Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Grèce - le pipo des communistes s'estompe - la machine européenne toujours aussi puissante

Audience de l'article : 2099 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 4 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Comme je le disais ici, 95% de probabilité que les coco plient et 5% qu'ils révolutionnent le monde.

Les coco se sont finalement couchés après avoir crâné... comme à chaque fois. Je ne sais pas pourquoi, quand on est communiste, il faut se la jouer agressif pathétique, alors que à peine quelques semaines plus tard, les évènements montrent toujours que c'était du bidon toutes ces déclarations.

Ils ont besoin d'argent les coco grecs, alors le temps de "j'en ai une grosse et je vais les éclater" est fini. Maintenant c'est "je couine, je quémande une petite victoire politique pour rentrer à la maison la tête haute" et on s'organise pour faire payer en tondant le peuple...


Aucune conviction politique décidément ces socialos coco. Ils passent leur temps à nous expliquer tous que l'argent est sale, que les capitalistes sont des pourris, mais ils ont jamais rien concrétisé de sérieux dans l'histoire. Et à chaque fois, le plus marrant, le plus contradictoirement possible, c'est qu'ils tombent tous et se trahissent tous pour la même histoire (et encore, je suis sympa de dire qu'ils se trahissent parce que dans le fond, je pense qu'ils n'ont absolument aucune âme ni aucune conviction, c'est du pure marketing le socialisme coco, donc il est impossible de trahir un idéal que de toute façon on a décidé dès le départ de bafouer, un idéal qui n'est qu'un outil au service de la victoire d'une élection...), pour de simples questions d'argent. Voilà. L'argent les fait tous tomber à chaque fois... cet argent qui caractérise la réalité du monde. C'est chiant la réalité pour un communiste convaincu... Elle ne veut pas s'adapter. La réalité contredit les discours et les idées... ce qui pose un débat, celui de savoir si la réalité compte plus ou moins que les idées...

En attendant, les électeurs grecs en sont une énième fois pour leur frais.

Comme à vrai dire tous les électeurs socialos coco depuis des décennies dans tous les pays.

Finalement, si on y réfléchit bien, voter socialo coco provoque invariablement deux situations.


Soit les nouveaux maîtres socialos coco mettent en oeuvre réellement une politique en accord avec cet idéal et les pays font faillite, s'écroulent, se ruinent. Les exemples dans l'histoire pulullent. Rappelons l'aventure de l'inexpérimenté et manipulateur François Mitterand qui a explosé la France entre 1981 et 1984 économiquement avant de stopper son expérience et de revenir au capitalisme en embauchant pour effacer ses conneries plus de un million de fonctionnaires qui servent à rien et qui nous ont tué les comptes de notre pays. Donc, soit on fait du socialisme communiste et on s'écroule, soit deuxième cas de figure, on se fait élire sur une promesse socialiste qu'on sait impossible à mettre en oeuvre et on fait du capitalisme bancal non assumé en lousdé derrière. Conséquence, le pays sous performe méchamment, mais on peut continuer en surface à mentir et parler de socialisme pour se donner bonne conscience.

Dans tous les cas de figure, cette religion socialiste provoque un appauvrissement généralisé et une immense perte de temps.

Ce qu'il y a d'extraordinaire, c'est l'existence dans tous les pays du monde entier de cet électorat qui soutient cette farce socialo coco...


Les évènements se répètent inlassablement de la même manière.

Mais les électeurs sont tous tellement aveuglés qu'ils sont incapables de relier les expériences entre elles jusqu'à comprendre que c'est juste une farce orchestrée par une toute petite minorité qui cherche à capturer le pouvoir politique par le biais d'un simple thème marketing très porteur ! Souvenez vous de Chirac en 1995 et sa fracture sociale à deux balles dont il avait rien à foutre lui même. Il était largement perdant face à Balladur et Jospin. Au final, avec ce subterfuge socialo de fracture sociale créé de toute pièce par des publicataires, il retourne la situation et gagne la présidentielle. Chirac n'est pas plus que socialiste que libérale. C'est un sale opportuniste politique qui n'a absolument rien apporté à la France. Des dizaines de millions d'électeurs ont pourtant acheté son discours marketé. Balladur en face était plus droit que la moyenne des politiciens et surtout plus calé sur un plan économique. Il s'est fait dégager par les électeurs aveuglés une énième fois...

Peuple grec, vous vous êtes fait pigeonner. Au lieu de mettre le pays en faillite et d'assumer, les responsables se sont comportés comme de classiques simples méprisables politiciens pourris !

Finalement, rien de bien nouveau dans toute cette histoire... J'ai juste un peu de tristesse pour tous ces gens paumés qui votent avec espoir sans se rendre compte de la supercherie...

Quand à l'écroulement de l'euro et de l'Europe, va falloir patienter un peu... quelques années... Encore un énième élément qui montre qu'espérer la fin de l'Europe est prématurée. Il vaut mieux se concentrer à presser le fruit pendant qu'il est encore temps !

Charles Dereeper






lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire PELTIER mardi, 24 février 2015 06:51 Posté par rietle

    En France, on a Filoche... le grand démago toujours à côté de la plaque.


    Ils sont dangereux ces gens là.

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 23 février 2015 12:26 Posté par hftrade

    ca s'appelle reculer pour mieux sauter


    cette etreinte mortelle entre la grece et ses creanciers (dont les francais, chaque francais etant exposé a la grece pour 1000 euros environ) est pathetique

  • Lien vers le commentaire karlusson lundi, 23 février 2015 09:02 Posté par karlusson

    mais... tu sais bien que c'est un laboratoire d'essai...


    sinon, en 2012, combien de milliards volatilisés pour les créanciers privés libéraux, et comment tu le nommes ce phénomène : syndrome argent-in ?


    tiens, à midi, j'me tape une boîte de raviolis !


    ah aha ah ah !

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 23 février 2015 08:53 Posté par zoulou2

    Combien de temps faut'il pour imprimer des nouveaux billets pour les 20 millions de grecs ?