechercher un emploi. j'ai un exemple en tête d"une personne proche de 55 ans qui a été débarquée de son emploi d'OS dans une usine après 37 ans de service (effet de la crise / équipementier automobile / 2011). Elle était rentrée dans cette usine en 1975 peu de temps après ma naissance, lorsqu'il suffisait de lever le doigt pour trouver un boulot. Seulement voilà, 37 ans plus tard, le monde a bien changé, pas de réelles qualifs à faire valoir, un âge avancé... bref un poids pour la société.... en revanche, pendant 37 ans, elle a fait ce que l'on appelle les 2/8 sur la chaine de prod.... et cotisé toute sa carrière à l'ASSURANCE CHOMAGE... car oui il s'agit bien d'une assurance ... on cotise pour le cas où un évènement se produirait, l'évènement étant la perte d'emploi.


    Aujourd'hui, ses perspectives de retrouver un job sont quasi nulles ... devrait elle donc selon vous, passer en recherche active ??? n'y a t-il pas une sorte de légitimité à se résigner et à percevoir une allocation sans courrir activement après le miracle de retrouver ce job ? Voilà le style de fraudeur que le système stigmatise. Cette personne est ma mère.


    Je vous laisse méditer cet envers du décor, ayant toujours plaisir à vous regarder.


    Cordialement