Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici


ME RENCONTRER A PANAMA CITY (Sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR)
>>> Les infos sont ici


Inscription à ma newsletter (BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE)
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

François Hollande annonce la fin de la crise sans état d'âme ! J'adore le socialisme !

Audience de l'article : 2123 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Bon je suis obligé là. Déjà la semaine dernière, je n'ai pas craqué, je me suis retenu devant l'annonce toute fière d'un déficit annuel pour la France de 100 milliards d'euros. J'aurais pu tourner le truc en dérision, mais voilà, je me suis dit  : à quoi bon ? Une énième fois. Mise à part que le game over se rapproche plus vite que je ne le pensais car je tablais plus sur 50 ou 60 milliards d'euros de trou par an et non 100 milliards, mais sinon, franchement, sur le reste, oublions la blague de l'austérité qui énerve les faibles d'esprits incapables de voir la réalité de l'abondance actuelle de dépenses publiques...

Seulement, le François, il a été quand même élu sous l'étiquette socialiste. Tout bon socialo communiste ne se sent pas génial dans ses baskets tant qu'il ne raconte pas au moins une fois par semaine des énormités.

Là, cette semaine, nous revoilà back to les années 70 avec les russes, du temps de la grande mère patrie "je vais bien, tout va bien, les riquains sont très méchants, on va leur péter la gueule" (finalement, gouverner reste une opé assez basique...!). Je cite :

Le président français François Hollande a affirmé lundi à Oslo que la crise de la zone euro était "derrière nous", relevant tous les efforts faits pour "régler les problèmes".

"La crise de la zone euro, je l'ai déjà dit, elle est derrière nous. La Grèce, nous avons enfin apporté les fonds qu'elle attendait. L'Espagne, nous avons permis au secteur bancaire d'être renfloué. L'Italie, même s'il y a une incertitude politique, je suis sûr que les Italiens vont y répondre, comme il convient", a affirmé M. Hollande à la presse.

"Et donc tout ce que nous avons à faire ce n'est plus simplement de sortir de la crise de la zone euro: c'est fait", a-t-il ajouté, après la remise du prix Nobel de la paix à l'Union européenne.

"Depuis six mois je me suis engagé pour régler les problèmes. Maintenant il faut (...) apporter de la croissance, apporter de l'emploi, apporter de la confiance pour les jeunes", a poursuivi le président de la République.

C'est pas énorme celle là ? La crise est derrière nous. La Grèce crame chaque année une énième et dernière aide financière. Les chômages sont à des niveaux en Espagne et en Grèce stratosphériques. Chaque mois, les chiffres empirent. L'industrie plonge. Même la puissante allemagne s'annonce en petite récession.

Effectivement, la crise est finie et derrière nous. Vu le bordel intégral, vaut mieux utiliser la méthode Coué, car questions chiffres, c'est la bérézina. 

Bienvenue dans le déclin de l'Europe, un monde habitué à ne plus lutter après avoir tondu la planète entière pendant des siècles à son profit.

Je lance un message spécial aux jeunes : Hé les gars, ce n'est pas parce que le taux de chômage est de 50% en France ou ailleurs sur votre créneau que vous devez flipper. Non non, nous les socialos communistes, nous allons vous apporter la confiance... Ayez confiance en nous. Tout va bien se passer mes petits agneaux. Faîtes confiance à papa qui veille sur vous hein ! Papa est un killer en économie. Il s'y connaît. C'est facile. Il emprunte sur les marchés financiers (le truc où de très méchants traders oeuvrent à la destruction du monde, bien que ce soit mine de rien fort utile parfois hein question pognon) à l'aide de ses copains banquiers qui sont dans une merde noire, mais qui tiennent ses couilles et qui serrent assez fort dès que papa fait signe de les emmerder (disparue et enterrée la réforme des banques d'affaires prévue au moment de la campagne de papa - eh oui, papa a la mémoire très courte !). Une fois que les copains banquiers ont levé le pognon, papa paye les factures en promettant de rembourser plus tard quand papa ne sera plus là.

Ne vous inquiétez pas mes lapins, papa Hollande tient la barre du bateau qui coule... tout va bien. Alors le manque de confiance, franchement, là, vous exagérez un peu. Papa peut lever dans les 500 milliards d'euros de plus sans que personne n'y trouve à redire. 3 ou 4 ans à s'amuser et vous, voilà que vous faîtes la fine bouche et que vous vous mettez à mal dormir avec des angoisses mal venues. Bande de lopettes...

Ba si j'avais 23 ans, je crois que je serais aussi une lopette... car à part la révolution et éclater la tête de ces tarés, je ne vois pas d'autres solutions pour vous ! La pauvreté, excusez moi, la réduction de votre niveau de vie, il va falloir dealer avec !


Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire Math.ber samedi, 15 décembre 2012 12:20 Posté par math_ber

    Et quelques jours plus tard :

    "La chancelière (Mme Merkel) a, toutefois, mis en garde contre une euphorie prématurée. « Nous avons réalisé un certain nombre d’avancées, mais nous avons encore une période difficile devant nous », a-t-elle souligné vendredi"...

    Ils doivent pas parler de la meme crise... ou alors???

    :)

    On se croirait revenu au temps ou Lagourde annonçait que la Grece n'avait nullement besoin d'aide.... on peut donc craindre le pire (au moins pour la France)...

  • Lien vers le commentaire karlusson mardi, 11 décembre 2012 13:13 Posté par karlusson

    oui, la zone euro se dégage renforcée, certaines réglementations contre l'oligarchie financière cupide se hissent pour réaffirmer un code moral (interdiction des CDS en position nue sur la dette, etc) et se réadapter aux valeurs humanistes, et surtout canaliser et freiner l'entropie financière. Bravo, il faut du courage pour quitter les ornières de la pensée unique, inique et vive l'Europe !

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 11 décembre 2012 00:09 Posté par alex6

    A 23 ans, il y a une autre solution: mettre les voiles!