Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Antoine Capitan

Antoine Capitan

Malgré un nom à consonnance militaire, ce qui caraterise le mieux ma vie depuis déjà de nombreuses années est un rejet de l'autorité.

Je suis un travailleur acharné et un passionné. J'etais plutot destiné par mes origines modestes à un avenir conformiste et banal, ce qui etait considéré à l'époque comme un ideal. Mais j'aime me dépasser et apprendre. Je pense que c'est ce qui m'a sauvé de la "Rat Race".

10 ans de grande distribution à l'époque on y faisait encore du commerce "au cul du camion" m'ont permis de me débrouiller dans toute situation et développer un état d'esprit propice à la "débrouille". Puis la liberté y a disparu et j'ai quitté le metro boulot dodo pour devenir independant, webmaster et marketeur.

J'ai pris gout à l'indépendance et la liberté. En parler et y gouter sont 2 choses bien différentes. Finalement j'ai compris que peu de gens aspirent à être libre, c'est une activité qui necessite de s'y consacrer à temps plein. Les gens sont paresseux. Si vous n'avez pas une grande soif, vous continuerez à boire à la paille car cela vous suffira....

2/3 ans comme independant m'ont convaincu de quitter la France, trop de paperasses, d'intermediaires inutiles et d'impots.
Trop de contraintes et de dépendances pour etre un homme comme moi.

Je savais gagner de l'argent mais aucune idée comment l'investir et le faire fructifier. 4 ans plus tard et xxx.000 euros dans ma poche j'ai commencé à m'interesser à l'investissement et au trading. La pierre ne m'a jamais interessé .... trop de contraintes et d'enracinemment (dans mon jargon "boulet au pied").

Depuis 2 ans je m'interesse au marché des actions, en swing trading et trend following. Je fais aussi du trading sur CFD et Devises dans une optique CT ou MT. Je m'interesse aux cryptomonnaies egalement.

Antoine-Capitan

 

Cadeau :

Formation gratuite sur l'indicateur RSI, à travers 12 mensonges et 3 vérités à son sujet, cliquez ici

L'Investisseur Opportuniste :

==> Suivez en TEMPS REEL mes trades sur le Forex


==> Suivez en TEMPS REEL mon portefeuille actions

Et devenez autonome dans vos investissements en un an

   MES LIVRES

Le 1er qui a faconné ma vie d'adulte : "les raisins de la colère" de John Steinbeck.
Lu à 15 ans, ce livre m'a giflé. J'ai eu 2 lectures de ce livre. La premiere à 15 ans m'a donné une forte conviction socialiste et une haine du capitalisme, car il etait impossible aux familles pauvres de sortir de leur rat race et je me suis dit qu'il fallait changer le systeme.
Des années plus tard j'ai compris qu'on ne changeait pas le systeme, que l'individu le contourne ou en sort. On croit qu'il y n'a qu'un seul systeme.... changer de pays / de vie vous fait quitter le systeme.

Stratégies de Prospérité par Jim Rohn
J'ai bien sur lu beaucoup de livre sur le developpement personnel mais c'est celui-ci que je retiens.
L'idée du book est de donner des étapes pour avoir une vie qu'on aime. Un livre très simple avec 7 stratégies clés.
C'est le livre que j'ai lu avant de quitter la France.
Il m'a aidé à comprendre que "les raisins de la colère" a suscité chez moi une colère et le besoin d’être libre financièrement pour mener une vie d'homme libre.
Un livre tres pratique et adaptable à tous je pense. Un must pour moi.

Me Contacter ?

mailoeP

promospeciale

La BCE avoue son impuissance

Audience de l'article : 1350 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Les principaux responsables de la politique économique en Europe ont officiellement jeté l'éponge.


La semaine dernière, la Banque centrale européenne a admis que les conditions économiques sont si difficiles qu'elle doit déjà renverser sa politique monétaire.

Après la grande crise financière de 2008, les banques centrales ont imprimé des billions de dollars et poussé les taux d'intérêt à leur plus bas niveau dans l'histoire de l'humanité.

