Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Si le PEG de taux ne sort pas du chapeau, what else pour la période 2020 / 2022 ?

Audience de l'article : 2019 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Suite à mon article d'hier ici http://www.objectifeco.com/entreprendre/tendances-sectorielles/notre-si-sombre-futur-en-tant-qu-europeen.html

On me demande les alternatives.

Si le PEG de taux n'est pas mis en place ou s'il échoue... à quoi s'attendre ?

Il ne reste que 2 options.

La première est la dévaluation. Mais cela implique le démantèlement de l'euro, puisqu'actuellement, les pays à productivité si différente ne peuvent pas ajuster leur valeur sur le marché mondial en étant bloqué par un consortium totalement idiot qu'est l'euro (auquel j'ai bien cru pendant les années 2000 !)...

Si le pouvoir politique décide de maintenir coute que coute l'euro (et il ne faut pas les sous estimer dans leur connerie mondialiste avec agenda communiste en toile de fond), il ne reste qu'une solution... l'arme de la fiscalité !

Beaucoup ont oublié qu'à la fin de la WWII, on a touché des pics à 90% d'impôts sur les revenus pour payer la facture de la guerre...

Là où c'est intéressant, c'est qu'en France, nous sommes déjà à 66%, ce qui est confiscatoire. Cela veut dire qu'on a créé un problème en abusant de l'arme de la fiscalité, ce qui la rend nettement moins efficace pour tuer le problème qui arrive. En effet, même si on prend tous les revenus de tous les français, les riches comme les pauvres, outre le fait que tout le monde va s'arrêter de bosser en productivité, cela ne suffira pas pour payer la facture du problème créé.

D'où mon idée depuis 2015 sur ce site. L'euro va trinquer en premier. Avec un zeste de fiscalité probablement.

D'où l'absence d'édito immobilier recommandant comme tout le monde le fait sur le net d'acheter de l'immobilier avec de la dette. L'idée d'investir de la sorte est bonne, surtout qu'après 2022, entre le refroidissement du climat en cours et la dette on devrait se taper un boom des matières premières et de l'inflation, mais en matière d'immobilier, je ne serais pas surpris que les Etats collectent littéralement la valeur ajoutée des opérations immobilières via les taxes sur loyers et plus values.

A ce stade, il est impossible de savoir à quelle sauce on va être manger et le remède en tant qu'épargnant qu'il faudra avaler pour éviter de se faire tondre... D'où ma formation LA CRISE DU SIECLE avec des updates prévues jusqu'à l'issue fatale... 

Bien évidemment, beaucoup de malhonnêtes prennent déjà des paris et nous expliquent quoi faire ou ce qui va se passer. Pour les gens honnêtes, la seule réponse actuelle est l'attente avec les yeux rivés sur le bébé qui pue pour savoir dans quel sens il va chier...

Charles Dereeper
Poster un commentaire