Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Réveillez vous ! Le pillage des peuples occidentaux par leurs politiciens associés aux multinationales s'emballe (part 1)

Audience de l'article : 6631 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 11 réactions
Votez pour cet article
(107 Votes) - Note : 4.06
Partagez cet article avec vos connaissances

Trop, c'est trop. J'ai toujours été un défenseur de la libre entreprise. J'ai rêvé dès l'âge de 11 ans à créer la mienne. Dès mes 14 ans, au lendemain du krach de 1987, j'ai acheté mes premières actions. Autant dire que la démocratie capitaliste me convient pleinement. Seulement, aujourd'hui, elle a disparu. Je nourris une aversion profonde pour le communisme socialisme qui est une arnaque sans nom ainsi que pour les religions (qui sont au mieux des insultes à dieu, je n'arrive d'ailleurs toujours pas à comprendre par quel mécanisme 1 milliard de personnes peuvent faire confiance aux catho misogynes et coincés qui racontent des salades à dormir debout sur dieu, leurs règles changeant au fil des époques, montrant bien par là d'ailleurs, que ces règles ne sont que du vulgaires outils de pouvoir, salissant l'une des plus belles expériences humaines. Je ne parle pas des musulmans, car vous savez comme moi ce qui se passe si quelqu'un s'avise de commenter leurs activités... Je me souviens quand enfant, j'ai refusé années après années d'aller au catéchisme. Fallait pas me prendre pour un con. Dans le passé, il y avait pleins de dieu, puis après, on s'est retrouvé avec juste deux crèmeries composées de deux dieux uniques chacun de leur côté... c'était déjà trop tordu pour moi à cette époque la religion catholique et musulmane...). En ce moment, ces trois forces se sont alliées pour réaliser un pillage sans équivalent de centaines de millions d'occidentaux. Pillage institutionnel, pillage méthodique, structuré, organisé, dévastateur. C'est une trahison. Grèce, Italie, France, Espagne, Angleterre, USA, à chaque fois, nous pouvons retomber sur les mêmes ingrédients. Il est temps de zoomer dessus. Il est temps de se réveiller et d'arrêter de faire l'autruche.

 

Le premier conflit est générationnel http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/charles-dereeper-reveillez-vous-le-pillage-des-peuples-occidentaux-par-leurs-politiciens-associes-2875

 

Le deuxième conflit est le pillage de la collectivité par les chefs http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/charles-dereeper-reveillez-vous-le-pillage-des-peuples-occidentaux-par-leurs-politiciens-associes   

 

Le troisième conflit : les mensonges de l'Etat vis à vis de ses partenaires et administrés http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/charles-dereeper-reveillez-vous-le-pillage-des-peuples-occidentaux-par-leurs-politiciens-associes-2877

 

 

 

Le premier conflit est générationnel

 

Les baby boomers refusent littéralement d'assumer le monde qu'ils livrent collectivement à leurs enfants après leurs passages. Partout, dans tous les pays il y a pour 30 ans de dettes à payer, les intérêts représentant le premier poste de dépense des Etats. La base de la vie humaine est l'alimentation, la santé, posséder une maison agréable, avoir une famille. Après le passage des baby boomers, que pouvons nous constater ?

 

Ils ont massivement développé le complexe agro chimique. Parallèlement à ce développement, les taux de cancer ont explosé (juste une coïncidence selon eux non prouvée scientifiquement). L'obésité fait des ravages (40% des femmes en France, 70% aux USA). Le diabète progresse de manière dangereuse. Aux USA, des millions d'américains ont été AMPUTES des mains ou des pieds, vous avez bien lu le mot est AMPUTES. Certains spécialistes affirment que 60% de la population est en situation de pré diabétique. 65% des américains affirment tromper leur conjoint marié dans des sondages. Les taux de divorce ont explosé. La notion de famille a éclaté. Les liens avec les anciens sont coupés. Au niveau de l'environnement, la pollution est en passe de détruire notre habitat. On ne peut plus trouver de poisson de rivière en France qui soient consommables. Enfin, du côté de l'immobilier, il fallait dix ans pour payer une maison avant l'arrivée des baby boomers. Il en faut aujourd'hui 25 !

