Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Comprendre les conséquences économiques cachées du corona et ce qui se trame

Audience de l'article : 2835 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Jai déjà parlé du nombre de jobs détenu par l'Etat par rapport au total de jobs dans l'économie.

Il y a aussi le poids toutes couches comprises des impôts par rapport à la valeur produite par chaque individu.

Le corona virus pose la question de la monnaie et de la valeur des choses. Le concept le moins bien perçu de toute l'économie.

Prenons l'exemple du pétrole. Dans les années 70, c'est le choc. Son poids dans l'économie totale est assez élevé. Du coup tout coince.

Depuis, tout a été fait pour dévaloriser en valeur réelle son poids. Et on a réussi. On se branle du prix du pétrole qui n'impacte pas grand chose même à 100$ le baril.

Toute l'économie qui s'agite sous nos yeux est présentée en valeur faciale. La valeur faciale, celle des prix officiels est très manipulée. On détermine un taux d'inflation impossible à déterminer, une sorte de moyenne du pouvoir d'achat, avec des corrections... alors que vu les différents profils aux différentes étapes de nos vies, notre consommation n'a rien à voir. Puis, on pond des stats nettes d'inflation valables pour tout le monde alors que mécaniquement en fonction de notre position dans la pyramide des âges on est amené à se faire niquer. 

Si on introduit ensuite la variable héritage, on obtient une blague d'égalité, alors que c'est écrit partout dans notre pays...

En réalité, c'est compliqué si ce n'est impossible de vraiment jauger la valeur réelle des choses.

Avec le corona, on se met à payer des gens sur le dos de la monnaie et du déficit budgétaire monétisé donc porté par une banque centrale. Et tout devrait être merveilleux... alors qu'il s'agit d'un énorme piège.

Le danger au delà de rendre les gens inutiles et de les amener au suicide, l'oisiveté étant un virus qui passe mal, c'est tout simplement de dévaloriser sur un plan réel la valeur du travail comme il a été orchestré avec le pétrole.

Y a encore pas mal de gens qui pensent que je me suis barré de France car j'avais arnaqué et que je fuyais.

Comme si quitter la France empêchait de répondre de ses actes... et en même temps je suis assez con pour indiquer où je vis... quelle cavale hahahahaha. Je suis un pro. Je suis undercover. Charles Dereeper n'est pas mon vrai nom hihihihi.

J'ai quitté la France car j'ai compris en 2007 avec l'immobilier et mon livre ACHETER OU LOUER ce que je vous écris. Je me suis dit que je devais optimiser mes efforts au lieu de me faire collecter.

Une heure de travail dans la même activité au Costa Rica ou en Thailande n'offre pas les mêmes opportunités de vie qu'une heure en France.

Un placement depuis le Costa Rica ou la Thaïlande n'a pas la même valeur, même si il est identique.

J'ai exprimé tout ceci dans la CRISE DU SIECLE et ses bonus. http://formation.objectifeco.com/crise-du-siecle/

Il y a les impôts. Il y a l'argent qu'on dépense pour vivre. Il y a aussi la quantité de femmes dispo prêtes à baiser sans faire chier la couille pendant des jours, des semaines ou des mois. Je me souviens en 2006. J'attrape une superbe blonde à Rennes. Racée. Super visage. Elle s'assoit sur mon canapé et commence à m'expliquer le premier soir que si elle couche, c'est dans l'optique de trouver un père pour faire un enfant... J'avais même pas encore mis ma bite dedans qu'on devait déjà parler enfant...

Je me suis barré parce que la France dévalorise tout ce qui compte pour l'homme en lui rendant l'accès à ses plaisirs de plus en plus dur.

Le corona virus, derrière toute la musique mensongère, c'est une continuité de cette politique merdique. La vie avec une alloc universelle, des prêts à taux zéro, ca a l'air super géniale... sauf que c'est pas la vie. A long terme, c'est un carnage garanti.

Je ne sais pas si c'est à cause de mon grand père roumain qui a fui le communisme que je sniffe cela instinctivement. Le fait est que le corona est en train de poser les bases d'un monde affreux.

Je vous recommande une énième fois de réfléchir à vous en extraire et à jouer la partie en fuyant et en surfant sur les trends que sont la DIGITALISATION et la VIBRATION de nos vies.

Charles


Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Engin-ear lundi, 11 mai 2020 12:56 Posté par Engin-ear

    La question dans le titre de l'article est excellente; la réponse dans l'article - euh - j'ai pas compris.


    A priori 2 mois de confinement en France / Europe vont déclencher une vague de faillites des PME; une vague qui va durer 12 mois facilement. 

    L'ampleur de cette vague n'est pas claire à ce stade : il n'est pas très clair quelle sera la véritable aide des Etats européens aux PME, et quelle sera le coût exact des mesures préventives post-confinement.

    Une des aides de l'Etat sera la nationalisation des entreprises stratégiques. Ceci, avec le ralenti du secteur privé restant, posera la question d'équilibre Etat régulateur vs. Secteur privé producteur.
     
    La dette de l'Etat va augmenter, le service de la dette - aussi. Comment financer la retraite et les soins médicaux de ceux qu'il fallait sauver du Covid2019 - je ne sais pas.