Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Brexit or not Brexit, quel impact potentiel sur les marchés ?

Audience de l'article : 4470 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Le Brexit a aujourd'hui le vent en poupe dans les sondages, avec la grande majorité des sondages qui donnent soit une légère avance au camp des partisans du Brexit, soit un match nul entre les deux camps.
Si on en croit les prévisions apocalyptiques que font les partisans du maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'Union Européenne, un tel score devrait au moins inquiéter sérieusement les marchés, et avoir un impact fort sur le marché des changes.
Le sujet m'intéresse évidemment, parce que j'aimerais bien savoir quel serait l'impact potentiel d'un vote en faveur du Brexit sur mon PEA, et sur les indices actions en général, afin de savoir si par exemple je dois protéger massivement mon portefeuille et dégager des liquidités pour racheter à meilleur prix ensuite (que ce soit pour moi ou pour mes abonnés !)

On peut quand même accorder un certain crédit à des marchés aussi importants que le marché des changes ou les marchés actions pour évaluer l'importance d'un tel évènement.

Voici donc le graphique de la livre face à l'euro sur les cinq dernières années :

gbpeur

Il y a certes eu une baisse modérée de la livre de novembre 2015 à avril 2016 associée à l'annonce du référendum, mais cette baisse, très modérée, n'a fait que retracer une phase de hausse équivalente qui a eu lieu de janvier à juillet 2015. En clair, une fluctuation on ne peut plus banale de la parité autour d'un pivot situé entre 1,20 et 1,25 euro / livre. La récente envolée dans les sondages des partisans du brexit n'a eu presque aucun impact sur le cours de la livre.

Voyons maintenant les indices actions, en s'intéressant au rapport entre le FTSE (indice boursier de référence de la Grande-Bretagne) et le DAX (indice de référence de l'Allemagne, "pilier" de l'Union européenne) :

daxftse

Voyez-vous une quelconque évolution du ratio entre les deux indices qui serait provoquée par les anticipations sur le Brexit ?
Pour ma part, je ne vois là encore absolument rien de particulier, juste des fluctuations assez faibles autour d'un range horizontal.

La conclusion est que les marchés ne semblent pas accorder actuellement une réelle importance à ce référendum sur le maintien ou la sortie de la Grande Bretagne vis à vis de l'U.E, et n'ont quasiment pas réagi aux derniers sondages.

Soit ils considèrent que le Brexit ne se fera pas, et ont les informations qui leur permettent de le prévoir, soit ils considèrent (et c'est ce que je pense) que le Brexit, si il devrait être voté, n'aurait pas de conséquences économiques très importantes (les négociations éventuelles post-brexit permettraient certainement le statu-quo sur un grand nombre de sujets économiques, avec par exemple le maintien d'une zone de libre-échange entre l'U.E et la Grande-Bretagne).

Dans tous les cas,  je n'attends pas donc pas de très gros impact de ce référendum sur les marchés, en dehors d'une volatilité accrue pour les jours qui suivront le résultat, mais qui concernera surtout les traders à très court terme.

Par contre, il y a autre chose que je suis avec attention en ce moment, ce sont les indicateurs de sentiment de marché, avec un excès d'optimisme assez conséquent qui commence à se construire sur les indicateurs de sentiment à court terme (notamment l'EPCR5J), et commence à s'étendre sur les indicateurs de moyen terme comme le consensus bullish de Barron's.
La situation est complexe, vu que les indices US sont très proches de leurs plus hauts historiques, et qu'on est à la limite d'un changement de régime sur la tendance de long terme (neutre actuellement depuis le début 2015, mais très près de repasser haussière). Je suis bien entendu cela de près dans le portefeuille PEA et les lettres que je propose, les semaines à venir seront sans doute déterminantes sur les marchés, mais pas forcément à cause du référendum sur le Brexit !


epcr0706

Consensus bullish de Barron's (source : Sharelynx.com)

barrons0706





loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire