Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tim Sanchez

Tim Sanchez

 
Si j’avais un rêve un peu fou ça serait de fédérer une communauté qui rêve davantage de vaincre les difficultés et pas seulement de leurs survivre.


Si j’avais la main verte, j’aiderais les autres à cultiver une pensée libre: créatrice de valeur, définitivement tournée vers la réalisation de l’excellence.

Mes convictions :

1-La vie d’un être humain est trop courte pour qu’il demeure l’esclave de sa vieille habitude de ne penser que dans une seule direction.

2-Il n’y a pas « de bon moment » pour se lancer, s’améliorer et avancer vers la liberté financière et d’être.

3-La clef n’est pas la motivation ou les conditions mais l’information à laquelle on a accès.

Mes constats :

a-La « crise » a bousculé à peu près tout ce qui existe dans ce monde, à part la manière dont les hommes pensent : si vous voulez investir dans quelque chose de stable qui à survécu à l’épreuve des balles, voilà une piste intéressante.

b-Point de liberté individuelle en focalisant son temps et son énergie sur des problèmes collectifs : La crise, les impôts, les contraintes sociales sont des problèmes collectifs, les solutions individuelles enjambent ceux-ci.

c-Il est plus facile d’avancer dans la vie en tant qu’écho, seulement jusqu'à temps que l’autre joue une fausse note.

d-Le monde change à une vitesse hallucinante, ouvrant la voie à un cycle de destruction créatrice intense qui ravage l’ancien modèle sur son passage.

Ici je partage avec vous mes réflexions pour investir, protéger son patrimoine et entreprendre.

PS : Il paraît que je suis un rêveur invétéré avec deux mains vertes , et vous ?

 
PS2 : Vous pouvez me retrouver sur Facebook ou je poste en exclusivité pour ceux qui me suivent une image commentées par jour  ou bien poser une question ici :

sanchez.tim @ yahoo.com

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

La face cachée du communisme

Audience de l'article : 1317 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 10 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Rien n’est plus navrant que cet usage industriel du temps.

Vous allez vous mettre au calme dans le salon et ouvrir quelques bons bouquins d’histoires.

Que disent-ils ?

o-BOOKS-facebook


Le premier problème, c’est qu’ils ne vont pas dans le sens de la norme sociale communément acceptée de tous. (C'est à cela qu'on reconnaît un bon bouquin)

Donc cela va remettre en cause quelques fondamentaux qu’on vous a mis dans le crâne depuis votre naissance, sans vous demander la permission.


Si vous avez déjà une bonne expérience de la vie, vous serez moins étonné qu’un débutant de la pensée.

Autant vous le dire pour ceux qui sont sans cesse tiraillés entre les sujets d’actualité et les questions de fonds :

Cet édito traite d’un sujet de fond tout en étant très actuel au vue des évenements récents.


Beaucoup de gens pensent que le communisme est un courant philosophique et une échelle de valeurs née avec Karl Marx au 19ème siècle.

Mouvement qui connût un relais d’envergure en Russie avec notamment les bolchéviks.


Je dois déjà vous mettre en garde contre ces néo-prométhéens qui vous ont instruit en reconstruisant le monde en fonction de leurs pulsions intellectuelles tout en vous livrant un système clé en main effaçant le passé et toute pensée indépendante.

C’est moi aussi la sensation que j’ai eu, quand je suis passé par la case « éducation nationale ».



Le communisme était la norme dans la plupart des peuples primitifs à l’aube de la civilisation, donc -3000 ans avant JC.

Sa véritable naissance se situe donc plutôt en -3000 qu’en 1883.


Ce qui est drôle c’est que là où l’excellence apparaît, le communisme disparaît.


En -3000 ans l’excellence se caractérisait par :

1/La prévoyance appliquée à l’économie

2/L’organisation politique possible que par la sédentarisation

3/Des traditions morales

4/La recherche de la connaissance

5/Le développement artistique


5000 ans plus tard, elles sont toujours valables mais pas très visibles par les temps qui court^^

Les primitifs ne prévoyaient rien et connaissaient soit l’abondance (qui tournait vite en gloutonnerie), soit la famine.


