Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Liberland, le nouveau paradis fiscal au sein de l'Europe

Audience de l'article : 2260 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
La nouvelle a fait le tour du web rapidement ces derniers jours… finalement elle s’avère être une information très sérieuse.


La naissance probable d’un paradis fiscal au cœur de l’Europe ! Bienvenue au Liberland !

Un Tchèque exauce son rêve et proclame un nouvel Etat, le Liberland, sur un terrain boisé de 7 km² entre la Serbie et la Croatie. La fiscalité sur le revenu n’y sera pas obligatoire. La République libre de Liberland, a pour devise "Zit a nechat zit", ce qui en tchèque signifie "Vivre et laissez vivre", elle vise la création d'une "société où les honnêtes citoyens peuvent prospérer sans lois, règlements ni impôts d'État inefficaces et contraignants.

L'idée de base est que les impôts soient facultatifs, pour réduire le rôle de l'Etat au minimum, pour faire l'Etat aussi petit que possible, a expliqué à l'AFP Vit Jedlicka, 31 ans, qui s'est auto-proclamé premier président du Liberland.


250 000 demandes de nationalité

Membre du petit Parti de Citoyens libres (droite) Vit Jedlicka dit avoir déjà reçu 250.000 demandes de citoyenneté venues du monde entier, et espère en recevoir rapidement un million. Pour être accepté il faut "respecter son prochain et ses opinions ainsi que la propriété privée". Les communistes, néo-nazis "et autres extrémistes" n'y seront pas admis. Le petit "Etat" s'étend sur sept kilomètres carrés de terrains boisés entre la Serbie et la Croatie, au bord du Danube à 45°46'00.0"N de latitude et 18°52'00.0"E de longitude, selon son site web officiel (http://liberland.org). Sa capitale s'appelle Liberpolis. "La Croatie affirme que le territoire appartient à la Serbie mais la Serbie n'en veut pas, une situation qui dure déjà 24 ans", depuis les guerres de Yougoslavie après la dissolution de l'ex-Yougoslavie, selon Vit Jedlicka.


Un succès grandissant 

Le pays a vu le jour le 13 avril, c'est une république constitutionnelle et une démocratie directe qui veut instaurer la libre circulation de biens et de personnes, a précisé son président auto-proclamé. L'intérêt porté est déja énorme : sa page Facebook compterait près d'une centaine de milliers de mentions "j'aime".
Un article lui est consacré dans plusieurs langues dans l'encyclopédie en ligne Wikipédia. Ses deux langues officielles sont le tchèque et l'anglais et son drapeau représente un soleil et un oiseau sur un fond jaune barré d'un trait noir (cette vidéo résume les caractéristiques évoquées précédemment). 


Ma conclusion :

Si la France vous exaspère, vous pouvez faites votre demande de nationalité sur le site officiel de ce nouvel micro Etat auto-proclamé ! Peut être aurez vous une chance ?
Deuxième possibilité, prenez votre vie en main, construisez votre propre Liberland, et volez de vos propres ailes ! Cette actualité nous prouve bien en tous cas que des alternatives sociales se dessinent au sein d’une Europe restée totalement inerte !

William Finck
Poster un commentaire