Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Henri Dumas

Henri Dumas

Libéral convaincu,  je tire des expériences de ma vie une philosophie et des propositions.
Le tout sans prétention de vérité.
Mon blog : www.temoignagefiscal.com

promospeciale

Comment ça marche (3)

Audience de l'article : 1668 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
Pour les puristes, ceux que les crapuleries du fisc intéressent, voici un jugement encore perdu  link    et le mémoire en appel link

La suite au prochain numéro.

Pour les autres, je vais vous faire un aveu.

Hier, je suis rentré de Paris vers ma Méditerranée. En passant à Lyon, la pancarte "Genève" m'a ému. C'est la première fois de ma vie, et je ne suis plus tout jeune, que je regarde cette pancarte avec un petit pincement au cœur. D'habitude je suis mon chemin, indifférent.

Entendons nous bien, il ne m'est pas désagréable d'aller à Genève, bien au contraire, mais jamais je n'ai imaginé cette destination avec une pointe d'envie.

Alors que là, soudain, j'ai eu un éclair de compassion pour ces habitants des pays difficiles qui rêvent de pouvoir aller vivre et travailler en France. Ceux qui viennent savent bien que la simple volonté d'émigrer ne suffit pas, que le parcours est  difficile et le résultat rarement à la hauteur des espérances.

Je n'ai pas de peine à imaginer les problèmes que je rencontrerais si je devais m'expatrier, mais pour la première fois la pression que mon pays met sur ma vie m'a fait regarder ailleurs avec envie. C'est terrible.

D'autant plus terrible que la France ne va pas tarder à se transformer en prison. Ce n'est plus qu'une question de mois, la faillite impliquera une fermeture des frontières, c'est incontournable.

Quelle misère. Bien cordialement. H. Dumas
Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire Henri Dumas vendredi, 14 décembre 2012 09:00 Posté par Henri Dumas

    Merci pour vos commentaires, ils sont terriblement vivants.

    Je crois pouvoir vous dire, avec l'expérience, que le plus grand ennemi de l'homme c'est lui-même.
     
    Notamment notre extraordinaire capacité d'adaptation.

    L'homme s'adapte à presque tout.

    C'est de cette "qualité-défaut" dont profitent les tyrans et exploiteurs de tout poil.

    Bien cordialement. H. Dumas 

  • Lien vers le commentaire alex6 vendredi, 14 décembre 2012 04:32 Posté par alex6

    Interessant zoulou2.
    Si vous avez l'occasion de partir dans un pays limitrophe afin de reduire le niveau de prelevement, il faut le faire sans hesiter.
    Les cancrelats utilisaient l'arguments du patriotisme pour envoyer le peuple a la guerre, aujourd' hui les memes utilisent le meme argument pour pomper sans aucune retenue les richesses de ceux qui ne peuvent echapper au matraquage.
    Les representants de l'etat n' ont strictement aucune legitimite a definir qui est ou n' est pas patriote. Ils ont mene le pays a une ruine certaine et sont en cela bien moins patriote que quiconque essaye de fuir cet enfer fiscal en preparation.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 vendredi, 14 décembre 2012 03:55 Posté par zoulou2

    D’accord avec Alex6, une expatriation, ça se prépare, et s’expatrier a cote de la France n’apporte rien. (J’ai visité Genèvre quand j’étais à l’armée pendant un stage commandos hivernal, bof, c’est une ville comme Paris, mais plus propre bien sûr).

     

    Le vrai choc de l’expatriation a été quand je suis arrivé à Hong kong la 1ere fois, c’était il y a longtemps avant que Hong kong retourne à la Chine, l’arrivée à l’ancien aéroport en pleine ville, sur la seule piste d’atterrissage avec la mer de chaque cote des ailes de l’avion, les applaudissements des passagers a l’atterrissage réussis.

    Je me suis débrouillé avec mes 3 mots d’anglais (putains d’éducation nationale française qui nous ont bourre le crane avec la mythologie grecque et louis XIV, au lieu d’apprendre correctement l’anglais) (c’est vrai que ça sers tous les jours Louis XIV et les autres conneries).

