Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Non je ne suis pas un couineur, mais un producteur. Et je vous invite à faire comme moi ! (édito écrit de la semaine)

Audience de l'article : 4489 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Je vais vous faire une confidence. Il m'est devenu impossible de lire un bloggueur français. Ca tourne en rond sur les bobos de la France. C'est révolution et fin de monde. Maman intervient là... !

Je ne parviens plus qu'à lire Michel de Guilhermier en France. Ce mec en a sous le capot. Et il couine pas comme les autres. Il avance, expérimente, construit du business, de la valeur, des actifs. Des centaines de personnes bossent pour lui à travers ses différents projets.

Il sent la win opérationnelle, concrète, avec une éthique. Je m'enfile tous ses éditos religieusement...

Pour le reste, j'ai déserté.


Comprendre les failles du système pour améliorer sa vie, ok, c'est intéressant.

Mais passer le plus clair de son temps à couiner sur les failles, sans rien créer, en prenant comme excuse ces failles, pour ne rien branler, je passe mon tour.

Perso, désolé, j'ai envie de me lever, pas de m'aplatir plus bas que terre en espérant que personne à Bercy ne me repère.


Je pense à tous ces français ultra nombreux qui sont persuadés que posséder une société à l'étranger, EST UNE FRAUDE FISCALE en soi et qui rate du coup toutes les zones où l'économie tourne mieux...

En ce moment, je vais vous dire ce que je fais. Je traque tous les blogueurs américains qui ont créé plus de 35M$ de fortune perso en partant de rien. J'analyse leur mindset, leur manière de penser, leur vision du monde, des gens, des placements, leurs échecs et succès.

Bref, j'ai envie d'un gros bol d'air, d'une autre énergie à rentrer dans mon crâne que la fin du monde.

Et cela marche. Ces mecs sont en train de bousiller les derniers pans de culture économique française qu'il me restait après 6 années d'expatriation en pays émergent.

Je m'aperçois à quel point on est shooté à la loose en France au contact des américains.


Définitivement il existe une autre manière de faire.

Je ne m'illusionne pas sur la dureté du système américain, surtout vis à vis des faibles qui sont presque éliminés sans aucun égard.

On est clairement dans du marche ou crève aux States...

Regardez par exemple ce graphique.

productivite


Il résume le monde depuis quelques décennies.

On a demandé aux salariés occidentaux de s'améliorer en permanence. La pression a explosé. Les exigences à remplir aussi. Bosser en tant que salarié est devenu vraiment beaucoup moins marrant qu'avant...

Je me souviens de mon grand père qui me racontait ses 30 glorieuses. Les français ont bossé, mais ils ont aussi profité !

Aujourd'hui, plus personne n'a le temps de profiter de quoique ce soit.


Et qu'ont obtenu en échange de cette hausse de la productivité les salariés ?

Rien du tout... peanuts. Des cacahuètes et surtout des Etats ultra endettés.

La question, elle n'est pas de couiner comme des fiottes sur le méchant capitalisme et les mauvais entrepreneurs qui gardent pour eux tout le pognon (avec l'Etat qui passe son temps à se servir de plus en plus sur la bête).


La question, elle consiste à s'interroger sur la pertinence de rester salarié.

Le fait est que voilà, l'ancien super système occidental ayant participé à l'expansion du niveau des immenses classes moyennes, ne marche plus.


Rien ne dure dans la vie.

Nous entrons en fin de période long terme d'une organisation humaine et sociale et une nouvelle va émerger à la place.

Donc, soit on couine, soit on attend la révolution qui n'arrivera jamais, en analysant des micro signes qui n'en sont pas, soit on se concentre sur la nouvelle forme sociale qui émerge et on se met en ordre de marche pour exploiter la nouvelle vague.

Interrogeons nous ensemble ?


Quelle forme cette nouvelle organisation peut prendre ?

Qui, quel intervenant va être valorisé dans la nouvelle organisation sociale et qui va partir à la poubelle, maintenu en vie artificiellement juste au dessus du niveau de pauvreté ?

C'est la question qu'on se doit se poser si on arrête de couiner...

