Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Les USA, premier paradis fiscal demain ?

Audience de l'article : 1833 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 4 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 4.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Les USA ont lancé une guerre contre la Suisse pour abolir le secret bancaire et casser ce paradis fiscal.

Ce qui est assez hallucinant, c'est que les USA ne taxent pas ou peu les gains en capitaux et les intérêts pour les non résidents. En outre, les règles d'échange d'informations sont unilatérales et ne s'appliquent pas aux USA.

Ce sont ces éléments qui laissent dire à certains que la guerre contre la Suisse est avant tout une question de compétition pour la suprématie mondiale dans la finance off shore. Les américains sont des guerriers dans l'âme et ils le prouvent une énième fois. Les enjeux sont massifs, puisque le pays qui contrôle les dépôts contrôle de fait à travers les gestionnaires, les décisions d'investissement ! C'est stratégique et capital. Contrôler la monnaie de réserve mondiale, le dollar et l'argent des riches, c'est s'assurer un futur serein, ce que font les américains en ce moment.

Alors où mettre son argent si la Suisse n'est plus ?

Il paraît que c'est très dur... bof bof. La propagande bat son plein. Hong Kong, Singapour, Panama...

La France a adopté une politique punitive et surtout, cherche en permanence à intimider en agitant le levier de la peur. Vu que les Français se font pipi dessus pour la plupart dès qu'il s'agit de prendre le moindre risque, la logique est efficace.

Cette histoire repose le débat de l'expatriation. Je suis le premier désormais à savoir que l'expatriation a un coût humain élevé, que ce soit le déracinement, l'affectif, la maturation différente, la liberté ou le réseau social. Mais dans tous ces articles qui parlent de la Suisse et des USA, aucun journaliste ne rappelle cette vérité toute simple.

Quand on quitte son pays (sauf les USA qui taxent les passeports et non le lieu de résidence, quoiqu'abandonner un passeport pour un autre pays n'est pas insoluble, surtout avec des moyens financiers), donc, quand on quitte son pays, tous ces délires disparaissent. L'évasion fiscale concerne uniquement ceux qui veulent le beurre et l'argent du beurre, à savoir niquer la crémière sur le sol français sans rien payer...

Dès qu'on vit en tant que français à l'extérieur du pays, avec une base arrière dans un pays clément, la notion d'impôt sur le revenu disparaît, ainsi que l'énorme stress qui va avec...

Ces histoires posent aussi un autre débat. Les Etats gloutons affichent une volonté de capturer l'ensemble de l'argent privé à l'aide des impôts et en bloquant toute alternative mondiale de porte de sortie. Est ce crédible ? Les politiciens sont avant tout des gens corrompus qui ont besoin des oligarchies pour se faire des malettes et du pouvoir d'achat. S'il n'existe pas d'alternatives, c'est la mort du business de la politique... Je ne crois pas une seconde que le système fiscal mondial sera vérrouillé totalement.

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

4 commentaires