     

    Le 1er choc a Hong kong, c’est quand j’ai pris le métro, nous les français les plus forts, la France, le centre du monde, en 1 minute tout bascule, du plus fort du monde on passe, aux plus grand tocards de la planète : propreté, efficacité, a l’heure, pas de grève…. (Le métro c’est une de mes lubies quand je visite un pays, Athènes, Londres, Berlin, a l’époque, le mur existais, j’ai pris le métro à Berlin ouest et traverse quelques stations à l’est, en passant la tête par la porte, on voyait les soldats de l’est en haut sur la verrière avec des fusils, pas question de sortir à cette station).

     

    J’ai fait plusieurs dizaines de voyage avant de prendre ma décision de laisser tomber le pays des Vampires (Urssaf, Cancras et Carbalass), de laisser tomber mes 20 ans de cotisation en France.

     

    A chaque voyage, je prenais souvent le bus, en suivant les gens sans savoir ou j’allais, et je descendais a une station quand j’avais vu quelques chose, un magasin qui m’intéressais (en métro on ne voit pas grand-chose).

     

    J’ai connu et fais mes courses dans 2 des 4 magasins Carrefour, tous fermes maintenant, rien de mieux pour comparer les prix que d’aller dans la même chaine de supermarchés, et là, on se rend contre qu’on se fait sodomiser en France par l’inquisition, la mafia fiscale.

     

    Je me souviens avoir acheté 10 cravates en soie, pour 70 francs français, et quand j’en ai salie une, je l’ai apporté à mon teinturier français qui me demandais 21 francs français pour la nettoyer (il fallait la découdre pour la nettoyer), je pouvais en acheter 3 neuves pour le même prix, là je me suis dit, il y a quelques chose qui tourne pas rond en France.

     

    Au fil des années, je m’aperçois de la différence de politique entre la France et HK, en 2001, la crise asiatique, le gouvernement HK veut instaurer une TVA de 3%, fronde des commerçants et des gens, finalement le projet est abandonné, et décide a la place de promouvoir le tourisme, construction de Disneyland HK et autres projets pour faire venir les touristes.

     

    C’est marrant, un gouvernement qui promouvois la consommation alors qu’il ne touche pas 1 centime de TVA, si les gens et les entreprises s’enrichissent, alors l’état seras gagnant, par l’impôt à 16%).

    En 2008 quand Lehman brothers a coulé, les politiciens HK et les hauts fonctionnaires (pas les petits), ont baissé leur salaire de 5 à 7% afin de contribuer au redressement de l’économie.

     

    Une différence de taille avec la France, c’est que les fonctionnaires HK sont conscients que leur salaire est paye par leur gens qui crée réellement de la richesse, pas comme en France, ou le petit fonctionnaire veux faire son petit chef et vient te faire chier.

  • Lien vers le commentaire alex6 jeudi, 13 décembre 2012 21:44 Posté par alex6

    "Ceux qui viennent savent bien que la simple volonté d'émigrer ne suffit pas, que le parcours est difficile et le résultat rarement à la hauteur des espérances."
    Enfin s'expatrier a Geneve, ca n'est pas non plus une folie. On reste proche du pays, des amis, la culture y est tout de meme tres similaire etc...
    La ou je vous rejoins, c'est que l' expatriation doit etre un projet de vie que l'on desire vraiment, pas une simple reaction negative a l' oppression francaise (qui est reelle bien sur mais ca ne suffit pas)
    Dans cette optique, il faut etre pret a mettre au placard toutes ses idees recues et a changer son mode de vie. Beaucoup n'en sont pas capables, l'education nationale forme des petits soldats bien dociles, pas des individus libres prets a certains sacrifices pour poursuivre leurs reves.
    Je serais vous, je me serais barre ailleurs depuis bien longtemps sans aucun etat d'ame.