Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

La Banque centrale chinoise injecte, les marchés baissent quand même !

Audience de l'article : 676 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Comme vous l ‘apprendra cette dépêche de l’agence de presse officielle Xinhua, la Banque centrale de Chine a injecté plus de 52 milliards de dollars, ce qui est une somme colossale, et si cela a permis que les marchés boursiers ne s’effondrent pas, ils sont restés orientés en forte baisse.

Il va arriver un moment où même les banques centrales ne pourront plus rien faire et où les forces de marchés s’imposeront à tous, à moins d’interdire aux gens et aux entreprises de vendre leurs titres, ce qui est difficilement tenable à terme puisqu’il faut bien que l’argent circule ne serait-ce que pour pouvoir faire des opérations économiques dans la vraie vie.

Par exemple, je vends mes actions pour financer un investissement dans une entreprise, pour racheter un fonds de commerce, une voiture ou faire construire une maison.

Charles SANNAT

BEIJING, 25 février (Xinhua) — La Banque centrale chinoise a continué jeudi d’injecter de l’argent dans le système financier via des opérations d’open market.

La Banque populaire de Chine a mené 340 milliards de yuans (52,31 milliards de dollars) d’opérations de prise en pension (repo), mécanisme par lequel une banque centrale achète des actions auprès de banques dans l’optique de les leur revendre ultérieurement.

Cette décision intervient après des prises en pension à sept jours de 40 milliards de yuans mercredi, de 130 milliards de yuans mardi et de 70 milliards de yuans lundi.

Malgré les opérations de jeudi, le taux Shibor (Shanghai Interbank Offered Rate) a grimpé de 4,8 points de base à 2,004 %.
Poster un commentaire