Par exemple, depuis l’explosion du socialo-communisme en France (donc plutôt après la seconde guerre mondiale et surtout après 1969 …)

La France et la plupart des pays européens ont vu leurs QI moyen regressé de 4 points.

Ce qui ne va pas dans le sens de la recherche des connaissances.


La culture et les arts sont bien pauvres par rapport à la fécondité des esprits du passé.

Combien d’artistes, de penseurs, de philosophes?

Combien de monuments hautement culturels édifiés comme les cathédrales ?


(PS : les tours de béton en style artistique construit par des multinationales pour des multinationales ne sont pas des monuments hautement culturels^^).

Pas grand-chose...


Comme le disait Charles Gave, la France est morte culturellement avec la naissance du ministère de la culture.

Car la culture comme les arts ne se « fonctionnarisent pas », elles doivent être libre pour vivre.



Hélas, l’insouciance de ne pas penser à demain n’est pas très adaptée à la lutte pour la vie.

A la même époque (5000 ans en arrière), dans une petite portion de la terre naîssait la civilisation, c’était Sumer.



A Sumer le communisme meurt avant d’avoir existé.



Le monde était divisé entre primitifs d'un côté et sumérien de l'autre.

Une fois développés, les sumériens considéraient que le communisme est contraire aux lois de la biologie car il n’encourageait pas assez l’esprit d’invention.


Son inaptitude à récompenser les capables et éliminer les incapables étaient préjudiciables pour atteindre l’excellence. (Et ils ne parlaient pas que d’excellence économique mais aussi sociale, morale)

La tragédie du communisme est d'échouer lamentablement dans sa mise en oeuvre de son pilier fondamental: l'égalité pour tous.


En effet, on peut observer dans cette forme de régime politique une concentration des richesses et du pouvoir bien pire que dans tout système liberal.

Plus tard, non sans humour, Ricardo à propos du socialisme, affirmait que les aides pour « pauvres » étaient perverses car les patrons allaient baisser les salaires en dessous du niveau de l’aide pour que la collectivité compense et paye la différence, faisant plus de profit pour eux.

Pour ma part, je trouve ce raisonnement profondément puissant mais incomplet.


On ne peut pas raisonner avec une seule variable et en déduire une loi générale…

C’est le point faible des classiques.


Car pour comprendre la perversité du communisme, il faut aussi la lire en fonction du contexte qui change tout le temps.

Trois variables clé peuvent confirmer ou nier les fondements des « aides » :

1/ le niveau de l’aide de la communauté

2/le niveau de la capacité de production

3/ le niveau de la demande


Dans un contexte d’une demande très forte avec des capacités de production à saturation, le communisme marche bien …

Mais même un sandwich au fromage marcherait… dans un tel contexte…

Funny-sandwiches-14


En revanche quand le cycle se retourne, le « communiste » pleure car comme le sauvage primitif 5000 ans en arrière, il ne prévoie rien et compte sur ces copains en cas de coup dur.

Sauf que ces copains sont comme lui.


Poster un commentaire

10 commentaires

  • Lien vers le commentaire zoulou2 vendredi, 03 mars 2017 00:35 Posté par zoulou2

    Votre argument le" commerce equitable" n'est pas valable.
    En Chine aucunes societes si puissante soit 'elle ne dicte sa loi, google facedbouk avec leur milliards l'on eu dans le cul.
    On voit aux USA avec Trump qui mets a l'amende les entreprises qui delocalisent.
    C'est aux entreprises de se plier a la loi, pas le contraire.
    Si une culture ne devient pas rentable, parceque tout le monde la cultive, on change de culture, ou le gouvernement fixe un prix minimum, comme le lait en france, le riz en Chine.

    Dans votre commentaire, on a l'impression que etre paysan c'est une tare, si le paysan ne fait pas pousser des patates, le medecin avec tout ses diplomes meurt de faim. Il n'y a pas de sot metier.

  • Lien vers le commentaire imhotep jeudi, 02 mars 2017 16:26 Posté par imhotep

    Le commerce équitable par exemple, consiste à offrir des conditions plus favorables aux petits agriculteurs des pays pauvres plutôt qu'aux multinationales agroalimentaires.

