Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Payer ses impôts en fonction de son passeport et non de sa résidence : E-NORME !

Audience de l'article : 2849 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 4 réactions
Votez pour cet article
(39 Votes) - Note : 4.26
Partagez cet article avec vos connaissances

Payer ses impôts en fonction de son passeport et non de sa résidence

C'est la dernière lubie des fonctionnaires en mal d'argent. De vous à moi, il faut vraiment avoir l'esprit tordu pour devenir fonctionnaire aujourd'hui. Je ne parle pas des petites mains, des gars prêts à donner leur vie dans l'armée ou ceux qui se confrontent au quotidien à la merde sociale française. Non, je fais allusion à ceux qui organisent le jeu et qui ont un pouvoir de décision. Il faut vraiment avoir la haine de la vie et des gens pour signer...

Donc, des politiciens et des fonctionnaires nous proposent désormais de régler nos impôts non plus en fonction de notre résidence physique mais en fonction de notre nationalité.

Juste pour rire, nous pourrions espérer que ce soit vrai. Cela signifierait que nous devons régler notre impôt sur les plus values et revenus au pays qui nous donne un passeport. Z'imaginez... hop, on change de passeport et donc de pays et fini les soucis. On vit peinard en France en réglant à son pays dans lequel on a enregistré son nouveau passeport le montant ses impôts. Si ce pays n'a pas d'impôt, ce n'est pas de bol pour la France... vous me suivez là ?

En réalité, la proposition est la suivante : si vous êtes nés en France, vous payez les impôts à la France, mais si vous êtes nés ailleurs et que vous résidez en France, vous payez quand même les impôts à la France.

Niveau agression, on change de niveau là...ben ouais, faut pas rêver.

En même temps, techniquement, ce genre de rêve communiste se contourne assez rapidement, avec ou sans passeport français. Une petite structure en Europe dans un pays qui ne suit pas ce genre de politique, disons, Belgique, Estonie, Malte et les autres, histoire d'avoir un numéro de TVA intracommunautaire. Une petite holding dans un pays pas copain avec les larves françaises qui conçoivent notre système et hop, adios ces salades.

Ensuite, il faut trouver un nouveau passeport et rendre son parchemin français. Cela implique d'avoir assez de feeling à l'intérieur de soi pour assumer d'être français tout en ayant un document administratif d'identification réalisé par un autre pays que son pays de naissance. Ca va, les enjeux sont jouables. C'est juste un concept. Aucun changement dans la vie courante.

Bon maintenant, venons en à la réalité. Je n'y crois pas une seconde à ces salades. C'est du bluff pour faire peur et rappeler à tous ceux qui souhaitent déserter la France qu'ils n'y ont pas intérêt. Ce qui signifie donc l'inverse, à savoir qu'il est méga intéressant de quitter la France, sinon, pourquoi un tel acharnement de la part de nos technocrates ? Hein ?

Je vais faire un compliment : c'est un beau bluff. Vraiment, si j'étais un fonctionnaire qui a envie de faire chier le monde, je crois que la mise en place de cette mesure d'imposition par le passeport est le truc le plus ultime qui existe en la matière. Non, vraiment, c'est un vrai travail d'artiste. Ce serait une consécration si le truc voyait le jour.

Actuellement, les défenseurs de cette mesure se planquent derrière le fait que les USA mettent déjà en oeuvre cette politique. Ce que nos fonctionnaires véreux oublient de dire, c'est que les Américains prélèvent en cumulé beaucoup moins de taxes qu'en France. Il peut donc y avoir un intérêt à conserver un passeport américain et à payer. Mais là, dans le cas de la France, compte tenu du coût exorbitant que les fonctionnaires réclament aux contribuables, l'intérêt chute très rapidement au niveau détention d'un passeport français.

19,6% de TVA, puis 33,3% d'impôt sur les sociétés, puis 12% de CSG, CRDS, puis 30 à 40% d'impôts sur le revenu, une fois quelques abattements déduits, puis taxes secondaires sur essence, télévision, taxe foncière et taxe d'habitation, sécurité sociale hors de prix, mutuelle complémentaire obligatoire ou presque... Je continue la liste ?

Euh Messieurs les fonctionnaires, vous croyez qu'on va les garder nos passeports ? Non, mais sortez trois secondes votre calculette et faîtes le bilan du système que vous avez créé. A moins d'être maso ou d'aimer la glande et se nourrir comme un parasite sur le dos des autres, qui peut s'en satisfaire ?

Fuyez pendant qu'il est encore temps... Cela semble de plus en plus évident !

Charles Dereeper

Pour suivre mes opérations boursières et patrimoniales en temps réel : ARGENT : gagnez +10% par an

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire tom13 mardi, 09 novembre 2010 02:45 Posté par tom13

    Pour info, nous ne serions pas les premiers...
    En effet, chaque citoyen americain residant à l'etranger doit aussi payer des impots a sa mere patrie.
    Bref, ils ont la joie de subir la double imposition.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER dimanche, 24 octobre 2010 20:29 Posté par Charles DEREEPER

    Hello

    Tout d'abord, je trouve que vous posez de bons débats. effectivement, a t on intérêt à travailler en France ou ne rien faire. Ma participation en tant qu'éditeur du site www.cotation-immobiliere.fr a été remise en question car le concepteur du robot était partisan du non travail à cause du système Francais. Oui, c'est une réelle question à laquelle il est impossible de faire des réponses généralisables...

    Pour le choix de la suisse, c'est la voie de la raison. Si je n'y suis pas, c'est uniquement car je suis accroc au climat tropical. je déteste l'hiver. sinon, je serais en Suisse ! Mon choix du costa rica est un compromis intellectuel en ayant fait une liste rationnel et comparé toutes les solutions. Mon coeur traine plus à Koh Samui en Thailande... et à bangkok !

    Charles

  • Lien vers le commentaire letoxis dimanche, 24 octobre 2010 14:10 Posté par letoxis

    Effectivement, il est possible de fuir mais il faut un pays sain financièrement (pour ne pas fuir encore plus tard), si possible sans l'euro comme monnaie (on sait jamais), un peu francophone (pour les enfants et l'épouse ), pas trop loin (pour la famille et les amis)
    A part la Suisse et l'Angleterre je ne vois pas ?
    Désolé, le Costa rica c'est un peu loin....

    Plus sérieusement, la fiscalité (et l'emprunt massif) permet de financer le système semi-communiste actuel (semi car on a le chômage qui n'existait pas en Urss)

    Vu la situation actuelle et les nouveaux impôts qui sont indispensables pour rembourser notre ardoise, je me demande s'ils peuvent encore augmenter la pression fiscale ?
    faut il mieux être un salarié qui gagne peu ou un patron à qui on pique tout (avec une charge de travail multipliée par 2-3 et une espérance de vie plus courte)?
    Pour illustrer mes propos, je conseille cette video

    http://vimeo.com/15436831

    L