Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


ME RENCONTRER A PANAMA CITY Le sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR C'est GRATUIT !

>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Avenir de l'Europe et du "big" souci - synthèse des opinions Charles Sannat, Charles Gave, Charles Dereeper, Jean Christophe Bataille, Loïc Abadie

Audience de l'article : 4551 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 11 réactions
Votez pour cet article
(3 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Hello tout le monde

Je parle, je parle en ce moment... je croise les opinions, je contredis pour voir... il est temps de faire une première synthèse.

A ma droite, j'ai un clan un peu similaire de Charles Sannat et Loïc Abadie même s'ils ont des divergences notoires.


Charles Sannat joue le fait que les Allemands ne craqueront pas (lire son article ici) et qu'ils bloqueront le QE de la BCE. On va alors s'acheminer vers une explosion de l'euro et de l'Europe avec peut être des dévaluations et de l'hyper inflation. Au niveau social, il recommande avec humour l'investissement dans les boîtes de tomate et les pâtes parce que ca va péter grave potentiellement.

On peut lui répondre que les Allemands peuvent craquer parce que la déflation est si chiante et destructrice économiquement qu'il vaut mieux abandonner l'orthodoxie monétaire... On peut aussi lui répondre que la France et l'Italie jouent la montre à foutre la merde le plus possible de manière à faire craquer les Allemands les premiers et à les forcer à accepter le QE en devenant de plus en plus insolvables. Enfin, on peut lui répondre que l'Allemagne peut reculer à faire sauter la zone euro qui l'enrichit pas mal vu que la merde française et italienne lui permet d'avoir un euro faible, bien trop faible en comparaison de son aptitude à gérer ses finances publiques et la compétitivité de son industrie. L'Allemagne seule, avec un mark hyper fort, seraient bien incapable de dégager ses surplus commerciaux aussi élevés... Et comme son marché intérerieur est plombé par une démographie négative, l'export est la bouée qui permet de bien flotter, la bouée à ne pas dégonfler...

Donc, que les Allemands la jouent orthodoxes en ce moment à coup de procés constitutionnel, OK. Mais sur le fond, stratégiquement, ils ont beaucoup moins d'atouts dans les mains que les autres socialos en face qui doivent bien le sentir...


Loïc Abadie anticipe lui aussi la crise mais avec la déflation avant l'hyper inflation. Il l'a dit récemment dans notre conversation. Le Japon est le pays avant gardiste en la matière. Il va l'observer pour voir si ca marche, le produit dopant du QE. Donc, Loic reste ouvert mine de rien à une solution de rechange à ses convictions historiques sur la déflation.

Pour lui, en théorie, il peut y avoir un long tunnel stagnant à la japonaise qui peut durer de 2 à 10 ans, avant qu'on pique du nez sous le poids des dettes, que tout le monde panique pendant un an ou deux en déflation et qu'au final, on relance par une hyperinflation le système.

On peut lui répondre que cette crise de déflation peut ne jamais survenir, que le QE peut se mettre en place, que les démographiques liées au baby boom compenseront la perte de contrôle de l'inflation, que donc, l'inflation sera relancée suffisamment pour éviter la déflation. Conséquence, la croissance sera faible, mais le système tiendra debout pendant plusieurs décennies. SANS case PANIQUE !


J'ai à ma gauche Jean Christophe Bataille qui lui, me tient un tout autre discours, à l'opposé des deux premiers. Lire ou relire les 3 parties de mon interview

http://www.objectifeco.com/riche-rentier/argent/investir/qui-est-assez-fou-pour-acheter-la-dette-emise-par-la-france-reponse-vous-a-travers-l-assurance-vie-l-impact-des-robots-sur-les-equilibres-economiques-les-bases-pour-reuss.html

http://www.objectifeco.com/economie/inflation-deflation/inflation/miser-sur-la-chine-l-immobilier-l-or-et-le-retour-a-terme-de-l-inflation-conversations-avec-jean-christophe-bataille.html

et surtout l'excellent http://www.objectifeco.com/economie/croissance-recession/recession/avenir-de-la-france-pour-eviter-l-ecroulement-un-qe-europeen-est-necessaire-accompagne-d-une-reduction-des-deficits.html

