Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Manipulation des fonctionnaires - zoom sur les techniques pour maintenir le parasitisme !

Audience de l'article : 4413 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 7 réactions
Votez pour cet article
(76 Votes) - Note : 4.47
Partagez cet article avec vos connaissances

Monsieur Dereeper : on ne peut pas vivre sans fonctionnaire. Vous traitez les fonctionnaires de parasites, mais les policiers sont ils des parasites ?

 

Bonjour l'argument... il faut être fonctionnaire pour se convaincre d'une ânerie pareil. Monsieur Dereeper n'a jamais dit qu'un Etat sans fonctionnaire était la solution. Monsieur Dereeper constate que les fonctionnaires en France sont extrêmement nombreux. Ils pullulent même au regard de leur nombre total et du trou qu'il créé dans la comptabilité nationale. Monsieur Dereeper affirme pour avoir voyagé un minimum qu'il est possible que la France vive avec moins de fonctionnaires en place, sans que cela change la vie des gens qui financent, c'est à dire les travailleurs et entrepreneurs du secteur privé. En outre, Monsieur Dereeper affirme qu'avec moins de fonctionnaires, les mêmes salariés et entrepreneurs du privé auraient plus d'argent pour eux. Il faut être fonctionnaire pour contrer cette vérité et faire ce chantage abusif. Oui, le nombre de fonctionnaires en France est largement trop élevé, ce qui fait que oui, les fonctionnaires français vivent sur "la bête" et sont donc à considérer comme des parasites.

 

Concernant les policiers, j'ai vu une fois une phrase qui disait : 99% des gens sont normaux et seulement 1% pose problème. Le souci en tant que policier, c'est que nous dépensons 99% de notre temps avec les 1% de gens qui ne sont pas normaux. Cette formulation résume tout et nous oblige à respecter le travail des policiers.

 

Mais un policier est bien éloigné du problème de système que nous avons. Quand on est fonctionnaire ou élu, la question essentielle est de savoir comment continuer à obtenir que le privé finance cet échec répétitif que nous constatons depuis 1973 ? La réponse est  : en leur faisant peur. Si on enlève tous tes fonctionnaires (notez bien le discours, pas 10 %, pas 30% des effectifs, non 100% des effectifs, super crédible...), tu vas voir, ta vie sera infernale, pourrie et tu regretteras.

 

Chiche qu'on tente l'expérience messieurs les fonctionnaires et élus ? Chiche que c'est bien moins pire que ce que vous racontez si on vire un bon tiers de vos effectifs et qu'on revenit à un équilibre budgétaire en vous retirant toutes vos pérogatives en matière de gestion d'argent publique.

 

Je trouve incroyable que le privé ait délégué à des fonctionnaires le pouvoir de gérer les investissements de notre pays. Cela fait 30 ans qu'on les regarde claquer une manne financière d'une taille gigantesque dans des trucs absurdes. Toutes les statistiques montrent qu'aucun vrai investissement n'est réalisé pour l'avenir du pays, qu'il n'existe aucune stratégie économique de développement et de survie à l'internationale. Et en plus, il faut supporter le chantage de ces énergumènes pour que cet échec soit maintenu en place et parallèlement, il faut écraser sous peine de passer pour un haineux. C'est hallucinant.

 

Cela se saurait si un fonctionnaire était un bon investisseur. Je maintiens qu'il est impératif de séparer le pouvoir économique du pouvoir politique. C'est urgent. Un bon investisseur, ca se paye ! Et pas 10.000 euros par mois. En outre du fait de sa valeur, il est impossible de le traiter comme une âne en lui collant un chef débile à tendances communistes. 

 

Le développement de notre pays et son maintien dans la violence de la mondialisation est une chose trop sérieuse pour être abandonnée à des girouettes sans idées qui ne savent que séduire les masses à l'aide des médias modernes.

 

Une gouvernance à double tête est une solution.

 

 

 

Monsieur Dereeper : le problème n'est pas le système, mais la dérive de celui-ci.

 

Je suis né en 1973. Depuis ma naissance, j'entends parler de problèmes économiques. Faut arrêter. Un système qu'on arrive pas à appliquer pendant presque 40 ans, est un système foireux. Genre, il existerait une solution à trouver pour que l'Etat puisse fonctionner en cohérence avec les ménages et les entreprises. Personne ne l'a jamais trouvé depuis 40 ans, mais c'est possible. Voilà les rêves névrotiques qui empêchent l'humanité d'avancer.

 

C'est comme si j'étais en train de vous dire que j'ai une bonne stratégie pour jouer en Bourse mais que quand je l'applique, mon compte perd de l'argent. Et ce depuis 40 ans. Mais ne perdez pas confiance, car c'est une bonne stratégie. C'est juste difficile de la mettre en oeuvre. Vous me gobez un truc pareil ou pas ? Pourtant, les Français y parviennent avec leur Etat fétiche qui les entube méthodiquement avec grande classe.

 

 

 

Monsieur Dereeper : Avec 50% de prélèvements, l'Etat Français est un peu trop interventionniste, mais en réduisant son poids, les choses pourraient marcher.

