Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

4 chances sur 5 de ne rien gagner après 40 ans de travail - vous signez ?

Audience de l'article : 5927 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions

 

 

Quelques constats s'imposent pour élaborer une stratégie de vie par rapport aux chiffres sur le patrimoine financier des Français.

 

10.000 foyers Français disposent d'un patrimoine financier supérieur à 3 millions d'euros.

 

100.000 foyers Français disposent d'un patrimoine financier compris entre 1 et 3 millions d'euros.

 

10% des ménages détiennent 48% du patrimoine globale en France.

 

85% de la clientèle des banques ont un portefeuille inférieur à 40.000 euros. Ce qui n'empêche pas que ces clients puissent disposer de plusieurs comptes. Mais en terme d'approximation, cela donne une idée de la situation. Il se dit aussi que plus de 75% des comptes courants bancaires finissent dans le rouge à la fin du mois.

 

Le fait qu'il y ait des inégalités ne me donne absolument aucun bouton d'urticaire contrairement à beaucoup de Français qui se complaisent dans la jalousie paresseuse au lieu de mettre le nez dans leur merdouille perso.

 

Non, ce que m'inspire ces chiffres, c'est le fait qu'une conclusion doit massivement s'imposer à tous : jouer avec les règles du jeu proposé par le système France permet à 80% sûr de passer sa vie à travailler sans rien à avoir au bout. C'est ce qu'il y a de bien en France : on connaît déjà le résultat final du rendement de sa carrière professionnelle, avant même de la démarrer. Si on enlève le facteur chance qui offre à des millions de gens l'opportunité de changer de vie sur un plan matériel, soit une chance sur 5, on comprend qu'il ne reste pas grand hasard pour les autres, les dizaines de millions d'exécutants anonymes qui ne discutent pas les règles. Un boulot intéressant, c'est sympa, mais la plupart aujourd'hui ne le sont pas. On ne travaille que pour raisons alimentaires, avec des cacahuètes à la place de billets de 500 euros... et des belles maisons

 

 

 

Les grands axes sont déjà déterminés avec peu de variations possibles. Je comprends quelque part les succès de librairies qui font l'apologie de la paresse au travail et du minimum. Il n'y a pas grand intérêt à dépenser la majeure partie du temps de sa vie dans un jeu pareil.

 

Ne pas jouer avec les règles du jeu est le seul moyen fiable de s'en sortir !

 

Ne pas faire de CV et travailler pour soi. Ne pas dépenser son temps dans des diplômes longs et couteux qui ouvrent droit à 3000 euros par mois avant impôts (de nombreux sites internet parviennent à cracher autant de marges par mois en ne réclamant qu'une dizaine d'heures par semaine pour les faire fonctionner - si vous vous inquiétez de savoir que tout le monde pourrait faire la même chose, neutralisant cet avantage... aucun risque. Depuis le temps qu'internet existe, le phénomène aurait déjà eu lieu !). Utiliser tous ses droits chômages (c'est une assurance qui coûte tellement chère tous les mois sur votre bulletin de salaires, au moment de l'enclencher, une énorme pression psychologique apparaît de toute part pour ne pas en profiter, genre vous vivez sur le dos de la société sans état d'âme... ben voyons, qui nous a donné le choix de ne pas le faire en ne souscrivant pas à toutes les lignes comprises dans les charges sociales et salariales ?).

 

En plus de ne pas écouter la culture française de la loose, il faut apprendre à repérer les secteurs qui crachent, à haute valeur ajoutée. Une heure travaillée est une heure travaillée. Quitte à s'ennuyer à mourrir, autant qu'elle paye un max cette petite heure...

 

Je n'aborderais pas le volet fiscal, car l'Etat français est plutôt mauvais joueur dès lors qu'on le cherche sur ce sujet. Mais enfin, chacun pense tout bas la même chose... et oui, je vous confirme que c'est possible... il existe des seuils à ne surtout pas franchir. Il faut tout découper... je n'en dirais pas plus à l'insu de mon plein gré. Il faut juste conserver à l'esprit que les multinationales captent une grosse partie de la valeur ajoutée dans l'économie française, tandis qu'elles font parties des agents économiques qui payent le moins d'impôts en pourcentage, grâce à des optimisations internationales que le fisc français tolère ! Si les gros trichent, les petits, plus faibles, n'ont aucune chance d'y arriver sans tricher également !

 

Charles Dereeper

crisedusiecle
Poster un commentaire

6 Commentaires

  • Lien vers le commentaire letoxis jeudi, 09 juin 2011 17:55 Posté par letoxis

    Bonjour,

    beaucoup de pays au bord de la faillite ont par le passé réagit au dernier moment :la canada dans les années 80, la suède en 92,...

    In finé, le décideur appuie sur le bouton "reset" en faisant des coupes franches dans les budgets.
    Je crois que cette politique d'austérité sera pleinement active après 2012, quelque soit le président élu.

    c'est vrai qu'on a épuisé tous les artifices pour maintenir l'économie, jusqu'à proposer des mesures communistes (fixation d'un prix maximum des céréales ce jour).

    Pour partir à l'étranger, il faut du courage et surtout de la confiance en soi! je crois, Charles, que
    vous en avez plus que la moyenne des francais.
    Associé à une méthode de travail "militaire" pour reprendre vos termes, vous n'avez plus grand chose à voir avec "le francais moyen".

    Pourtant, on vous lit avec plaisir et intérêt.
    S’exiler à l'étranger n'a que des avantages économiques
    mais exige de se séparer de ses racines et de ses proches.

    Faut il être seul sur un magnifique yacht ou ensemble sur un petit radeau? je tombe dans la caricature donc m'arrête ici.

    L