Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



Mon compte FACEBOOK est ici

Mon compte TWITTER est ici


MON BLOG PERSO (vie au Costa Rica, Thaîlande, santé) est ici

GRATUIT. Téléchargez le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€). Le lien est ici

.

Logo Crise 6

BUSINESS 2

LOgo Final 3
.
Logo Business essai 2

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM

User 1  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr


charleshongkong

promospeciale

Connaissez vous le principe de l'économie fantôme ?...

Audience de l'article : 2300 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Les Russes l’ont longtemps expérimenté. Les Américains cherchent désormais à répliquer ce modèle si génial... Ci-dessous, vous trouverez le pourcentage de la contribution publique en comparaison de la contribution du privé dans les revenus des ménages, le tout sur 50 ans, histoire d’avoir une perspective un peu plus large…

La courbe rouge est celle du secteur privé. Elle s’est écroulée au niveau de la crise des années 70. Tandis que l’effort de l’Etat américain a touché un plus haut de 50 ans. Sans revenu, pas de conso ni hausse du PIB. Attention, la consommation du train train quotidien se poursuit. Mais les achats de gros objets, type maisons, vacances, voitures, sont reportés, différés, réduits...

Ce graphique implique au niveau des grands ensembles que la stabilisation pseudo croissance US est fondée uniquement sur l’endettement public. A la base, l’économie a besoin de corriger ses excès passés, mais les politiciens en ont décidé autrement. Il y a de quoi être inquiet, car l’Etat américain ne peut pas se substituer à la sphère économique privée. Il va tôt ou tard toucher ses limites. Or, l’excès à corriger est tellement énorme que ce baroud d’honneur n’a permis que d’acheter du temps et ouvre la porte à de nouveaux problèmes structurels énormes à corriger derrière. Les américains ont signé pour au moins 5 ans d’enfer de plus… Le concept de décennie perdu a de beaux jours devant lui.

Charles Dereeper

Pour suivre mes opérations boursières en temps réel : VOTRE ARGENT : gagnez +10% par an

Poster un commentaire