Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

La Banque centrale chinoise injecte plusieurs milliards de yuans pour atténuer les tensions sur la liquidité

Audience de l'article : 1423 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
La Chine c’est loin… Néanmoins, hier c’était le krach, aujourd’hui les marchés sont stabilisés. Certes, mais pourquoi et comment? Voici la bonne question.

Et la réponse est à chaque fois la même, dès que les marchés craquent, on interdit techniquement aux marchés de baisser soit en suspendant les cotations, voire même en interdisant la vente de certains titres mais pas l’achat… bref, et quand ces mesures ne sont pas suffisantes ou pour faire croire à une illusion de marchés libres, et bien on injecte massivement de l’argent ce qu’a fait la Chine aujourd’hui et hier.

Rassurez-vous, il n’y a pas que les Chinois qui font cela, c’est toute la planète qui triche allègrement avec les planches à billets des banques centrales et les règlements des bourses mondiales.

Il n’y a plus de marchés financiers libres et fixant librement les prix. C’est tout le système fondamental de fixation des prix qui est cassé. Dans ces conditions, je préfère me retirer d’un jeu qui est évidemment profondément malsain.

Charles SANNAT


BEIJING, 5 janvier (Xinhua) — La banque centrale chinoise a injecté le plus grand montant de fonds depuis septembre dernier dans le système financier via des opérations d’open market, afin d’atténuer les tensions sur la liquidité.

La Banque populaire de Chine, banque centrale, a effectué des opérations de prise en pension (repo) d’une valeur de 130 milliards de yuans (20 milliards de dollars). Dans le cadre de ce genre d’opérations, la banque centrale achète des actions auprès des banques afin de les leur revendre plus tard.

Le taux d’intérêt a été fixé à 2,25%, soit le même niveau que celui d’une injection nette réalisée la semaine dernière pour une valeur de 10 milliards de yuans, a annoncé la banque centrale dans un communiqué.

Cette décision vise à atténuer la pénurie de liquidité sur le court terme, qui a été provoquée par une baisse des nouveaux encours de fonds en yuans pour les devises étrangères. Le moyen le plus efficace pour alléger les pressions sur les liquidités serait de faire baisser le taux de réserves obligatoires des banques, estiment des analystes de Minsheng Securities dans un rapport.

Ou encore cette information ci:

La banque centrale chinoise injecte des liquidités sur le marché

BEIJING, 4 janvier (Xinhua) — La Banque populaire de Chine, banque centrale, a annoncé lundi avoir injecté 100 milliards de yuans (15,4 milliards de dollars) sur le marché en décembre à travers la facilité de prêt à moyen terme (medium-term lending facility, MLF).  
Poster un commentaire