Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Existe t il des scénarios plus catastrophes pour le futur que la faillite / dévaluation / explosion de fiscalité ?

Audience de l'article : 3145 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Bien sûr qu'il existe une catastrophe à venir... bien pire... et c'est étonnant de voir les humains dealer avec !

Le déni le plus élementaire et primaire pour évacuer la terreur...

Pourtant tout un chacun a bien conscience que la robotisation en cours va foutre à la porte 50% de la workforce mondiale mini. A moins d'être optimiste comme Warren Buffet qui croit à la création d'un nouveau secteur à inventer après l'agriculture, l'industrie puis les services... l'ajustement va être violent.

Tout le monde sait également que le poids des engagements retraites représentent à peu près 100% du PIB pour les 30 ans à venir et que à ce stade, personne n'a aucune idée de comment on va pouvoir le financer à moins d'un reset monétaire géant et mondial... ou un super défaut sur promesse... ou le scénario que je vous présente ci dessous...

Ce qui peut se passer de pire, c'est le scénario de la Grèce de 2011.

On refuse la dévaluation. Bien au contraire. Au lieu de faire des PEG de taux, on fait des PEG de devises.

La variable d'ajustement devient le PIB...

Ne rigolez pas.

Trump est en train de renégocier les traités NAFTA avec le Canada et le Mexique en insérant des clauses qui pénaliserait les pays pratiquant la dévaluation compétitive.

Il se dit que les USA chercheraient à imposer ces mêmes clauses au Japon, à l'Europe et à la Chine.

En clair, ils cherchent à imposer le nouvel ordre mondial VIA les devises.

Je pense qu'au delà de ces aspects, c'est la question de l'humanité qu'on va devoir affronter.

Je rejoins JEAN PIERRE PETIT (et suis bien placé pour savoir ce qu'il vit, puisqu'à une plus petite échelle, je "subis" les mêmes désordres de ma réalité). Le but de l'humanité, c'est de faire du lien et créer. Faire du lien avec l'espace. Toute la machine économique n'a qu'un but, se libérer des contraintes de la survie en automatisant ce process et construire avec des nouvelles technos des outils pour se casser de la terre.

Je ne pense pas que la croissance éternelle du PIB soit désormais prioritaire. Et je ne pense absolument pas que la survie de 7 milliards d'humains soit prévue.

Je suis intimement convaincu que les élites vont buter bien avant les 30 ans à venir tous les esclaves qui ne serviront plus à rien. A chacun de faire en sorte dans son coin de ne plus être un esclave... sinon couic... comme la dinde de noel chaque année...

Quand au problème de la retraite en réalité, un bon petit virus et ... y a plus de problème...


Nous allons assister à une transition majeure dans l'histoire de notre civilisation.

Donc l'option "massacre du PIB à la sauce grecque" est également sur la table et c'est de loin, la pire...

Charles Dereeper
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire karlusson mercredi, 24 juillet 2019 15:58 Posté par karlusson

    mais... quel contrôle du taux de change fut exercé en Grèce ? Y'a plus de drachmes ... je pige pas, help ?

    massacre du PIB, oui, mais au niveau des devises en zone euro ??

    le problème du virus, ben... tu risques toi aussi d'y passer ... sorry