Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Publireportage n°2, offres d'emploi du ministère de la Justice.

Audience de l'article : 5000 lectures
Nature de contenu : Article perso
Nombre de commentaires : 19 réactions
Votez pour cet article
(61 Votes) - Note : 3.89
Partagez cet article avec vos connaissances

 

 

Dossier réalisé avec le soutien actif de :

 

               

 

Vous n’avez pas de travail ?
Pas de diplômes suffisants ou d’expérience professionnelle ?

Vous n’avez pas de logement ou des difficultés à vous loger en raison des prix trop élevés de l'immobilier ?
Le circuit traditionnel ne vous convient pas ?

 

Le ministère de la Justice vous propose :

 

  • Un travail à temps plein rémunéré au SMIC.
  • Un logement quasi-gratuit (un loyer symbolique de 100 euros par mois vous sera demandé) en chalet individuel, au sein d’un ensemble moderne, à proximité de la capitale.
  • Un haut niveau de prestations : restauration de qualité, laverie / blanchisserie, commerces intégrés, salles de divertissement avec un large choix de programmes télévisés, activités régulières et ludiques organisées par les animateurs du complexe résidentiel, formation professionnelle vous permettant une carrière évolutive.

 

 

Le contribuable français sera heureux de participer à votre épanouissement personnel et à votre bien-être, et de libérer les emplois associés, en réglant pour vous la modique somme de 98 000 euros par an et par personne (ce sont des estimations préliminaires du coût de fonctionnement de ce complexe hôtelier original, qui pourraient être revues à la hausse une fois le projet réalisé).

Pour que votre candidature soit acceptée, vous aurez simplement à accomplir une action qui vous rende éligible au programme, par exemple (liste non exhaustive, l’esprit d’initiative sera très apprécié) :

 

  •  Vol de voiture.
  • Cambriolage.
  • Braquage.
  • Escroquerie, détournement de fonds, corruption
  • Attaque de véhicule de police, de pompier ou des services médicaux.
  • Trafic de drogue suffisamment développé, de préférence avec actes de violence.
  •  Toute autre activité susceptible de donner lieu à une peine de prison ferme.

 

 


Un dernier conseil aux candidats :

Le jour de votre procès entretien d'embauche, vous veillerez à montrer votre motivation par un comportement exemplaire : injures au tribunal, menaces à l’encontre des forces de l’ordre et des magistrats.
Un comportement trop effacé pourrait en effet compromettre l’acceptation de votre dossier, en incitant le tribunal à vous octroyer une simple peine avec sursis au lieu d’une peine de prison ferme.

Postes à pourvoir dès 2012, pour une durée indéterminée (sauf accident électoral imprévu, offre valable jusqu’à ce que l’état français se trouve en cessation de paiement).

Vous trouverez les informations nécessaires ici.

 

Bonne chance les enfants, et à bientôt.

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

19 commentaires

  • Lien vers le commentaire kagli mardi, 14 juin 2011 17:15 Posté par kagli

    Comme dans d'autres cas similaires, je propose un exercice très simple pour que ceux qui marchent sur la tête retrouvent leurs esprits :)

    Je propose donc que ce soit ceux qui sont d'accord avec cette mesure (ces créations de postes), qui la rémunèrent eux même, plutôt que de la faire payer à toute la communauté.

    Et là je suis bien certain que peu vont se précipiter pour défendre cette mesure aberrante.

    Un peu de bon sens, le nauséabond, l'intolérance ... la violence, c'est d'abord chez les délinquants qu'ils sont,
    il serait bon d'arrêter de marcher sur la tête.

  • Lien vers le commentaire Loic ABADIE mardi, 14 juin 2011 05:04 Posté par Loic ABADIE

    Oui, je rajouterais que l'angélisme naïf en matière de délinquance a exactement la même origine que l'angélisme économique qui prétend que c'est la vie à crédit, la planche à billets et la fuite en avant dans la dette qui créent la richesse : un [immense excès d'optimisme->http://www.objectifeco.com/economie/anticipations-tendances/article/la-cause-racine-de-la-crise-economique-de-2009-2010] (dont la génération 68 est le porte-drapeau) et une vision complètement utopique de la nature humaine. Le balancier devrait cependant repartir dans l'autre sens, et fortement, avec la poursuite de la crise.

    "vous semblez attribuer l’ensemble de la responsabilité des actes de délinquance à ceux qui les commettent"

    Je ne "semble" pas. C'est pour moi une évidence, même si ça ne l'est pas pour certains intellectuels d'une "élite" qui a perdu tous ses repères et ses valeurs. Nous sommes tous responsables de nos actes, à moins d'être mentalement inaptes.
    J'enseigne actuellement dans une ZEP ou 70% des familles sont aux minimas sociaux, et l'immense majorité d'entre elles fait tout ce qu'elle peut pour bien s'occuper de ses enfants et respecte nos lois. Ceux qui s'engagent dans la délinquance sont entièrement fautifs, quelle que soit leur origine.

    Moi ce qui "m'écoeure", c'est qu'on dépense 21000 euros par mois pour réinsérer un jeune délinquant multirécidiviste, là où cet argent aurait pu servir à payer une quinzaine de retraites, un nombre encore plus grand de bourses pour étudiants méritants ou une bonne dizaine d'emplois pour aider par exemple des personnes handicapées.

