Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

La distribution de crédit - fuel de l'économie - ralentit aux US comme en Europe

Audience de l'article : 2236 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 8 réactions
Votez pour cet article
(5 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Que penser du ralentissement de la distribution de crédit qui s'opère depuis deux trimestres, à la fois aux USA et en Europe ?

Le phénomène en images

Ci dessous les USA avec le plongeon de la crise financière 2008, la remontée de 2012 et le reflux de 2013.

bankus


En Europe, après la crise 2008, on a stagné avant de commencer la régression qui n'augure rien de bon en terme de croissance.

bankeuro

En tous les cas, on voit que le comportement européen a été différent des Américains. Cela dit globalement aujourd'hui, le crédit se calme vers l'économie privée, donc ménages + entreprises. Ces derniers sont en phase de digestion des excès des années 2000. De l'autre côté, les Etats s'endettent comme jamais pour compenser cette digestion, selon la bonne logique keynesienne, sachant que les Etats étaient déjà en train de s'endetter quand tout allait bien.

Perso, j'en conclue que les ménages et les entreprises n'achètent pas trop les énormes salades des bureaucrates et politiciens foireux (notamment, ceux qui prennent des mesures économiques démentes générant chômage et délocalisations la journée et qui traversent Paris sur un scooter la nuit avec un seul garde du corps pour aller niquer une actrice...). 

Aujourd'hui, la grande majorité n'a plus peur que le système explose dans l'immédiat, mais tout le monde sent bien que le calme apparent cache un sacré merdier qui hypothétise l'avenir...


Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

8 commentaires

  • Lien vers le commentaire karlusson dimanche, 12 janvier 2014 15:58 Posté par karlusson

    c'est le grand deleveraging mondial, et la masse monétaire ne cesse pourtant d'enfler... qu'en pense Charles Dereeper (le fils de la Nation).