Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Mes commentaires sur le documentaire La Chine qui délocalise en Europe - un choc des cultures qui met mal à l'aise

Audience de l'article : 2784 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 5 réactions
Votez pour cet article
(6 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Vous pouvez retrouver les infos de ce documentaire sur ce lien : http://videos.arte.tv/fr/videos/quand-la-chine-delocalise-en-europe--6923292.html

Vous pouvez le télécharger sur tous les sites illégaux et vitaux, genre wawamania ou usenext... j'en passe.

Les 20 premières minutes du film sont lentes. Je dois confesser que j'ai commencé à envisager d'abandonner. C'est une suite creuse de description de rachat d'entreprises par les chinois, avec l'avis des salariés qui pleurent et qui espèrent, déconnectés de la compétition économique globale, des politiciens ou analystes du coin qui se font mousser malgré leurs incompétences habituelles et des volontés stratégiques chinoises qui racontent n'importe quoi pour ne pas faire peur, alors que leurs dents rayent le plancher prêtes à croquer tout ce qui bouge...

Puis, petit à petit, les exemples deviennent plus caricaturaux, faisant ressortir une immense vérité. Nous sommes en plein choc de deux cultures. L'Europe travaille proprement sur un plan humain. Partout, des règles, des protections, des lourdeurs. Tout ceci pourrait se résumer à : pas de résultat à n'importe quel prix humain. L'efficacité pâtit, mais il fait meilleur vivre en Europe qu'en Chine. Ce serait génial si le monde entier reconnaissait ce fonctionnement.

Seulement, ce n'est pas le cas. Dans le reste du monde, dont la Chine, c'est le farwest. La valeur d'un humain est largement inférieure à celle que l'Europe l'estime. La Chine cherche la compétition et l'efficacité maximale par le biais du prix. Drôle de monde où un état communiste est plus sauvage dans le capitalisme que des Etats auto proclamés capitalistes qui sont aux portes du vrai communisme. Du coup, grâce à la caricature de ces rachats chinois, on prend conscience de l'affrontement de ces deux mondes, le premier européen, plus juste, qui s'effondre lentement, face au second, brutal tourné vers la survie.

dragon-rouge-chine

J'ai pris conscience qu'il n'y avait aucune solution globale au merdier dans lequel nous nous débattons. A priori, la Chine va avoir gain de cause et nous bouffer.

Dans le documentaire, nous avons un exposé du rachat de Volvo par des chinois, d'un fabricant français de tracto, d'un chantier raté autoroute en Pologne et d'autres situations. Le rachat du port Grec en concession sur 35 ans avec tous les anciens dockers à la rue qui font place à des Grecs qui veulent bosser pour les remplacer, le port parvenant finalement à fonctionner, fait aussi réfléchir. Surtout, il y a une perle à ne pas rater : en Italie ! Toute l'industrie de la chaussure mondiale sous traite aux Italiens la confection. Pensez à toutes les marques féminines de luxe, Chanel, Prada et j'en passe. Les chaussures sont vendues entre 100 et 500 euros pièces avec du made in Italia dessus. Si vous croyez que ce sont des gentils italiens au savoir faire ancestrale qui cousent à la main ces oeuvres d'art, c'est raté.

20120317135541

Attention, nous avons encore une fois droit à des déclarations bidons de responsables italiens qui nient la réalité. La réalité est qu'il existe 40.000 chinois sur le sol italien qui fabriquent, source policière, pour environ 5 euros de matières premières, ces belles chaussures vendues 300 à 500 euros sur internet. Officiellement, ces 40.000 chinois, ateliers clandestins ou non de sous traitance, ne sont là que pour villégiature à en croire les officiels qui ne veulent pas alarmer l'opinion des consommatrices sans neurones... Au cours des 5 dernières années, les Chinois ont envoyé en Chine 5 milliards d'euros dont 4 exempts de toutes taxes. Cette partie du documentaire vaut vraiment le détour.

Nous sommes en guerre économique. Les mutinationales jouent un jeu très trouble en sous traitant à des entreprises qui sous traitent à leur tour. Au final, tout le monde ferme les yeux et plus personne ne sait bien qui fabrique. Aucun impôt n'est prélevé. On voit aussi des Chinois qui veulent travailler quelque soit les conditions, proches parfois de l'esclavagisme moderne, alors que les Européens exigent un environnement de qualité pour vendre leur force de travail. On voit des Etats largués qui ne pensent qu'à dépenser et prélever des impôts. Tout ceci laisse une impression de chaos généralisé, d'égoïsme primaire humain.

Je me suis senti mal à l'aise devant le fonctionnement de la race humaine. Notre évolution sociale est finalement très très limitée. Sur un plan matériel et technique, OK, nous avons avancé. Mais derrière, les humains sont à la traîne. Notre monde n'a aucun sens finalement. Il ne sert à rien de se battre pour lui, pour l'améliorer. Quand on voit dans ce documentaire les forces en jeu, tout est perdu d'avance.