(Je n'ai pas de formation à vous proposer aujourd'hui, mais vous le sentez déjà non, le nom de mon petit code promo du jour... JENESUISPASUNCOUINEUR... hahahahahahaha)


Honnêtement, si on étudie l'histoire, et les évolutions des systèmes, généralement, on ne passe pas d'un truc complexe à un truc simple, d'un truc dur à un truc facile.

Non non...

Cela marche presque systématiquement dans le sens inverse.

De dur, ca devient impossible. Et de impossible, ca devient du jamais vu qui finit par devenir la nouvelle norme avec les années...

Et cela s'arrête jamais. Sérieux, au temps d'Aristote, vous n'allez pas me dire que les mecs se cassaient le cul comme nous. N'importe quel débile mental dégénéré d'aujourd'hui mettrait sa race à l'ensemble des gens de cette époque sans même utiliser 25% de sa cervelle qui ne vaut rien aujourd'hui

Donc oui, demain est toujours plus dur qu'aujourd'hui. Quand on regarde les graphiques des actions il y a 50 ans, on se dit : putain fastoche le trading, je deviens milliardaire... n'empêche qu'aujourd'hui avec les cons de robot partout, c'est pas fastoche du tout....

Le modèle salarié, je passe un diplôme, je bosse, je monte les échelons et à 40 ans, je commence à atteindre des niveaux plus sympa jusqu'à 55 ans où je défend mon cul pour ne pas me faire sortir avant l'heure. Il est mort.

Ce modèle où je ne me forme presque pas tout au long de ma vie parce qu'il y a écrit HEC ou SUP DE CO sur mon CV et qu'on me respecte, il est DEAD ! On parie combien qu'un SUP DE CO sera un légume dans 30 ans si le gars ne progresse pas tout seul tout au long de sa vie ?

Il y a des dizaines de milliers d'ingénieurs en France largement plus intelligents que moi qui gagnent en un mois ce que j'ai gagné hier... cherchez l'erreur car moi je n'ai pas fait long feu dans l'éducation française...


On le voit sur mon graphique. Le fric de la hausse de la productivité a été récupéré par d'autres. Le système valorise d'autres compétences qu'avant.

Ha Charles, mais ne crois tu pas qu'on pourrait bâtir un nouveau monde plus équitable ?

Allez je vous fais une autre version à la française : Ha Charles, ne crois tu pas que les riches se sont tirés une balle dans le pied à niquer les pauvres, car maintenant, la demande n'est plus là et ils ne pourront plus faire de profits.

Avouez que ce venin circule partout autour de vous, et peut être même dans votre esprit.


Encore une fois, c'est une maladie française qui s'appelle : si cela ne marche pas pour tout le monde alors ce n'est pas valide.

Désolé, mais le monde ne tourne pas comme les maladies françaises de l'esprit...

Le monde va continuer de tourner.

La question est de savoir si ce monde va tourner avec ou sans nous, français super intelligents en train de couler...

Perso, vous connaissez mon opinion, je milite pour que le futur tourne avec moi. Survivre au mieux de mes intérêts même si les mecs à côté se noient.


Donc je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour rester dans la course.

Pas une seule seconde, je ne crois que le monde ne tournera pas parce que des gens n'ont pas voulu s'adapter à un nouveau système.

Qui plus est, c'est débile, car à l'échelle mondiale, encore une fois la quantité de classe moyenne ne régresse pas, mais augmente. Donc les riches ne se tirent pas une balle dans le pied, ils diversifient les sources à pognon chez les esclaves en divisant pour mieux contrôler. Rien de tel qu'un indien, un chinois et un français pour ne jamais pouvoir faire la jonction au niveau de la compréhension, tellement nous sommes différents, mais ... tellement nous consommons la même chose....



Que veut dire RESTER DANS LA COURSE ?

Cela veut dire, devenir producteur en écoulant sur la place mondiale !

Donc, soit on devient producteur de compétences, de prestations de service, de produits et on apprend à les vendre dans le monde numérique.... ou soit on n'est pas capable et la vie va se résumer à la fin à l'aide via des bons alimentaires et alloc universelle.


