Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Toujours lutter avec acharnement contre cet envie de se vivre une victime du collectif - chacun a le choix

Audience de l'article : 2346 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Comme dit le philosophe:
" vous serez bien partout ou vous serez mal partout".

J'ai suivi un certain nombre de vos vidéos (pas toutes) jusqu'à fin décembre 2019, mais pour des raisons étrangères à leurs contenus, j'y suis revenu seulement il y a 2 ou 3 jours, 4 mois après.

Au moins, j'ai grandement apprécié votre dextérité en de multiples domaines et votre grand professionnalisme n'appartenant pas nécessairement à une école. Lorsqu'on a des dons et la pugnacité créatrice comme la vôtre, c'est remarquable que vous cherchiez à en faire profiter les autres. En tant qu'humains ici bas, nous sommes tous inégaux et avons des capacités, des dons et aussi des manques très différents et nous n'avons pas choisi nos conditionnements biologiques et socio-culturels, en d'autres termes, nos parents. Il faut faire avec. C'est une question incontournable de s'adapter et de créer selon les "systèmes" dans lesquels nous nous trouvons plongés sans les avoir choisi.
Ainsi en est-il du capitalisme (il y aurait beaucoup de précisions à rajouter)..

D'autres, entre 1917 et 1989, ont dû se colleter uniquement au communisme, en particulier en Urss qui a durée 72 ans. De même, les régimes communistes ont durés 44 ans en Europe de l'Est (1944-1989) une majorité de ceux qui ont vécu ces longues périodes n'ont jamais vu la fin du régime communiste étant morts avant... Je pense souvent à cette cruauté.

Mais le capitalisme est ce système qui, dans l'histoire et surtout l'actualité, tire vraiment les ficelles en ce monde... S'y adonner avec la franchise et la lucidité comme vous le faites est une attitude créatrice qui se défend, car il faut faire avec
— ce qui est —, avec la réalité, laquelle se fiche complètement de ce que nous pensons et de ce que voulons.

Mais lorsque que j'ai vu que, sauf erreur de ma part, vous portez au plus haut George Soros, alors là, à partir de là, je ne peux plus suivre, ni ne veux suivre. Cela renseigne sur la perception qu'ont de très nombreux aventuriers (je précise bien: aventuriers, ici dans le sens positif du terme) qui, en pleine ignorance, risquent de devenir les meilleurs soutiens de ce capitalisme-là dont ils n'ont pas compris: culturellement, anthropologiquement, socialement, spirituellement et bien sûr économiquement les ravages dans le monde pour le triomphe d'une coterie, quand ce n'est pas d'une mafia. Tous en col blanc.

Écoutez, ou plutôt lisez attentivement John Perkins dans: -les Confessions d'un assassin financier- (2004) et -l'Histoire secrète de l'Empire américain- (2007) repris il y a peu d'années et mis à jour dans un seul récit.
John Perkins qui a été un réel agent américain agissant sous le couvert de très grands groupes privés américains dans le monde pour drainer le maximum de dollars aux États-Unis sur la ruse, la ruine et l'appauvrissement, par le crime s'il le fallait, dans les pays émergents du monde, ce qu'il explique dans le détail. Le fait qu'il ait agit sous étiquette privée était pour que, en cas de difficultés, l'on ne découvre pas la - vraie - stratégie américaine dans le monde dont il était l'un des agents.
Il ne fallait pas que son vrai rôle soit découvert.

Je me demande si des spéculateurs qui, comme vous l'êtes, et qui ont "réussi" à force de pugnacité et de travail se rendent compte sur quoi repose tout le système financier dans son ensemble. En résumant beaucoup, car ce serait bien trop long ici, il s'agit du système bancaire (surtout les banques centrales) et du mode de création monétaire. C'est dans ce système, que, partout, l'on
— décide — qu'on va financer ceci et qu'on ne va pas financer cela, enjambant de très haut les instances politiques dont nombre d'hommes politiques (pas tous) ne connaissent rien en ces domaines et sont dominés pas les sphères financières quand ils n'en sont pas les larbins zélés grassement payés... Sur l'autre versant, les traders et les plus hautes instances des marchés financiers savent peu de chose de l'organigramme financier et bancaire en entier. D'ailleurs la montée en puissance GAFAM (ultra dynamisée par la "crise sanitaire" dite covid-19) en dit très long sur ce qui devrait suivre. Je n'ai pas la place ici de commenter.
Autre chose, au passage, vous dites des habitants du Costa-Rica, les costaricences (où j'ai été) cherchent peu à apprendre l'anglais, alors que leur langue est l'espagnol, mais pourquoi l'anglais serait implicitement la langue dominante?

Enfin vous déployez de gros efforts avec force et franchise dans un système dont il ne faut jamais oublier qu'il a épuisé presque tout son "génie". Ceux qui créent la monnaie ne sont pas ceux qui donnent sa vraie valeur à la monnaie.
Il faut rappeler sans cesse, car tout le monde n'y fait même plus attention, que la monnaie ne vaudrait absolument rien, n'aurait pas de sens, s'il n'y avait pas les producteurs, toutes catégories confondues, qui créent — concrètement — les produits et les services dont nous avons besoin pour vivre.
Les bilans des banques centrales et des plus grosses banques commerciales dans le monde (soit une trentaine de banques commerciales dites banques systémiques) donnent, au final, sa pseudo "valeur" à la monnaie (même si celle-ci n'est que des bits en ordinateurs).
Autrement, ATTENTION, c'est le savoir-faire des producteurs qui, avec leurs bras et avec leur tête, produisent les choses concrètes dont nous avons besoin et que la monnaie ne pourra jamais remplacer.

