Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

promospeciale

Et si l’Allemagne sort de l’euro, votre argent devient quoi ?

Audience de l'article : 2358 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Cette semaine, la Banque Centrale Européenne a sorti l’artillerie lourde puisqu’elle va imprimer 60 milliards d’euros par mois pour inonder l’Europe.

Nous sommes sur les mêmes niveaux de création monétaire que les Etats Unis avec leurs QE…

…le pire cauchemar de l’Allemagne est en train de prendre vie !

* Pourtant le colonel Angela Merkel avait bien su mener sa barque jusqu’à présent. Ce petit bout de femme était aussi ferme que de l’acier: « il n’y aura pas de planche à billet en Europe ».

Pourquoi ?

* « Parce que nous sommes hantés par les démons de l’hyper inflation Allemande de Weimar. Et plus jamais, JAMAIS, nous ne nous remettrons dans une telle situation ».

* Mais voilà, les allemands sont au pied du mur, l’ensemble de la zone euro est au bord de l’asphyxie.

* Et cette bouffée de gaz hilarant, nouvelle drogue monétaire à la mode, va relancer une vague d’espoir économique.


L’euro fort était jusqu’à maintenant la devise Allemande,

* que cette dernière partageait par pur intérêt économique avec les pays limitrophes.

* Le problème c’est que l’Allemagne n’acceptera jamais de perdre sa devise forte et encore moins de s’exposer à une situation hyper inflationniste qu’elle ne maitrise pas.

* Nous venons de voir la Suisse sortir de l’euro en mettant fin à son arrimage.

* Nous avons de grande chance de voir l’Allemagne en faire autant. Voici pourquoi :

Et si la solution à l’Europe c’était une devise faible ?…cela a été annoncé cette semaine !

- Depuis de nombreuses années, on parle de sortie de l’euro pour des pays en difficultés économiques (Grèce, Italie, Portugal, Espagne, et maintenant la France…)

- Mais imaginez un seul instant, que les allemands lâchent l’euro pour revenir au Mark.

- Du jour au lendemain, nous aurions un Mark 30%, voir 50% plus fort que l’euro des pays faibles.

En supprimant le maillon fort de l’Europe, il deviendrait possible d’harmoniser la politique monétaire européenne des maillons faibles.

=> Grâce à cette sortie de l’Allemagne, l’ensemble des pays en difficulté pourraient facilement dévaluer l’euro pour redevenir compétitifs.

=> Et bien avec ou sans Allemagne, c’est bien ce qu’il est en train de se passer !

Regardez ce graphique de l’euro face au dollar au cours de ces derniers mois :

euro perte copie
Cliquer sur l’image pour agrandir


- Nous venons d’assister à une baisse de -20% de notre devise (de notre pouvoir d’achat)

- La puissance de cette dévaluation devrait permettre à l’euro (face au dollar) de rallier la parité à 1.00, voir 0.80 !

- Les 60 milliards d’€ de création monétaire vont chaque mois peser sur la baisse de l’euro.

- L’Allemagne n’a jamais été d’accord avec cette vision de la gestion économique.

Elle n’a pas d’autre choix que de sortir de l’Europe pour garder sous contrôle ses niveaux : d’inflation, d’endettement et de croissance économique.

C’est bien beau tout ça, mais qu’est ce qui arrive à mon argent si l’Allemagne sort de l’euro ?

- Qu’il s’agisse d’une sortie de l’Allemagne laissant les pays faibles entre eux,

- ou qu’il s’agisse d’une sortie de la France pour retrouver la main sur sa propre politique monétaire,

- la conséquence est la même :

=> Tous vos actifs libellés en euros et investis sur des produits non-allemands, vont se prendre une perte supplémentaire en pouvoir d’achat de 30% à 50% par rapport au Mark, tout comme cela a été le cas avec le Franc Suisse la semaine dernière.

Certains investisseurs vont me dire 2 choses :

1/ « oui mais les Allemands qui ont du cash sous leurs matelas vont aller à la banque pour les convertir en marks, j’ai simplement à prendre ma voiture pour aller Allemagne et convertir mes euros en marks »

2/ « j’ai un compte en euro dans une banque allemande, mes euros seront convertis en marks »

Ma réponse : tout va dépendre de votre passeport

* Si vous avez un passeport Allemand oui, c’est tout à fait envisageable, sinon oubliez.

* Les US taxent directement les passeports de leurs citoyens expatriés.

* C’est pour cette raison que de nombreuses fortunes US abandonnent purement et simplement leur nationalité américaine.

* Les allemands ne vont pas se priver de l’outil passeport pour réguler la conversion Euro vers Mark.

Si vous n’êtes pas Allemand, comment faire pour ne pas perdre 30% à 50% de votre patrimoine ?

=> L’astuce est d’avoir une partie de votre portefeuille investi sur des produits « physiques » allemands (c’est-à-dire, sans prêts adossés par l’émetteur, ni swaps).

=> Tous ces éléments sont expliqués dans ce dossier anti crise.

=> Compte tenu de la situation exceptionnelle que nous vivons, j’ai décidé de faire un geste en prolongement l’accès à la formation anti crise qui explique comment protéger son patrimoine de la dégénérescence de l’Europe.

=> Cette formation est en ligne, vous pouvez la télécharger sur votre ordinateur et la suivre quand bon vous semble.

=> Je reste toujours disponible pour répondre à vos questions si vous avez la moindre difficulté.

=> Je fais aussi le suivi de cette formation avec des mises à jour quand cela est nécessaire.

Accrochez vos ceintures, 2015 va continuer à secouer !

Cédric Froment


Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Hallermeyer mercredi, 28 janvier 2015 11:07 Posté par Dada

    désolé pour les 2 fautes d'orthographes.


     

  • Lien vers le commentaire Hallermeyer mercredi, 28 janvier 2015 11:05 Posté par Dada

    Bonjour,


    Il y a plusieurs millions d'immigrés en Allemagne, venant des pays de l'Est, de la Turquie et depuis quelques années de la Grèce, l'Espagne, etc..


    S'ils veulent changer leurs Euros contre le futur Mark, pensez-vous vraiment que cela leur sera refuser, car n'ayant pas la nationalité Allemande ?


    J'imagine par contre qu'il leur faudra prouver avoir un domicile en Allemagne.


    Pour une personne qui viendrait de France, pour changer ses Euros, pensez-vous que les billets dont le numéro de série commencent par un X (billet imprimé en Allemagne) pourrait être acceptés.


    Bien cordialement.