Est ce que tout le monde peut devenir entrepreneur, producteur ?

On connait tous la réponse déjà.

C'est non.


Que peuvent faire les gens qui n'ont pas l'aptitude à devenir producteur ?

Les mecs, il n'y a qu'une seule réponse possible : SE FAIRE EXPLOITER ET SURVIVRE DANS DE MAUVAISES CONDITIONS !

La roue tourne. Avant, la France et l'Italie. Demain, l'Inde et la Chine... chacun a son heure de gloire et son heure sombre à vivre.


C'est inéluctable. Autant accepter et se retrousser les manches et aller au delà de sa zone de confort. Sinon, l'histoire va se charger de vous !

Tous ensemble, devenons des producteurs !

Et allons vendre nos créations aux petits indiens et chinois pétés de thunes...

Vive la France et les français qui ne rasent pas les murs, qui sont encore vivants avec l'art de concrétiser leurs idées.

Je vais publier cette semaine une vidéo perso où je suis avec un pakistanais qui a voyagé en business EMIRATES A380 avec moi. On s'est déchiré la gueule en vol ensemble avec une coréenne du Sud. J'ai des rushs, je vais monter une vidéo. Dereeper cramé en A380. N'empêche que le mec était pakistanais avec la boite d'événementiel de son père. Faut envoyer la monnaie. 1600€ l'Aller. Je n'ai pas vu de français en business au bar...


C'est pas le tout, mais je me suis dégoté un super nom de code promo, mais je n'ai rien à vendre moi...

Chié.

JENESUISPASUNCOUINEUR

Oh il m'inspire !

Bon j'ai regardé la boutique. Le petit Froment là, oui, oui, le Cédric de l'Ile Maurice... Son portefeuille Anti crise, il s'adapte bien à mon édito, non ? Gérer son argent avec résilience et passer les crises !

Allez hop. -30% avec mon code JENESUISPASUNCOUINEUR pendant 5 jours sur la formation de Cédric. Les infos sont ici !

Charles Dereeper

crisedusiecle
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Jean-Claude Damant mercredi, 01 juin 2016 19:47 Posté par IndySantista

    Bonjour Charles et les autres.

    Passage écrit d´Indy le Brésilien dit aventurier, saltimbanque, iconoclaste original. Et alors?

    Alors je n´avais pas les conditions matérielles de commenter depuis des mois. Dieu sait l´envie...

    Plus qu´avant avec la reprise des tentions, pour lire un sujet, il le faut faire en plusieurs langues puis se faire une idée. Possible des potes égrenés sur le globe...

    Il y a toujours eu et il y aura toujours des couineurs surtout muets, majoritaires.

    L´original looser reste dans son pays voire sa région. Sachant peu, il juge vite et mal... pour lui aussi!!   Le con juge vite, le savant doute avant, le sage réfléchit. Socrate dixit.



    Depuis 40 ans, j´insiste pour mes gamins: savoir des langues et pas seulement du Bronx. Musique et jouer d´un instrument... Enfin avoir un bagage culturel dont les beaux papiers du rectorat  ne sont plus un passeport.



    Mon deuxième fils parle et écrit parfaitement 6 langues, joue en public du metal rock et fait plein de sports dits extrêmes. Pourquoi?

    Les activités permettent de pénétrer les cercles fermés. Les fainéants á 90% aiment qu´on leur parle leur langue. Ils se sentent en sécurité... de pas se planter.



    Le but est de mener une vie á 180 degrés du classique orthodoxe. Survivre et croître au sommet des Andes, dans le Kalahari ou plus dur.. dans l´Ohio ou l´Utah. Le génie au scotisch acent couteau en main, droit sorti á coups de pompes de maternel sup MAIS vêtu du Stars and stripes en hoquetant l´hymne, l´aborder sans se saborder est.. Suivez Monsanto et Round up vous anéantira. Vous.. une chiure de mouche, allez oser dialoguer avec une Américain de souche (old oak indeed!) à égalité? Injure !! Tous égaux mais Américain bien plus que les autres. Coluche dixit.