De faibles taux d'intérêt (et beaucoup d'argent frais dans le système) signifient que les gens devraient sortir et acheter des choses qui seraient autrement hors de portée... de nouvelles maisons, de nouvelles voitures, des entreprises, etc.

Et, en théorie, toute cette activité crée des emplois et aide l'économie à croître... en théorie.

Dix ans après le début de cette expérience monétaire, les banques centrales ont effectivement créé la croissance....

Ma derniere video sur le sujet

http://www.objectifeco.com/bourse/forex/conseils-forex/la-bce-s-essaye-a-moins-mentir-l-euro-passe-sous-les-1-12.html


La baisse contre le USD est toujours le trend principal qu'on suit avec les membres du Groupe L'Investisseur Opportuniste (LIO)

En mars peut etre une nouvelle opportunité pour un trade de plusieurs mois , à suivre en ce moment dans le groupe


La première qualité du trader ou de l'investisseur est la patience.

Rendez-vous avant mai .....

Antoine Capitan


Si vous avez des questions : mailoeP




Le produit intérieur brut (PIB) américain était d'environ 15 billions de dollars en 2008. Le PIB actuel est d'environ 22 billions de dollars. Cela représente une croissance économique de 7 billions de dollars.

Impressionnant.... jusqu'à ce que vous compreniez le coût de cette croissance.

Au cours de la même période, la dette nationale américaine est passée de 10 000 milliards de dollars à 22 000 milliards de dollars.

Il a donc fallu 12 billions de dollars de dette pour créer 7 billions de dollars de croissance économique.

L'utilité marginale de l'ensemble de cette nouvelle dette diminue (rappelez-vous ce point pour plus tard). Et c'est la même histoire partout dans le monde.

L'économie américaine est tellement dépendante de l'argent bon marché qu'elle ne peut même pas supporter des taux d'intérêt de 2% (la Fed a fait passer les taux de 2,25% à 2,5% en décembre dernier et les actions ont baissé de 20%).

Mais l'Europe est encore pire. L'Europe a des taux d'intérêt négatifs. Et l'économie européenne est si faible (elle a progressé de 0,2 % au quatrième trimestre) qu'elle ne peut même pas supporter un taux d'intérêt nul.

La semaine dernière, la BCE a annoncé qu'elle maintiendrait des taux d'intérêt négatifs. Et elle entame sa troisième série de prêts bon marché aux banques (qui, à leur tour, sont censées prêter aux entreprises et aux ménages).

La banque a également réduit ses prévisions de croissance de 1,7 % (déjà assez mauvaises) à 1,1 %.

La zone euro est la troisième plus grande économie du monde. Et, dix ans après le GFC, il ne peut pas faire fonctionner la machine à moins que les taux d'intérêt ne soient négatifs et qu'il continue à distribuer de l'argent à bas prix aux banques. C'est une grosse affaire. Et c'est le signe le plus clair de ce qui est à venir... il y a des problèmes à venir.

N'oubliez pas que l'utilité marginale de la monnaie imprimée par les banques centrales du monde entier est en chute libre. Chaque dollar qu'ils impriment produit de moins en moins d'activité économique.

Par exemple, les États-Unis n'ont créé que 20 000 emplois en février (ce qui est loin des 181 000 emplois prévus).

Mais ils persistent....

  • La BCE est tout à fait favorable aux taux d'intérêt négatifs et à l'assouplissement.
  • Le Canada a récemment averti que son économie était plus faible que prévu.
  • Les États-Unis ont mis fin à leurs hausses de taux et pourraient faire marche arrière.
  • Les taux d'intérêt sont négatifs au Japon et stables.

Il y a actuellement 9,7 billions de dollars d'obligations à rendement négatif dans le monde (en hausse de 21 % entre octobre 2018 et janvier). Je parie que nous verrons bientôt le nombre total d'obligations à rendement négatif dans le monde dépasser le sommet de 12 billions de dollars atteint en 2016.

Quand vous êtes dans un monde avec des billions de dollars de dettes à rendement négatif, rien n'a vraiment de sens.

Les taux d'intérêt sont le prix de l'argent. Et quand ce prix est négatif... qu'est-ce que cela dit sur le monde ?


Formationrsi
Poster un commentaire