Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Stagnation - le mot qui va devenir la norme en économie...

Audience de l'article : 2556 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
Depuis combien d'années la France stagne déjà sur un plan économique ? Ni croissance, ni récession, ni dépression, ni inflation, ni déflation...

Tout est à l'équilibre. Bien sûr, nous sommes nombreux à anticiper le pire ou le meilleur, selon nos intérêts personnels. Je reçois à l'instant un emailing commercial d'un confrère qui après avoir vanté pendant des années l'explosion à venir des prix de l'or physique (qui finalement, s'est terminé par un krach baissier), remet désormais une couche sur une explosion de l'euro dans seulement un an... 

L'information financière a parfois besoin de romance pour distraire les esprits usés des occidentaux...

Pour ma part, je continue de penser que la démographie est la clef de tout notre système économique. Elle détermine les niveaux d'inflation et de croissance. Le Japon et l'histoire économique d'autres pays l'a clairement démontré.

Japans Core

On le voit avec l'inflation qui suit les courbes démographiques d'actifs présents dans l'économie.

La France n'échappera pas à son destin.

Going Grey

En même temps, nous avons vu que des politiques monétaires délirantes peuvent dans une certaine mesure contrer ces flux démographiques. Ce qui me laisse penser depuis 2010 que nous allons stagner pendant une bonne décennie, à plat dans tous les domaines. Déjà trois ans que c'est en cours. Il est tout à fait possible de vivre dans un environnement stable. Il suffit juste d'arrêter d'écouter tous ceux qui s'agitent pour nous expliquer que c'est grave... Bien sûr, à la fin, l'Etat Providence et sa compta olé olé a de bonnes probabilités de sauter. Mais il reste l'inconnu de savoir si les oligarchies mondiales décideront de punir la France comme ils l'ont fait avec la petite Grèce ou Chypre ou l'Ireland... France, Italie, Japon, USA... ces pays peuvent ils être punis financièrement ?

Charles Dereeper



Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire Pareto jeudi, 13 juin 2013 12:16 Posté par pareto

    Ca serait pas mal de citer l'origine de cette réflexion :) John Mauldin qui est d'ailleurs une lecture intéressante chaque semaine :
    http://www.mauldineconomics.com/images/uploads/pdf/20130608_TFTF.pdf

  • Lien vers le commentaire N jeudi, 13 juin 2013 07:36 Posté par Nico455

    Complétement d'accord avec vous Yves, mais les courbes présentées devraient être différentes concernant la France puisqu'on n'arrete pas de se vanter de notre excellent taux de natalité.

    Le problème de la France c'est qu'on fait naitre des futurs chomeurs, on arrive a faire d'un avantage, un problème......
    Notre taux de natalité, et l'augmentation de la population, plutot que de produire de la croissance, produisent des charges supplémentaires.

  • Lien vers le commentaire Yves mercredi, 12 juin 2013 18:56 Posté par yves

    Nico455, tout le système de cotisation chomage et retraite est ridicule puisque obligatoire et non fonde sur le reel choix des populations et groupes professionnels ... ouvrez vos yeux ou plutot questionez les gens autour de vous, nombreux ne veulent plus cotiser pour ces systemes gérés par des mafieux.

  • Lien vers le commentaire BARF mercredi, 12 juin 2013 13:53 Posté par barf

    Mercredi 12 juin 2013 :

    La Grèce ravalée au rang de pays émergent par MSCI.

    Le fournisseur d'indices MSCI a sévèrement déclassé la Grèce en lui redonnant un statut de pays émergent, avec une pondération bien plus faible que lorsqu'elle avait quitté cette catégorie il y a 12 ans pour intégrer l'indice des pays développés.

    La décision de MSCI, mardi soir au terme de son examen annuel de reclassement des indices boursiers, contribue à faire reculer la Bourse d'Athènes de 1,5% mercredi à mi-séance, tandis que la courbe des rendements a accentué son inversion, avec des rendements à court terme plus élevés que pour la dette à long terme - signe d'un manque de confiance dans la capacité de la Grèce à rembourser.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/reuters-00527920-la-grece-ravalee-au-rang-de-pays-emergent-par-msci-574776.php

    Au quatrième trimestre 2012, la Grèce avait une dette publique de 303,918 milliards d'euros, soit 156,9 % du PIB.

    Le premier défaut de paiement de la Grèce avait effacé 107 milliards d’euros de dettes. Mais depuis, la dette publique continue à augmenter, à augmenter encore, à augmenter toujours. Le soi-disant "plan de sauvetage" de la Grèce est un échec total.

    La Grèce va de nouveau se déclarer en défaut de paiement.

    Problème : cette fois-ci, ce sont les créanciers PUBLICS qui vont subir des pertes.

    Combien de dizaines de milliards d'euros le deuxième défaut de paiement de la Grèce va-t-il coûter aux CONtribuables européens ?

    Combien de dizaines de milliards d'euros ?

  • Lien vers le commentaire N mercredi, 12 juin 2013 13:14 Posté par Nico455

    Je pense que le vrai probleme de la France, c'est les chomeurs, pas les retraités.
    Si 60% de nos chomeurs pouvaient cotiser pour les retraites, l'équilibre serait peut être trouvé.
    Surtout que les actifs auraient moins à cotiser pour les chomeurs et donc potentiellement plus pour les retraités