 

Monsieur Dereeper répond que sa calculette doit être différente de celle utilisée par les fonctionnaires. Quand un salarié travaille, il commence à gagner le 27 juillet de chaque année. Nous sommes au dessus des 50%. Quand un entrepreneur travaille et réalise 100 euros de marge, il doit payer :

 

1 - 19,6% de TVA

 

2 - 33% d'impôt sur les sociétés

 

3 - distribuer des dividendes pour récupérer le fruit de son labeur et payer 13% de CSG CRDS, taux qui augmente en permanence tous les 4 ans

 

4 - 30 à 40% d'impôt sur le revenu en tranche marginale supérieure, impôt duquel il faut soustraire un abattement plafonné lors de la distribution de dividende

 

5 - Il faut régler une taxe foncière, une taxe d'habitation, une taxe sur l'essence, une taxe pour la TV, des taxes diverses dans le cadre de l'entreprise qui s'ajoutent à celles déjà évoquées ci-dessus.

 

Monsieur Dereeper n'a pas réussi à trouver le taux de 50% d'intervention de l'Etat dont parlent les fonctionnaires qui mentent comme des arracheurs de dents pour continuer à justifier leur racket. Le taux obtenu par la calculette de Monsieur Dereeper est très nettement supérieur...

 

Quand Aymeric Pontier met le nez dans le sujet, c'est décapant : http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/aymeric-pontier-la-france-depasse-sans-souci-les-1000-milliards-d-euros-de-prelevements 1000 euros par mois et par Français, cela coûte juste la moitié des prélèvements réalisés par l'Etat français. Au lieu de ce revenu auquel nous pourrions tous accéder, les fonctionnaires français préfèrent dilapider juste pour eux cet argent...

 

Monsieur Dereeper aimerait donc que ses amis les fonctionnaires arrêtent de raconter des bobards et arrêtent de prendre les gentils salariés / banquiers du secteur privé pour des abrutis uniquement destinés à être tondus. Quand Monsieur Dereeper voit ces élus et fonctionnaires expliquer aux Madames Michues béates que le taux de prélèvements obligatoires est de 41% du PIB et que la situation n'est pas si extrême, Monsieur Dereeper doit confesser qu'il est légèrement agacé et réfléchit toujours dans la foulée à un écrire un édito agressif à l'encontre de ces fonctionnaires et élus pour rappeler la réalité à ceux qui veulent bien la regarder en face.

 

Au delà de 50% du PIB, nous ne sommes pas un pays capitaliste, mais socialiste. Je ne sais pas à partir de quel niveau le communisme démarre, mais parler de liberté en France quand l'Etat contrôle au bas mot 60 à 65% des mouvements monétaires, je trouve cela erroné.

 

Croyez moi si vous le voulez, mais partout ailleurs dans le monde, la liberté est plus grande et le racket d'Etat nettement inférieur... sauf peut être aux USA où notre cher prix nobel de la paix a cautionné des choses en faveur de Wall Street qui valent bien ce qui se passe en France... 

 

 

 

Monsieur Dereeper : pourquoi tant de hargne ?

 

Monsieur Dereeper tient à affirmer qu'il arrêtera de mépriser les fonctionnaires et élus le jour où ces derniers stopperont les mensonges sur l'argent qu'ils extraient de l'économie française. Quand on demande à un chef d'entreprise en cumulé de donner 65% de sa marge bénéficiaire, on dit "merci pour ces 65% d'impôts" et non, " nous avons bien reçu 41% de prélèvements libératoires"... Quand on demande à des salariés du privé plus de 60% d'impôts divers et variés en cumulé, idem.

 

Vu qu'il n'y a pas plus menteurs que des fonctionnaires en train de racketer le privé, j'ai de beaux jours devant moi... Quand à tous ceux qui défendent ce système mensonger, je ne comprends pas comment on peut cautionner que son pays vive dans un tel niveau d'hypocrisie.

 

Je serais hargneux tant que la France ne dira pas officiellement qu'elle prend entre 60 et 65% d'impôts cumulés aux salariés et entrepreneurs.

 

La simple vérité calculette en main pour une marge brute bénéficiaire supérieure à 100.000 euros par an ! Mes exigences sont vraiment aussi démesurées ? J'attends que les fonctionnaires expliquent à tous qu'il est normal de toucher 35.000 euros par an dans sa poche quand on prend des risques et que son entreprise ramène brut 100.000 euros. J'attends qu'ils nous confirment officiellement qu'il est nécessaire de payer 65.000 euros pour faire vivre le pays.

 

Je risque d'attendre longtemps à mon avis... Cela dit, ce soir, je suis content, un copain ultra performant économiquement, titulaire bientôt d'un MBA prestigieux, vient de m'envoyer un email à l'instant où il explique ses débuts : il se lance à Hong Kong dans le grand bain, des années après notre rencontre de 2005 à Rennes où je lui ramonais le cerveau à coup de rhum et de speechs. La France dans sa stupidité, vient de laisser fuir un énième cerveau et une force de la nature au niveau énergie. C'est la Chine qui ramasse le gateau grâce à sa zone franche, Hong Kong, paradis du business, concept dont je rêve pour la France ! Mon béber, suis à fond avec toi. Tout est possible quand on arrête de penser comme un couillon, hein ?!!! Je te dédies cet article.

 

 

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

7 Commentaires

  • Lien vers le commentaire london511 vendredi, 29 juillet 2011 09:53 Posté par london511

    Il est vrai que d'importantes économies pourraient êtres mis en place ( diminution du budget de la défense, suppression des subventions aux gros agriculteurs, fusion des régions et départements ) sans que cela n'impacte notre quotidien .