Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

Une restructuration de la dette des pays du sud ?

Audience de l'article : 3632 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions
bcefed

Ce que j’évoquais dans les numéros précédents de ma lettre (  http://www.loicabadie.com/boostez_votre_PEA_loic_abadie.html   ) se vérifie donc : Les allemands feront, via la BCE, le minimum vital pour tenter de maintenir à flot le navire euro, parce qu’ils sont lourdement impliqués dans le système financier européen, via leurs banques fortement endettées, leurs engagements dans le M.E.S (mécanisme européen de stabilité) et la balance TARGET2. Rappelons que le total de cette implication peut être estimé à plus de 50% du PIB allemand, on comprend que l’Allemagne cherche à éviter une implosion de l’eurozone (même si je ne pense pas qu’elle y parviendra).
 
Mais ils ne font que le strict minimum, parce que l’électeur (et contribuable) allemand n’a aucune envie de financer une politique de relance massive et de tranferts de fonds en direction des pays d’Europe du Sud.
 
On constate de fait que les taux des emprunts à 10 ans espagnols ont remonté de nouveau depuis un mois, signe que la BCE est loin de racheter à tour de bras cette dette pour faire baisser les taux…Au contraire, elle maintient la pression sur les pays d’Europe du Sud pour les obliger à plus de rigueur.
 
Toujours au sujet de la BCE, je signale cet article http://blogs.lesechos.fr/echosnoclastes/quand-la-bce-organise-la-faillite-souveraine-a11951.html de l’économiste Jacques Delpla, dont je ne partage absolument pas les thèses pro-euro et fédéralistes, mais qui est néanmoins très instructif.
 
Il évoque de façon claire l’éventualité d’une restructuration à grande échelle de la dette des pays d’Europe du Sud, à horizon de deux à trois ans. Le scénario qu’il évoque, avec des défauts de paiement d’états comme l’Espagne impliquerait automatiquement une crise financière de grande ampleur et une forte récession sur l’ensemble de la zone euro.
 
Comme Jacques Delpla, je pense que ce scénario se produira d’ici deux à trois ans, mais contrairement à lui, je ne pense pas qu’une restructuration plus ou moins organisée suffira à éviter l’implosion de la zone euro.
 
Les monnaies refuges comme le dollar singapourien méritent donc plus que jamais votre attention au sein de votre patrimoine !

Loic ABADIE 
loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

6 commentaires

  • Lien vers le commentaire kagli lundi, 10 décembre 2012 00:53 Posté par kagli

    Bonjours Mr Abadie,
    ne privilégiez-vous plus le dollarUS dans un premier temps (1 à 2 ans),
    durant une phase initiale de deleveraging ?

    Envisagez-vous pour effectuer ce placement, de retirer une partie significative de votre PEA ?

  • Lien vers le commentaire alex6 dimanche, 09 décembre 2012 22:35 Posté par alex6

    Ne pas oublier que Singapoure est expose a l'immobilier australien, ayant fortement investi dans le pays ces dernieres annees.
    C'est un facteur qui pourrait peser sur le cours de la monnaie si le marche immo venait a confirmer le retournement en cours.

  • Lien vers le commentaire Yves dimanche, 09 décembre 2012 21:15 Posté par yves

    Pour investir à Singpoure, le mieux est demander conseil à Monsieur Le Ministre Cahuzac ;-). Plus sérieusement, on peut se placer sur des comptes de depots comme Oanda (Standard Chartered Bank).