Bien à vous

Georges soros est le plus grand trader qui marche sur cette planete. c'est un démon. ok. c'est le mal incarné. ok. mais perso le bien et le mal n'entre pas en jeu dans le calcul de la performance.

si le mal est ce qui permet de battre tous les traders. hé bien voyons les bons cotés du mal, comme outil de performance

aucun trader dans l'amour, la lumiere et l'intuition n'ont fait mieux que soros. donc ca pose question sur les regles de fonctionnement de la vie sur terre...

si ca vous dérange, ba adressez votre requete à dieu. pas à moi. perso, je constate à froid. simplement.

apres concernant le reste de votre message, oui, tout le monde sait ce que vous racontez autour de moi.

ca genere impuissance et sidération

ca m'intéresse plus des masses. je pense avoir résumé ma position ici http://www.objectifeco.com/entreprendre/excellence-humaine/l-information-est-un-aliment-qui-provoque-des-consequences-superieures-a-la-nutrition-de-notre-corps.html

La vie est une expérience. que le systeme soit absurde, c'est pas important. ce qui compte, c'est ce qu'on fait soi meme. le souci du collectif, c'est la plupart du temps une béquille pour se fuir soi meme. je lutte contre mes tendances à utiliser cette béquille. en tous les cas, je ne me suis jamais illusioné. dès que je le peux, focus sur ce que je branle moi. le cul du voisin, ba je lui laisse s'en occuper lui meme.

le collectif, c'est un jeu pour pédo sataniste cabaliste.

pas envie de jouer à ce jeu là. d'être un acteur

et surtout, ce jeu là ne peut avoir lieu que parce que les esclaves maso payent pour... ils votent et achètent de la basse fréquence. après ils chialent en oubliant le détail gênant qu'ils ont participé au jeu de manière très active (j'adore les films d'ailleurs qui font rambobiner l'action et qui confronte le protagoniste à ce qu'il a réellement fait, comme L'AVOCAT DU DIABLE avec KEENU REEVES ou JEANNE D'ARC de Luc Besson). un mec normal, il envoit se faire foutre n'importe quel connard qui lui réclame 70% d'impôts cumulés... les français acceptent parce que 6 millions d'entre eux sont camés à la marijuana. Et le reste carbure au sucre, à l'alcool vin bière et pour mesdames, aux cachetons... chacun sa stratégie. Accepter de se faire défoncer le cul en prenant des béquilles ou dire non. Le but, c'est pas de gagner plus. Les mecs en France s'arnaquent en pensant que les expats veulent toujours plus de fric. Le but, c'est de bosser deux fois moins pour avoir le même niveau de vie. Du coup, le temps libéré permet d'améliorer considérablement sa qualité et son mode de vie. donc ne plus se faire voler et spolier son temps, denrée la plus précieuse qui existe sur terre.

on ne peut pas séparer le bourreau de sa victime qui réclame la punition... encore une fois, chacun connait l'adresse de Roissy Charles de Gaulle...

donc les banques centrales et la monnaie. faut arreter deux secondes. y a pas de sadique sans maso. c'est une paire. Les sadiques seraient bien emmerdés si le peuple arrêtait d'accepter leurs saloperies...

charles



Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire Fabrice mercredi, 20 mai 2020 13:49 Posté par fabulousfab

    "le cul du voisin, ba je lui laisse s'en occuper lui meme."

    D'accord mais celui de ta voisine ?

  • Lien vers le commentaire hftrade mercredi, 20 mai 2020 10:08 Posté par hftrade

    ces abrutis de francais moyens comme le mec qui a ecrit le mail, faudrait vraiment les secouer ou leur donner des claques !

    ils vivent dans une prison et se font entuber a longueur de journée par leurs fonctionnaires (qui se foutent de leur gueule ouvertement), mais ca les rassure apparemment.
    la france est en pleine tiers-mondisation, 70% de taxes mais pas de masques a deux balles pour le personnel soignant .

    oui la vie comporte des risques , mais vivre dans une cage (meme si elle porte le nom de republique francaise) c'est peut-etre le pire

    l'education nationale va fliquer les parents critiques du gouvernement francais, de mieux en mieux
    https://www.youtube.com/watch?v=xplrXBk63IU








  • Lien vers le commentaire Masadj mercredi, 20 mai 2020 07:55 Posté par Max

    Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.Albert Einstein

    Effectivement, à court terme (à l'échelle de l'Univers), l'éfficacité et la performance est souvent du coté du "Mal" et le reconnaitre ne veut pas dire qu'il faut utiliser les mêmes méthodes (la fin justifie les moyens).
    L'éfficacité de ces méthodes est due au consentement des individus (il n' a pas de peuple) et il suffit que les personnes (individuellement) n'y consentent plus pour que ce soit inopérant.
    PAS D'AUTRE SOLUTION !
    On ne peut rien pour les autres si on ne peut rien pour soi-même !
    Mais c'est  une erreur qu'on peut battre le "Mal" sur son terrain et avec les mêmes armes.