Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jacques SAPIR

Jacques SAPIR

Diplômé de l'IEPP en 1976, a soutenu un Doctorat de 3ème cycle sur l'organisation du travail en URSS entre 1920 et 1940 (EHESS, 1980) puis un Doctorat d'État en économie, consacré aux cycles d'investissements dans l'économie soviétique (Paris-X, 1986).
A enseigné la macroéconomie et l’économie financière à l'Université de Paris-X Nanterre de 1982 à 1990, et à l'ENSAE (1989-1996) avant d’entrer à l’ École des Hautes Études en Sciences Sociales en 1990. Il y est Directeur d’Études depuis 1996 et dirige le Centre d'Études des Modes d'Industrialisation (CEMI-EHESS). Il a aussi enseigné en Russie au Haut Collège d'Économie (1993-2000) et à l’Ecole d’Économie de Moscou depuis 2005.

Il dirige le groupe de recherche IRSES à la FMSH, et co-organise avec l'Institut de Prévision de l'Economie Nationale (IPEN-ASR) le séminaire Franco-Russe sur les problèmes financiers et monétaires du développement de la Russie.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Donald Trump : protectionnisme ou libre-échange ?

Audience de l'article : 370 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Je recevais hier, mardi, dans les Chroniques de Jacques Sapir, sur Radio-Sputnik deux économistes, Philippe Béchade et Cyrille Collet, pour parler du programme économique de Donald Trump.

a-01-trump
Le candidat Donald Trump a beaucoup promis en matière économique. Le nouveau président pourra-t-il appliquer ces promesses ? Jacques Sapir en débat avec Philippe Béchade, macroéconomiste chez AGORA et membre fondateur des Econoclastes et Cyrille Collet, directeur de la gestion actions chez CPR Asset Management.

Le candidat républicain a remporté la victoire sur Hillary Clinton en misant sur la colère de la classe moyenne américaine. Qu’il s’agisse du TAFTA, de l’immigration, du renouveau des infrastructures, Donald Trump sera bientôt confronté à des choix décisifs pour l’avenir de sa nation.

Un programme économique qui paraît contradictoire notamment sur la politique budgétaire, où il préconise de grandes dépenses tout en supprimant un certain nombre d’impôts. Cyrille Collet considère que les orientations économiques majeures du nouveau locataire de la Maison-Blanche se résument à ce trio :

 « Impôts, déréglementation, accords commerciaux. »

L’axe majeur des futures négociations internationales ? Pour Philippe Béchade, les relations entre les États-Unis et leur premier créancier, la Chine, seront décisives pour les marchés.

Retrouvez l’intégralité de l’émission sur notre chaîne YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=EnAjFnNNJQU

ou ici

Vous pouvez écouter les autres émissions ici
Poster un commentaire