Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Les 40 valeurs du CAC représentent en 2011, 73% du PIB de la France !!!

Audience de l'article : 6242 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Les 40 entreprises du CAC 40 ont réalisé 1322 milliards de CA en 2011.

La France a publié 1800 milliards d'euros de PIB.

Le rapport est tout simplement hallucinant. 40 PDG contrôlent l'économie de la France...

Pour un système qui prône l'égalité des chances, il faudra repasser. Les règles du jeu se discutent entre un tout petit nombre de personnes. Quid du CA des 500 premières entreprises françaises ? Par rapport au PIB total ?

Il faut noter que le Chiffre d'Affaires hors Europe de ces 40 entreprises est passé entre 2006 et 2011 de 27 à 38%. Les actionnariats de ces mastodontes sont incontrolables. De même qu'il est devenu impossible de contrôler les multinationales qui jouent vraiment à l'échelle mondiale désormais.

Plus que jamais aujourd'hui, nous pouvons observer la toute puissance des oligarchies économiques mondiales qui se jouent des Etats, lesquels Etats se jouent des populations.

Ma réaction primaire, c'est de conseiller à tout le monde de mettre en concurrence frontale les Etats en tant qu'individu au lieu de rester agglutiner dans son Etat de naissance à subir toutes les saloperies en jouant le rôle de victime. Parce qu'il ne fait plus l'ombre d'un doute que les dés sont pipés et que les règles très contraignantes pour la masse, ne s'appliquent pas aux gros joueurs.

Charles Dereeper

www.charlesdereeper.com 

crisedusiecle
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Balthazar mardi, 03 juillet 2012 12:02 Posté par balthazar

    Bonne remarque Wilhelm.
    CA n'est pas égal à Produit Brut

    Car dans le CA il y a le Produit Brut + les achats externes (nécessaires en vue de la production du Produit).
    Les achats externes peuvent etre du Produit Brut d'autres entreprises qui ne font pas nécessairement partie du CAC 40 ou même de France (car PIB inclue la notion de Intérieur, c'est à dire de France).