    Ceci pour expliquer pourquoi nous aimons peu nos sauveteurs de 44 qui ont plus détruit que les envahisseurs et depuis nous colonisent. Sans l´aide française et Lafayette, ils restaient english et nous ne perdions pas le Canada. Face aux 27 millions de Russes, le soldat Ryan hors Hollywood vaut rien... D´ailleurs sauf le Texas pris aux Mexicains, quelle guerre ont-ils gagné? Tout cassé, oui... Manigancer les désordres avec des millions de morts, blocus.. Pognon saisi.. Bref des actions dignes de mon exemple de péquenaud.



    Pour cela, ils se croient TOUT permis. Pas étonnante cette belle découverte de Charles. Leur société est restée une jungle. Tu triches bien et tire vite? Tu as les champs de pétrole.



    La question est : pourquoi le Français ne fait pas pareil? 

    Pas le même berceau. Il faut tirer la gangue, s´ébrouer, se faire mal aux contacts des autres sur les 5 continents. L´Américain se croit chez lui partout.. Facile ! Même mieux que chez lui car chez lui, pas du gâteau et même ailleurs sans perdre sa nationalité.



    Le Français ceci.. cela.. Et le salarié américain? Hein? Il se la saute belle 25h/24 ??

    J´ai le virus du voyage quelque soient les conditions depuis l´âge de 3 ans. Ai 70 pour la Saint Valentin... brésilienne . Jamais je ne tiendrai enfermé avec d´autres 8h/jour.

    Comment faire coïncider le statut salarié avec les volontés plus que libérales individualistes américaines? 

    Le filon est épuisé. L´esclave industriel puis commercial, même vacancier, tout y est passé. Restent les robots, intelligence artificielle, nanotechnologies (même branchées sur les corps). Sans entrer dans le détail de qui est qui et fait quoi, la multitude qui aidait le système, l´embarrasse. Les migrants aux chiots, pas besoin. Faut dépolliniser ce petit monde que la terre ne supporte plus.

    Sur un autre post, j´aurai parler d´un mien livre embauché sur la féminisation de la société, la notre suprême!!Pas le fait que les nanas prennent leur place mais que cela deviennent permissif, circonstances atténuantes, exténuantes du psy, du groupe de soutien pour un ongle incarné.  Vite la S.S une clinique. Fini le soufre, on a le mercure froid et brillant mais lourd, sans feu. 

    Cette vision á détruit la famille car les humains font toujours le contraire de ce pour quoi ont les attend. Femmes en politique? Pertes allocations femmes seules et 700000 á la rue avec gamins en Irak. Tous les ADN mal fagotés ont plus de droit que mon XY.

    L´usage devenu abusage de la femme salariée est au max. Féministes? En un siècle elles ont rendues leurs sœurs mignonnes, laides comme elles et des esclaves du système.



    Peu sont encore prêts á sauter le pas hors salariat comme á l´Expatriation. Il faut ne pas compter sur l´état providence et bannir le mot “assurance”. Y en a un qui a dit:” L´Ètat, c´est moi!”. Et bien Moi, je suis mon état, je me le gouverne.

    D´ailleurs quel avenir au gone, gamin lyonnais bercé par: rien hors assurance donc retraite surtout.. Actuellement et plus dans l´optique du signe du Verseau, il ne se fera pas vieux.... La vie est un tire-fesse avant même d´avoir les hormones. T´as pas un radis... Tu trouve un ticket de remontée.. Youpy ! Mais 40 m avant la cabine, il faut virer pile poil et attraper la perche que le nanti lourdingue laisse raboter la neige et hop! Une descente de plus. Beaucoup ne savent pas car pas obligés.. Ou bien, ce n´est pas bien.. La compagnie doit être payée.. Pour moi, le moteur tourne de toute façon donc mieux qu~il tourne pour moi qu´á vide.

    Comme assez brutalement au Brésil, va falloir changer et s´adapter vite fait sur le gaz. Les ceusses qui n´en peuvent mais seront américains.. 45 millions á la soupe populaire et en mobilhome.