Pour lui, le système tiendra. Les Allemands vont finir par accepter le QE. Le QE est une bonne chose. Ce qui ne l'est pas, c'est la manière dont sont gérés les budgets des Etats et les politiques contraires à la croissance économique des socialos. Jean Christophe voit une relance européenne en 2015 en décalage avec les USA qui sont déjà relancés. Du coup, les marchés obligataires vont être le coeur des problèmes, car les taux remontent aux USA du fait des pressions inflationnistes qui surgissent, tandis qu'ils vont baisser sous l'effet des QE en Europe. Aïe Aïe Aïe... ce décalage lié aux politiciens, je dirais, aux blocages politiques intrinsèques de l'Europe qui n'ont pas massivement relancé par QE comme l'ont fait les USA au même moment, va créer un énorme désordre monétaire. L'Euro pourrait toucher la parité avec le Dollar qui va grimper très fort à horizon 18 mois.

Un euro faible, un pétrole faible, des taux en baisse, cela va aider certainement l'Europe en 2015. Aux USA, les actions ne vont pas aimer le dollar fort, la remontée de taux. D'autant que les marchés actions sont juste historiquement en excès haussiers de tous les côtés. On ne voit que rarement un découplage des marchés européens d'actions du grand frère américain. Donc 2015 va être sport, très sport sur les actions. Il reste que tout l'édifice de pensée de Jean Christophe Bataille repose sur l'acceptation du QE par les Allemands.


Enfin, j'ai étudié l'intégralité des articles de Charles Gave récemment. L'un de ses derniers textes est un bijou d'honnêteté et de réflexions macro économique pertinentes. Lire ici !

Le propos de Charles Gave que je partage énormément, c'est de dire que les banques centrales pour maintenir le système debout bien qu'il soit plus qu'imparfait du fait des corruptions qui génèrent des politiques destructrices pour le peuple, se sont lancées dans des mesures type taux zéro qui pénalisent énormément les détenteurs de capitaux. Il dit (et j'adooooore) que les banques centrales protègent les rentiers du système (cad les fonctionnaires et bureaucrates) et les riches (les riches investissent beaucoup en utilisant la dette) au détriment du peuple qui vit (survit bientôt) dans l'économie privée. Son propos est donc de dire que le système va probablement tenir debout... parce que les élites ont bien le système en main mine de rien... jusqu'à ce que la révolte populaire fasse valser tout en l'air. Charles Gave démontre aussi la dangerosité des politiques actuelles car la demande des consommateurs va en se réduisant (à cause des ponctions toujours plus lourdes), ce qui limite les possibilités d'une croissance. En clair, pour stabiliser un système qui paye grassement des fonctionnaires et les ultra riches, on se tire une balle dans le pied en passant à côté de taux de croissance beaucoup plus élevés.

Vous connaissez mes théories sur les parasites de la fonction publique. Quand je lis Charles Gave, je kiffe car il y a une élégance des propos que je n'ai pas, un humour corrosif impertinent que je n'ai pas non plus, mais une vision juste de ce qui se passe aujourd'hui : les fonctionnaires se sont développés comme une tumeur cancéreuse sur le dos des salariés privés. La France s'auto détruit littéralement. Et cela fait mal à tout le monde (sauf aux fonctionnaires qui continuent d'ailleurs dans les sondages à montrer leur accord - en même temps, ils sont payés pour dire oui ces cons là...) !

