Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Poutine : son bilan en quelques graphiques...

Audience de l'article : 16128 lectures
Nombre de commentaires : 8 réactions
Votez pour cet article
(11 Votes) - Note : 4.27
Partagez cet article avec vos connaissances
A un moment ou l'ensemble de notre presse bien-pensante s'indigne des agissements de sa tête de turc favorite, Vladimir Poutine, et où l'ensemble des dirigeants occidentaux se répandent en leçons de morale et de droit sur la décision des Criméens de rejoindre la Russie (avec 81% de taux de participation et 95% de "oui"), je tenais simplement à vous soumettre ces quelques graphiques :
Je préfère les faits aux grands discours moralisateurs (surtout lorsqu'ils sont unanimes), et ces faits indiquent pour moi que cet homme n'est pas forcément aussi mauvais qu'on voudrait nous le faire croire !

Rappelons que Vladimir Poutine est arrivé au pouvoir en Russie à la fin de l'année 1999, et qu'il y est resté depuis (y compris pendant l'intermède Medvedev), le trait rouge que j'ai ajouté sur les graphiques indique le début de l'ère Poutine, les documents proviennent du site tradingeconomics.

L'arrivée de Poutine s'est traduite notamment par :

- Un doublement du PIB / habitant (en monnaie constante), et la fin d'une longue période de récession.
- Une balance des paiements courants devenue fortement et structurellement excédentaire.
- Une inflation revenue à un niveau normal (après des taux dépassant parfois les 100% dans les années 90)
- Un niveau d'activité de la population en hausse régulière.
- Une dette publique passant de 90% à moins de 10% du PIB en seulement 7 ans.
- Un taux de pauvreté réduit de plus de 50%.

Le président russe n'est évidemment pas un saint (comme tout dirigeant politique), et il y a sans doute des progrès à faire sur le plan des droits civiques en Russie. Malgré tout, je pense qu'au vu de son bilan, Poutine mérite d'être qualifié de "grand dirigeant" (un des tous derniers en Europe), pour avoir réussi à redresser son pays, qui n'était qu'un champ de ruines à son arrivée.
Il nous montre qu'une politique associant souverainisme et libéralisme économique (le taux d'impôt sur le revenu est de seulement 13% et celui sur les sociétés de 20% en russie) peut donner de bons résultats...Et que les criméens n'ont sans doute pas choisi la Russie sous l'effet de la contrainte, mais qu'il s'agit d'un vrai vote d'adhésion.


PIB / Habitant en dollars constants : 

putin

Balance des paiements courants : 

putin account


Ratio dette publique / PIB

putin debt


Personnes employées

putin emploi

Inflation : 

putin inflation









loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

8 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Vekol dimanche, 23 mars 2014 10:02 Posté par Martin.Vekol

    a Jboss : tu exagères un peu quand même... mais les explications de Loic Abadie sont personnelles et il ne faut surtout pas les prendre pour argent comptant... si les criméens étaient si volontaires que ça pour le rattachement à la Russie, il n'y aurait pas autant de chars russes en Crimée, pas d'encerclement des casernes Ukrainiennes, pas de milices russes sur place !


    Ce que oublie de dire Loic Abadie, c'est que le succès de Poutine est dû notamment à son liberalisme, en faisant venir les capitaux il a pu réussir, la manne du pétrole/gaz aide beaucoup ceci dit.


    Mais maintenant ? les capitaux font-ils fuir ou rester en Russie ? Le succès du passé préjuge-t-il de l'avenir ? Si Poutine s'entête beaucoup de portes ouvertes par le passé vont une à une se refermer... la belle courbe risque de s'inverser !


    Voilà ! et si on parlait du bilan de Loic Abadie ? J'attends toujours la baisse qui ne viendra pas, comme toutes les autres annoncées, et avortées. car les US sont à la manoeuvre... enfin ce n'est que mon humble avis... mais depuis 2008, les faits me donnent raison... on n'est pas prêt de voir un CAC40 à 3 chiffres !


    Bon courage à tous et soyez contrariens !


     


     

  • Lien vers le commentaire Loic Abadie mercredi, 19 mars 2014 07:09 Posté par Loic ABADIE

    A Renaud & London, 
    Il est vrai que le pétrole a contribué au redressement de la Russie, mais il y a beaucoup de pays riches en pétrole qui n'ont pas su en profiter dans le même temps, même en l'absence de guerre (le Vénézuéla étant le meilleur exemple).
    La remarque de London sur les PME est exacte, pour entamer un nouveau cycle de croissance (qui s'essoufle un peu ces dernières années), la Russie devra effectivement faire évoluer son modèle et favoriser le développement des PME.
    Je pense qu'ils sont conscients du problème et ont la volonté de développer cet axe (levée des restrictions de parts pour les étrangers, plan en faveur des PME) : http://fr.ria.ru/business/20140115/200224712.html

  • Lien vers le commentaire fauconnier mardi, 18 mars 2014 21:14 Posté par renaud

    Hello,


    Toujours intéressant ce genre de point de vue.


    Là où j'ai un gros doute c'est sur les mérites réels de Poutine. Il me semble que la courbe de PIB/hab est à rapprocher du pétrole qui a explosé à la hausse sur la même période.


    Et donc de dire que Poutine a été bon me semble un gros raccourci.


     


    La plupart des pays qui ont du pétrole en quantité ont des finances saines, pour peu qu'ils ne soient pas en guerre...


     


    A+

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 17 mars 2014 21:20 Posté par hftrade

    bien vu cet article c'est pas en france ou en europe qu'on risque d'avoir ca


    en france c'est plutot ca


    http://www.alternatives-economiques.fr/mon-amie-c-est-la-finance--comment-_fr_art_1281_66968.html


    politiquement, russie et chine  c'est pas top c'est vrai. mais c'est pas staline non plus.


    mais en france, la police politique de Valls arrete bien et met en garde a vue sur le seul fait de porter un bonnet rouge sur les champs-elysees.


    des spectacles d'humoristes sont interdit sur simple injonction de l'executif. 


    l'UE et ses commissaires politiques europeens qui decident pour vous (les anglais et francais semblent trop cons pour voter) c'est aussi top sans doute ?


    corruption en france, tres repandue selon l'OCDE ;


     

  • Lien vers le commentaire Jolicoeur lundi, 17 mars 2014 19:45 Posté par jolis2

    Salut Loïc,
    Super article ! (comme d'hab')
    Mais je m'inquiète car j'ai déjà tenté de mettre les 2 mots "souverainisme" et "libéralisme" dans une même phrase / article. Ca n'avait pas été très bien pris dans les parages… :-) J'ai même eu le droit au point Godwin illico presto : souverainiste => nationaliste =>  Hitler :-)))
    Je vais suivre tout ça avec attention…
    En même temps, tout le monde n'est pas Loïc Abadie :-)
    A+

  • Lien vers le commentaire london511 lundi, 17 mars 2014 17:42 Posté par london511

    Pour le libéralisme économique ....


    Les PME vivent un enfer en Russie, totu est fait pour maintenir le monopole d'oligarques, de plus la dépense publique n'est pas efficiente (JO 2014), et la corruption permet de goinfrer les oligarques sur le dos des contribuables.

  • Lien vers le commentaire ebjiadang lundi, 17 mars 2014 13:14 Posté par ebjiadang

    Bonjour Loic, cela fait plaisir de voir une analyse par les faits et non par la "bien pensance moraliste" même s'il est vrai que Poutine n'est pas un Saint!!!