 

Quand j'explique cela à des baby boomers, ils me rétorquent qu'ils ne sont pas responsables (qui l'est ? le Saint Esprit invisible ?). Ils me disent que j'exagère, que je noircis le tableau, que j'extrapole... Quand j'explique cela à des enfants de baby boomers, presque 100% me répondent que c'est exactement ce qu'ils ressentent et que je mets des mots sur leurs perceptions...

 

Ce qui me fait rire dans ce conflit, c'est l'air crispé qu'un baby boomer prend quand on commence à lui parler de sa retraite... J'adore dire à un baby boomer que je suis parti et que des centaines de milliers de créateurs de valeur ajoutée économique (souvent les plus performants) ont déserté également. J'adore leur expliquer qu'il va être difficile de payer les pensions en plus de l'énorme merdier sans nom qu'ils ont créé et nous ont laissé à assumer. Là, généralement, le regard se brouille pendant quelques secondes, signe que le baby boomers dans le déni, sait tout de même compter au fond de lui. Le baby boomer sait qu'il a créé un problème de société qu'il n'a pas géré. Je dirais même qu'il n'a même pas cherché à gérer. L'égoïsme collectif de cette génération restera dans l'histoire !

 

Quand j'ai envie de bousculer, je remets une couche à mon cher baby boomer. Je lui demande s'il a lu les dernières études des actuaires travaillant pour l'assurance vie en Allemagne dont les cycles démographiques sont en avance sur les nôtres d'une quinzaine d'années. Ils me répondent forcément que non. Je donne alors la conclusion qu'un être humain qui part à la retraite, détermine son une espérance de vie en fonction de son âge de départ (je ne me souviens plus exactement des chiffres, mais cela se compte en années, chiffre obtenu sur des millions d'individus). Plus l'homme continue tard à vivre, travailler, créer, plus il vit longtemps.

 

Et là, tombe toujours le même déni : suis je certain de mes chiffres ? C'est vrai quoi, cela se saurait un machin aussi énorme. Dire que la retraite augmente la vitesse d'arrivée de la mort, ce qui est plein de bon sens car un humain n'est pas fait pour juste manger, consommer, regarder la TV, c'est une pensée ultra subversive et dangereuse pour notre baby boomer dont la réalité ne l'intéresse que partiellement...

 

Généralement, au fond de moi, je me dis : ben oui ducon que les actuaires sont certains. Il y a des milliards d'euros de pensions à verser chaque mois. Comment peux tu croire que les assureurs agissent à la légère ? En face, il faut vendre le portefeuille immobiliers et actions au mieux pour pouvoir payer et conserver une marge. Mais si toi baby boomer, tu as besoin de nier cela, avec le reste de tes conneries collectives, je crois qu'il est effectivement temps que tu te casses le plus tôt possible à la retraite pour accélérer le processus. Et surtout, bulles un maximum, sois le plus inactif possible, histoire de maximaliser le message des statistiques actuelles...

 

 

 

Charles Dereeper

 

www.charlesdereeper.com

 

www.europecostarica.com

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

11 commentaires

  • Lien vers le commentaire fucius jeudi, 08 décembre 2011 19:33 Posté par fucius

    Précision: Le pape Léon XIII a alerté contre le socialisme et la propriété collective dans Rerum Novarum, 1891.
    On devrait prêter attention à ce que dit le pape au sujet de la société, c'est l'un des plus fins observateurs de son temps.
    Paul VI prévoyait par exemple l'écroulement démographique issu de la contraception. Qu'on soit d'accord avec ses instructions dans ce domaine (qui contrairement à celles d'un ayatolah ne sont pas imposées) on doit reconnaître qu'il avait vu juste.
    Comme Léon XIII sur le socialisme.
    Ou comme Pie XII sur le nazisme, avec son encyclique en allemand "Mit brennender Sorge", passée sous le manteau et lue dans toutes les églises catholiques d'Allemagne en 1937.
    Ça nous change des intellos français germanopratins, ces boussoles inversées, toujours pointées vers l'erreur.