Ce qui me met particulièrement mal à l'aise, c'est que je constate une énième fois que tout groupe d'humains qui commencent à faire du social, donc qui construit un monde plus vivable, s'affaiblit et finit par disparaître, bouffé par la compétition avec ceux qui ne font pas de social. Tant que la terre entière ne sera pas au même niveau de développement ou que des robots ne remplaceront pas les humains pour les tâches merdiques à effectuer au quotidien, alors il semble qu'il ne faille jamais baisser la garde et la jouer pure survie, comme un chacal, euh, comme un dragon chinois...

Charles Dereeper


Mes autres commentaires de documentaire économique

Chine :  http://www.objectifeco.com/economie/croissance-recession/croissance/le-developpement-economique-de-la-chine-en-video.html

Matières premières agricoles : http://www.objectifeco.com/bourse/matieres-premieres/agricoles/jai-regarde-le-reportage-matiere-premiere-vers-le-crash-alimentaire-mes-impressions.html

Riz : http://www.objectifeco.com/bourse/matieres-premieres/agricoles/mes-commentaires-sur-le-reportage-main-basse-sur-le-riz.html

Goldman Sachs qui dirige le monde : http://www.objectifeco.com/bourse/actions/banque-finance/mes-commentaires-sur-le-reportage-goldman-sachs-qui-dirige-le-monde.html

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

5 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Yves samedi, 06 octobre 2012 01:11 Posté par yves

    Je n'ai pas encore eu le tps de visioner le documentaire mais une remarque positive tout de meme : toutes ces frictions economiques internationales ont un avantage, des pays tres differents sont interdependants (acheteurs et fournisseurs) et ne peuvent plus trop facilement se declencher des guerres physiques comme dans le passé ...

  • Lien vers le commentaire Helios vendredi, 05 octobre 2012 10:59 Posté par helios

    Ce qui est drôle dans cet article c'est qu'on a l'impression en le lisant que les "règles du jeu" sont immuables et inattaquables. Alors que l'histoire nous montre précisément le contraire.
    Une situation ne dure que parce qu'elle arrange une partie de la population qui parvient à dominer le reste. Si cette domination ne peut plus s'exercer (par la force, la mainmise sur les médias), des solutions alternatives s'imposent d'elles même. Et le changement peut être violent.
    En ce qui concerne les rapports avec la Chine, on peut imaginer par exemple une fermeture des frontières. Les Chinois en Grèce du commentaire précédent peuvent par exemple voir venir des "aubedoriens". Je ne dis pas pourtant que ces conditions alternatives apporteront le bonheur, je n'en sais rien.


  • Lien vers le commentaire alex6 vendredi, 05 octobre 2012 01:42 Posté par alex6

    Effectivement, mieux vaut comprendre le plus jeune possible que l'on ne change pas le monde et encore moins la nature humaine, cela evite de grosse desillusions quand on vieillit.
    Voltaire conseillait sagement de cultiver son jardin, c'est exactement le secret du bonheur. Plus on tente de faire le bien en dehors de sa sphere privee, plus les ennuis arrivent.
    La France a atteint un tel degre de stupidite ideologique socialiste qu'il vaut mieux laisser tomber. Cela n'empeche pas la revolte par les mots, pour le seul plaisir de l'exercice intellectuel.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 04 octobre 2012 22:49 Posté par zoulou2

    Charles, vient a la prochaine foire de Canton, du 15/10/2012 au 04/11/2012, tu verras sur les stands chinois, ils affichent clairement, nous fabriquons pour telle marque ou telle autre.

    Sinon en 2005, je suis allez en Grece, dans un village de 5000 habitants, en gros 2 grosses rues perpendiculaire, 5 magasins de vetements, dont 3 fermes, et un magasin detenu par un grec et le dernier par des chinois.

    La robe dans le magasin grec, 49 euros, dans le magasin chinois 19 euros, mais cette robe, on peut l'avoir chez les grossistes de chine a 3 euros.

    Avant tu avais le blanc qui allais en chine achetais et revendais en europe en se faisant des couilles en or, maitenant les chinois envois des membres de leurs familles ouvrir des magasins dans le monde, pour vendre la production que leur famille fait en chine, et c'est eux qui se font des couilles en or.

    Tant que la France n'a pas vire 4 millions de fonctionnaires qui coutent et ne rapporte rien, la France ne s'en sortiras pas.

    Et je rajouterais que je prefere vivre a Hong kong et en Chine depuis plus de 15 ans sans securite sociale ni chomage ou autres aides, et que si je dois mourir, j'aurais vecu heureux, contrairement a Metro-Boulot-Dodo-Taxes en france.