    Une dernière chose : Un délinquant est quelqu'un qui a commis un acte qui nuit et coûte à l'ensemble de la collectivité. La collectivité ne lui est en aucun cas redevable de quoi que ce soit. C'est le délinquant qui est redevable vis à vis de nous et c'est d'abord à lui de se bouger pour se "réinsérer". Ce n'est en aucun cas un "devoir" du système carcéral ou de la prison vis à vis de lui.
    Si nous pouvons le faire à un coût faible, faisons le, sinon notre argent sera bien mieux utilisé ailleurs, parce qu'il y a beaucoup d'autres personnes plus méritantes à aider en temps de crise.

  • Lien vers le commentaire balthazar lundi, 13 juin 2011 23:05 Posté par balthazar

    A ceux qui parlent d'idées nauséabondes (encore un truc politiquement correct pour ne pas appeler les choses par leur nom .. ).

    Qu'est ce que le refus de l'angélisme naïf a de nauséabond ??

    On peut être égoïste, économe, se penser réaliste, ne pas tout tolérer, penser que l'Etat est décidément bien à côté de la plaque ou encore préférer les pauvres aux délinquants sans être "nauséabond".

    Et de vous à moi, qu'est ce qui est le plus nauséabond ? Exprimer ses idées honnêtement ou dénigrer celles des autres lorsqu'elles sortent de la pensée "bonne" commune ?

    Et puisqu'il s'agit d'argent public, tout le monde contribue, chacun a donc un droit d'exprimer son avis sur ce type de dépenses.

    Sur le fond, cette mesure étant une dépense étatique dans un contexte où nous savons tous que l'Etat est très endetté, je trouve que cela n'est pas du tout hors sujet sur un site boursier : cela montre que l'Etat n'est pas encore focalisé sur la réduction des dépenses, malgré l'urgence. Et c'est inquiétant.


    Quant à l'utilité de réhabiliter 120 personnes, alors que 100 000 autres n'exécutent pas leur peine faute de prison existante. On peut s'interroger sur cet ordre des priorités pour le moins curieux.

    Donc merci Loïc pour cet article, que l'on soit d'accord ou pas avec vous, il est argumenté et permet une réflexion sur l'actualité.

  • Lien vers le commentaire london511 lundi, 13 juin 2011 17:05 Posté par london511

    A titre personnel , je préfère que mon argent serve à aider des retraités en galère ou des SDF que des délinquants.

  • Lien vers le commentaire Loic ABADIE lundi, 13 juin 2011 13:26 Posté par Loic ABADIE

    Erratum à la fin de mon message : je voulais dire 98 000 euros / an et non par mois !

  • Lien vers le commentaire Loic ABADIE lundi, 13 juin 2011 13:25 Posté par Loic ABADIE

    Bonjour Fabgrass, la réinsertion, pourquoi pas, à condition que ça ne nous coûte pas cher (sinon je préfère que les fonds soient destinés à aider des personnes non délinquantes qui en ont besoin).

    Parce que [dépenser 700 euros / jour->http://jprosen.blog.lemonde.fr/2005/12/30/2005_12_le_cout_dunepri/] / personne (plus de 20 000 euros / mois !)pour réinsérer (dans le meilleur des cas) quelques jeunes racailles, là je dis stop, qu'ils se débrouillent par eux-mêmes pour se réinsérer, ou qu'on les mette hors d'état de nuire de façon durable afin de réduire les coûts pour les personnes honnêtes.
    Et tant pis pour le politiquement correct !

    Pour moi l'ordre de priorité, c'est :

    1) Punir les délinquants et faire en sorte que leur peine soit suffisamment pénible et dure pour leur faire passer l'envie de recommencer.
    2) Faire en sorte que cette punition ait le coût le plus faible possible pour nous (quitte à faire travailler les détenus et réexpédier directement chez eux les délinquants non français).
    3) Réinsérer si il reste des moyens et qu'on n'a pas une meilleure utilisation de l'argent public ailleurs.

    Au niveau des couts, il semblerait que les chiffres cités par Mr Botton pour le cout d'une prison classique (120 000 euros / détenu / an) soient complètement faux. Le [cout annuel->http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/04/01/01016-20100401ARTFIG00623-la-france-souhaite-developper-les-prisons-sans-barreaux-.php] serait entre 30 000 et 40 000 euros (moins de 30000$ aux USA).

    Donc son projet de club med à 98 000 euros / mois, disons qu'on a vraiment mieux à faire, pour des personnes plus méritantes, surtout en temps de crise.


  • Lien vers le commentaire balthazar lundi, 13 juin 2011 09:46 Posté par balthazar

    Clochard honnête ou délinquant , choisit ton camp camarade !

  • Lien vers le commentaire yves lundi, 13 juin 2011 08:00 Posté par yves

    Dans les sponsors de ce fabuleux projet, je vois Lagardère, un proche de l'Elysée !

    J'envoie mon CV dès demain, vive la France !!! Plus besoin de passer 2-3h dans les transports chaque jour, plus de salaire bloqué. En plus des conditions de travail et de vie, je vais pouvoir me faire un bon carnet de visite car cette résidence sera bien entendue visité régulièrement par Matignon, l'Elysée etc. En fait, un Rickers Island 5 étoiles pour les politiques français condamnés (tous partis confondus car il faut prôner la tolérance, marque française)!! En attendant d'être recruté, je me demande pour qui voter aux élections du printemps 2012. Ne voyant plus de personnes crédibles pour changer le système en place depuis 40 ans, le meilleur vote serait peut-être de repartir à l'étranger.