  • Lien vers le commentaire fucius jeudi, 08 décembre 2011 19:16 Posté par fucius

    Je ne comprends pas cette hargne cathophobe, associé ici au socialisme et au communisme dans le lot des pilleurs.
    Quelle absurdité !
    L'Église catholique a au contraire été exterminée par le socialisme, religion de l'État (voyez l'extravagance des attentes adressées à lui !)
    Dès le début, l'Église a alerté contre le socialisme et la propriété collective.

    Si vous ne voulez pas d'une religion envahissante, avec ou sans dieu, le christianisme est la seule solution: Il circonscrit l'absolu à la seule morale chrétienne.
    Le gouvernement des hommes n'en fait pas partie.
    De plus il exclut d'imposer quoi que ce soit au nom de Dieu, c'est-à-dire, du point de vue de l'athée, de l'absolu.

    Quand on se prétend rationnel, il faut raisonner et non se soumettre à l'ineptie relativiste en rejetant pêle-mêle dans le même sac les "religions".
    Quoi de plus irrationnel, alors que christianisme et islam n'ont strictement aucun texte de référence en commun ? La Bible est même interdite aux musulmans !

    Une société ne devient pas suffisamment vertueuse pour être libérale par accident.
    Soyez rationnel, pragmatique.
    Le christianisme n'a pas pris la moindre part dans le désastre moral actuel, au contraire il en fut la première victime.
    Ce désastre est sa défaite aux mains de ses ennemis, les illuminés athés qui souscrivent les yeux grand fermés à l'illusion rationnaliste.
    Non, la raison ne peut pas fonder la vertu ! Ouvrez les yeux, constatez-le, admettez que la réalité ne colle pas à vos utopies !


    Je ne crois pas que nous en serions là si les églises avaient conservé leur influence.
    L'État-providence est fondamentalement un rejet de Dieu.
    C'est en invoquant Dieu que les fondateurs du libéralisme (Tocqueville, Bastiat) rejetaient les utopies visant à réformer l'homme.

    La "séparation de l'Église et de l'État" fut la suppression de la distinction entre sphères de Dieu et de César, ou si on préfère le vidage de la première au profit de la seconde.
    L'État mettait fin à un millénaire de séparation et s'arrogeait toute autorité; l'absolu devenait discutable, la porte était ouverte à toute utopie.
    Comme l'a montré Hayek, c'était celle du servage.

    Il n'y aura pas de société libérale qui marche sans fondement chrétien.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER lundi, 05 décembre 2011 03:14 Posté par Charles DEREEPER

    Je ne cite pas l'expérience de la religion mais de dieu. La religion, ce n'est pas une expérience, mais un business avec une force de vente et des clients qui payent car ils flippent leur race de juste exister et ils cherchent une solution...

  • Lien vers le commentaire balthazar dimanche, 04 décembre 2011 12:18 Posté par balthazar

    "Je me souviens quand enfant, j'ai refusé années après années d'aller au catéchisme. Fallait pas me prendre pour un con."

    > Pareil mour moi. Pas facile d'ailleurs de se retrouver avec 30 tetes qui vous regardent avec des yeux ronds et des profs qui vous fusillent du regard. Mais tant que ça reste des regards, ok.

    "Je ne parle pas des musulmans, car vous savez comme moi ce qui se passe si quelqu'un s'avise de commenter leurs activités..."

    > Vous avez tout a fait raison sur les incohérences du catholicisme (ce qui a d'ailleurs provoqué la création du protestantisme au passage). Mais on peut se réjouir de ce que les cathos extremistes ont été mis hors jeu.

    J'ai l'impression que les musulmans font actuellement exactement la meme erreur avec leurs extremistes que les cathos il y a quelques siecles. Quand je vois tous ces idiots (en France, car je le comprends dans les pays dont c'est la tradition et où cet habit a d'ailleurs une reelle utilité) qui se baladent dans les rues en djelaba avec un petit bonnet et une barbichette, je me dis que c'est ce genre de gars qui conduisent a des guerres stupides. Je trouve ça desesperant pour l'humanité. Je precise que je n'en pense pas moins d'autres religions extremistes.