Donc si on extrapole Charles Gave, la révolte populaire sera le trigger final, tout comme Charles Sannat qui voit la révolte plus tôt que tard, sachant que Charles Dereeper (donc moi, mais je paume avec tous ces Charles dans la boucle), je ne suis pas du tout certain que le peuple se révolte parce qu'on lui a coupé les couilles, bourriner le crâne avec de la soupe depuis trois décennies, rendant tout le monde aveugle, qu'il est mine de rien bien gavé au niveau de vie et surtout, que le peuple est assez vieux, les soulèvements populaires exigeant de marcher dans la rue assez longtemps (et puis aussi et surtout de courrir assez vite quand les flics débarquent avec leur canon à eau et leur matraques qui font mal, tout autant que leurs petits pétards fumigènes qui sentent quand même assez désagréable, enfin plus désagréable que bobonne baby boomer qui attend sagement à la maison dans des dessous affriolants et parfumée nickel pendant que monsieur joue au soulèvement populaire...), alors même que la moitié de la France a sa maison de déjà payé et que chacun a gros à perdre d'une révolution.

Peur, paresse, rente de situation, âge moyen (les retraités ne vont pas exploser les CRS...), y a un paquet de monde qui couine mais qui au final, aime bien couiner dans le vide sans rien concrétiser... avant que tout ce petit monde se mettent à tout péter, il va couler de l'eau sous les ponts français...

Alors ?

L'histoire du QE en synthèse, est la clef du mystère de notre futur européen. C'est cool, on va avoir la réponse assez vite dans les mois à venir en 2015. Le QE va endormir tout le monde pour des années. Sinon, ce sera la guerre sociale au sein des pays, la guerre européenne, la dark side et le déchaînement du chaos... tout ça pour une histoire de principe monétaire à respecter...

Y a pas à tortiller : les Allemands vont plier non ?....

Charles Dereeper


lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

11 Commentaires

  • Lien vers le commentaire hftrade vendredi, 26 décembre 2014 18:35 Posté par hftrade

    @fitch


    il y a une conscience du danger que represente la jeunesse europeenne et francaise (souvent privée d'emploi, precarisée et qui se fera entuber par l'etat francais pour sa retraite dans le systeme francais a repartition, schema de ponzi), je l'ai encore vu dans un rapport de think tank americain


    mais etant donné que les vieux sont majoritaires (moyenne d'age de 50 ans en france !) le risque electoral et politique (revolution) est considéré comme negligeable


    le cynisme de ces gens, politiciens etc est sans limite


     


    pour moi le risque politique est plus elevé en europe et surtout en france, pays a tradition d'agitation politique. en cas de victoire de FN je m'attends a de troubles sociaux declenchés par la frange la plus communiste des fonctionnaires francais (SNCF etc) cette année on a eu des grandes greves en Belgique/allemagne et la fonction publique en suisse et luxembourg !


     


     

  • Lien vers le commentaire Fitch vendredi, 12 décembre 2014 23:18 Posté par fitch

    @Charles Dereeper



    Merci pour tes compliments.
    C'est ma petite contribution personnelle pour ton site que j'apprécie depuis plusieurs années pour la pertinence des intervenants et des articles diffusés (finances/trading, économie, entrepreneurs...).

    Et surtout pour tes pérégrinations personnelles à la fois financières et dans la découverte du monde : il y a un côté "Tintin" en quête de son indépendance et de sa liberté absolue. Jouissif et tonifiant !
    @+




    @hftrade

    Une sorte de dictature militaire qui s'autoproclame être la première démocratie du monde ?

    Beau tour de passe passe pour le moins.


    Je pense effectivement que le population US est bien verrouillée par ses politiques, ses médias, sa police et son armée - comme tu le dis.


    La grande force de ce pays est son amour pour son drapeau et son fort sentiment patriotique... Tant qu'elle a quelques dollars en poche, du pain et des jeux (des burgers et la TV...).

    Mais comme tous les pays occidentaux, sa population est aussi complètement atomisée et divisée avec une forte disparité de richesse (99% vs 1% qui détiennent la richesse du pays).


    Je crois que beaucoup d'américains ne sont pas dupes de la situation et ne croient plus au "rêve américain".
    Je ne sous-estime pas leur capacité de rebond légendaire, mais il ne faut pas sous-estimer leur capacité de révolte malgré la puissance de la répression.

