Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

L'impôt de la BCE augmente tandis que les mensonges se confirment avec la reprise de la monétisation

Audience de l'article : 3213 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Les épargnants continuent de subir la hausse des taxes via les taux d'intérêts négatifs (-0.5% depuis qq jours) qui ne sont ni plus ni moins qu'un nouvel impôt qui est vendu comme bien entendu "nécessaire" pour relancer l'inflation hahahhahahaa...

Jamais dans l'histoire on aura eu autant d'infos sur les élites pour comprendre comment elles prennent pour des cons des esclaves...

Et jamais malheureusement on aura pu voir autant d'esclaves consentants, ce qui reste consternant sur l'absence totale d'autonomie des humains.

La semaine dernière, j'ai pu obtenir la réponse à ma question en suspens depuis 8 mois.

Mais comment diable les Etats de la zone euro vont ils faire pour financer leur déficit budgétaire sur le marché obligataire secondaire ?

Rouler les anciennes dettes en mode perpétuel. OK.

Mais chaque année il y a les nouvelles dettes. Qui va payer ? Qui va acheter ?

Nous savions déjà que les assureurs et autres contribuables bernés par l'attrait fiscal contribuent au trou avant à la fin de tout perdre dans quelques années... Mais cela ne suffisait pas comme je l'ai évoqué dans de nombreuses vidéos...

Ben nous avons la réponse depuis quelques jours...

Personne n'a voulu acheter sur le marché secondaire les déficits budgétaires hahahahha.

Donc le quantitative easing is back avec 20 milliards par mois d'achat.

Donc conclusion générale, tous mes diagnostiques sont bons. On ne sait toujours pas à ce stade quel différentiel va mettre à mort l'euro. On sait juste que c'est inévitable. Si cela ne l'était pas, jamais la BCE n'aurait eu à reprendre le QE. Quand à un monde sans différentiel entre les zones et pays, cela n'a jamais existé, vu qu'il y a des différences majeures entre les peuples au niveau de la production.

Pour ceux qui n'ont pas envie de se faire carboniser dans cette immense escroquerie, je vous invite à rejoindre LA CRISE DU SIECLE ici http://formation.objectifeco.com/crise-du-siecle/

Le truc le plus fou dans cette histoire, c'est de voir la France, avec Emmanuel micro la rondelle en train de vouloir buter la principale source de CURRENT ACCOUNT POSITIF pour la zone euro, à savoir l'industrie allemande de la voiture, via les salades du réchauffement climatique par carbone et des normes techno qui tuent les marges. L'industrie allemande auto rapporte 100 milliards par an sachant que l'ensemble du CURRENT ACCOUNT zone euro au mois le mois sur un an glissant, tourne autour de 250 / 300 milliards. C'est fou car ces excédents sont la principale source de protection de l'euro, qui est déjà dévalué de 15 à 20% en PPA. Si on enlève le current account, l'euro s'écroule. Certes le différentiel déficit budgétaire US / EURO est encore en faveur de l'europe, car notre ami Donald veille à limiter la hausse du dollar, mais on ne manipule pas éternellement les marchés et l'économie...

Quand on regarde la vie économique, on comprend que la haine franco allemande n'a jamais vraiment disparu derrière les grandes déclarations toutes jolies pour sécuriser Monsieur Schmidt et Madame Michue... La jalousie comme j'en parlais pour les élections dans cet article http://www.objectifeco.com/entreprendre/excellence-humaine/pourquoi-en-sommes-nous-la-y-a-t-il-une-solution-a-cette-cruaute.html est un sentiment TRES REPANDU de nos jours.

Charles
Poster un commentaire