    Pourquoi ? Car on part du principe que, par le simple fait de leur situation initiale (naissance dans un milieu rural d'un pays pauvre) ces personnes ne peuvent pas lutter à armes égales avec les dites multinationales.

    Ce faisant, on se dit que cela donnera au moins un peu de chance suppplémentaire à ces gens pas gâtés par le hasard de la naissance, d'arriver à survivre un peu plus dignement. On se dit aussi qu'en contrepartie, les multinationales "défavorisées" ne devraient pas en souffrir de manière léthale.

    Bref, on se dit que la dignité humaine se défend parfois, c'est ce qui, entre autres je pense, différentie la civilisation de la barbarie.

    Vous zoulou2, vous pensez qu'il vaut mieux laisser les puissants écraser les faibles, c'est la vie, c'est la jungle, sinon l'equité c'est du communisme et donc c'est LE MAL !

    Très bien, c'est votre droit. Chacun jugera en son âme et conscience s'il préfère la barbarie à la civilisation au nom du sacro-saint dogme libéral, l'alpha et l'oméga du bien-être de l'humanité. C'est vrai que quand on est dans dans le camp des forts, ça évite de trop se poser de question.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 02 mars 2017 12:21 Posté par zoulou2

    l'equite c'est du communisme.

  • Lien vers le commentaire imhotep jeudi, 02 mars 2017 11:31 Posté par imhotep

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 09 février 2017 14:36 Posté par zoulou2

    Equité est un nom féminin utilisé pour définir une notion. Il sagit d’une justice naturelle basée sur les droits de chacun.

    Effectivement, si l'equite etait plus respectee, ce serais mieux, chacun paye ce qu'il doit. Celui qui fait 4 enfants doit payer pour leur education.

    L'equite c'est que si tu fait 4 enfants, hors de question de demander des allocations logement et autres, chacun est responsable de ses actes. (sinon tu range ta bite dans ton slip).

    L'equite, c'est les droits de chacuns, mais aussi la responsabilite de ses actes.

    L'equite, c'est la suppression de toutes aides, alloc, CMU ... je suis 100% pour. L'equite c'est que si tu travail, tu bouffe, tu travail pas tu bouffe pas.

  • Lien vers le commentaire imhotep jeudi, 09 février 2017 12:23 Posté par imhotep

    @zoulou2 : c'est bien ce que je pensais, vous ne faites pas la différence entre égalité et équité.
    Quant à votre touchante assertion : "tout le monde a les mêmes chances", je vous laisse un peu de temps pour essayer de prendre du recul.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 09 février 2017 10:48 Posté par zoulou2

    @imhhotep
    L'egalite n'est pas possible, y'en a qui veulent travailler et s'enrichir et d'autres qui veulent rien foutre. Domage qu'on apprennent plus la cigale et la forumis a l'ecole.
    L'ecole est obligatoire en France pour tout le monde jusqu'a 16 ans, et gratuite, donc tout le monde a les memes chances.
    C'est une question de volonte et pas d'egalite.

  • Lien vers le commentaire imhotep jeudi, 09 février 2017 09:50 Posté par imhotep

    Dommage que vous et la majorité des intervenants ici confondiez, sciemment ou pas, les concepts d'égalité et d'équité.
    Quand vous aurez compris la différence, vous aurez aussi peut-être compris celle qu'il y a entre barbarie et civilisation.

  • Lien vers le commentaire hftrade mercredi, 08 février 2017 13:37 Posté par hftrade

    La repoubelle francaise au bord de la GUERRE CIVILE ETHNIQUE ?

    Aulnay-sous-bois  : la police francaise tire maintenant a balles reelles sur les emeutiers apres des tentatives d'incendie de leur vehicule .

    https://francais.rt.com/france/33613-aulnay-sous-bois-tirs-balles-incendie-bac-police

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mercredi, 08 février 2017 00:27 Posté par zoulou2

    Charles Gave dans la video: La France est a l'origine de la pensée communiste.
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=hZQm2Yb6bw0

    L'egalitarisme est une maladie contagieuse par l'ancier diplomate Chinois en France (decede depuis):
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=M5yzKwtTPTM