  • Lien vers le commentaire hftrade jeudi, 11 décembre 2014 15:28 Posté par hftrade

    @fitch


    les USA une poudriere ? peut-etre mais ...


    la police se militarise de plus en plus aux US , et fort meme dans les petites villes ils ont donné les blindés de l'armee en surplus aux forces de police, sans compter les armes de guerre en dotation reguliere. Donc la police est equipee de blindes equipés de mitrailleurses meme dans les petites villes (ce genre d'equipement, on peut le voir sur les images de ferguson) Il est plus qu'evident que c'est le signe d'un etat qui a peur de ses citoyens, en sachant que la plupart des americains sont armés


    Mais une arme legere contre un blindé meme leger, ca le fait pas


    De plus on utilise des gros moyens meme pour des interventions banales de police.


    le moyen deployés sont enormes aussi a ferguson ils ont envoye plusieurs milliers d'hommes de la national guard  (equivalent d'une division de l'armee)


    pour info la national guard aux US est equipee comme l'armee (sauf qu'ils ont pas l'equipement dernier cri), ils ont meme des chasseurs F-16

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mardi, 09 décembre 2014 00:14 Posté par Charles DEREEPER

    Fitch, tu es presque prêt à écrire des éditos sur objectifeco... !!!!

    il est nickel. il faut juste créer un profil auteur !

    sinon, je rebondis dessus

    repousser le problème avec le QE. ba le Japon repousse depuis 25 ans... donc le systeme peut ne jamais imploser. la perte subite est juste l'absence de croissance. ce n'est pas bien méchant.


  • Lien vers le commentaire Fitch lundi, 08 décembre 2014 20:54 Posté par fitch

    Bonne synthèse Charles.




    La question du QE est dans la main des allemands.

    Si QE, c'est repousser le problème comme le fait le Japon. Les allemands peuvent aussi décider de claquer la porte par peur de l'inflation.
    Et l'euro sans l'allemagne n'a plus aucune chance de survie (euro = DM = Allemagne) et les nations restantes auront toutes intérêt à revenir
    à leurs monnaies nationales.

    Si pas de QE, c'est la récession, voire la dépression. Les allemands peuvent encore dire "niet", ou plus sûrement un pays du "club med"
    pour lequel ce n'est plus tenable : Italie, Espagne, Portugal, Grèce...  La France n'a pas assez de c.....es, ni de courage politique (ou 2017 ?) pour dire "non".

    Concernant un soulèvement populaire, je n'y crois guère pour des raisons démographiques, économiques et sociologiques.

    Le fameux Mai 68, dont tout le monde semble nostalgique, à eu lieu en période d'expansion économique et de plein emploi sans peur du lendemain.
    De nos jours, c'est le repli sur soi, la peur du chômage et l'individualisme qui prédominent. Pas envie de prendre de risques !

    Les populations européennes sont vieillissantes, atomisées et divisées sans aucune cohésion ni esprit de fraternité.
    L'individualisme et le chacun pour soi règnent : public/privé, jeunes/retraités, immigrés/"français de souche", actifs/"assistés".

    Il faudrait que ces 8 catégories sociales manifestent simultanément main dans la main... Impensable.

    Les fonctionnaires sont à la botte, sauf baisse de leurs avantages et revenus. Ils n'ont aucun intérêt à se révolter.

    Les retraités sont à la botte, sauf baisse de leurs pensions et de leurs droits à l'assurance maladie.
    Les retraités que je connais sont à 2000 euros nets/mois avec maison payée grâce à l'inflation des années 1970/80. Ils n'ont aucun intérêt à se révolter.
    Mais leurs enfants gagnent 1200 euros/mois (lorsqu'ils travaillent) et paient 600 euros de loyer. Chacun pour soi ?

    Les "français de souche" n'ont aucune confiance envers les populations immigrées qui vivent en communauté repliées sur elles-mêmes sans être intégrées (sauf exception).
    Je précise que je vis en IdF et prends le RER tous les jours...

    Ces "français de souche" ont de plus peur des pseudos djihadistes/terroristes, qu'alimente des médias à la botte (sentiment de terreur et d'insécurité vieille comme le monde).
    Et les casseurs du 93 peuvent venir bousiller une manifestation pacifique entre Bastille et République.

    Union impossible et division assurée ! C'est tout bon pour l'oligarchie en place.

    Sans parler des forces de répression sur-équipées et très efficaces (GM et CRS)... Tant qu'elles sont payées.

    Conclusion : révolution impossible dans l'immédiat, peut-être dans 10 ans avec la nouvelle génération et l'extinction naturelle des baby-boomers.
    Mais cette génération me semble être plus intéressée par les jeux vidéos et les combats "virtuels"... A méditer.
    Ou peut-être d'où on l'attend le moins : des USA ? On a tendance à être auto-centré sur l'Europe. Les USA sont une poudrière en puissance.

    Non, ce système implosera de par lui-même, de façon naturelle, sans intervention extérieure, car il n'est tout simplement économiquement pas tenable.

  • Lien vers le commentaire karlusson lundi, 08 décembre 2014 09:46 Posté par karlusson

    oui, les rentiers du patrimoine social tiennent les rênes ; le pire scénario : guerre civile.

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 08 décembre 2014 09:11 Posté par hftrade

    @karlusson


    le risque politique va augmenter en france et europe alors qu'il etait faible. l'agitation sociale commence a toucher le nord de l'europe (grandes greves en allemagne et belgique cette année)


    en cas de victoire du FN aux elections, on peut envisager des blocages de la part de la partie la plus a gauche de  la fonction publique, SNCF par exemple

  • Lien vers le commentaire Harry Haller lundi, 08 décembre 2014 08:39 Posté par harry

    Ils l'avaient dit en 68 et iront jusqu'au bout, rien à foutre des générations qui suivent. Le seul soulèvement ne peut venir que de là. Donc soit il ne se passe rien, soit des groupes prennent le conrôle du crâne des 15-25 ans, je vous laisse établir vos listes. Ca peut en effet durer très longtemps, il peut aussi y avoir un cygne noir qui pue bien.

  • Lien vers le commentaire karlusson lundi, 08 décembre 2014 08:23 Posté par karlusson

    Pas de grand soir, non, des micro-révoltes par ci, par là, comme on assiste actuellement. La société du spectaculaire a bien nivelé les pensées et enterrée les idéaux avec la cohésion du peuple. Par contre, tu ne dis rien sur la crise politique, le basculement peut se faire dans les urnes pour une cause qui chamboulerait pour de bon tes prévisions. Les urnes s’avèrent parfois redoutables, et le baby boomer, s'il évite le combat de rue, vote dans son isoloir. On peut aussi remarquer que les pro QE comme les anti QE trouvent refuge dans l'or (MM Bataille et Sannat) : même remède pour des causes différentes...

    Sinon, les QE US n'ont pas généré d'inflation, si ce n'est de la bonne, et la devise s'apprécie fortement par rapport à l'euro.

    Dernière remarque : la flambée de l'or tant annoncée pour fin 2014 semble faire chou blanc...

  • Lien vers le commentaire guyem lundi, 08 décembre 2014 08:14 Posté par guyem

    La lucidité vient de l esprit de synthese ,,, effectivement les fonctionnaires sont la gangraine du pays et un foyer de corruption ,,, une bonne degradation des agences de notation une envolée des taux , c est la seule chose qui pourra faire bouger quoi que ce soit ,,,,

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 08 décembre 2014 02:36 Posté par hftrade

    il y a un signal en ce moment. les pays du nord de la zone euro rapatrient leur or (belgique, pays-bas, allemagne), reforme monetaire en vue. l'euro va-t-il rester une monnaie latine ?