Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Petit commentaire sur un grand emprunt...

Audience de l'article : 1017 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 3.00
Partagez cet article avec vos connaissances

Nous assistons depuis quelques mois à une amusante comédie autour du grand emprunt français de 35 milliards d’€ :

Des syndicats qui voudraient plus de mesures sociales, des élus qui voudraient réduire son montant de quelques milliards pour limiter notre endettement, d’autres élus  ou conseillers qui voudraient le gonfler un peu, une commission « Rocard-Juppé » qui réfléchit apparemment depuis plusieurs mois sur les « priorités » de cet emprunt censé « préparer l’avenir », et des journalistes qui font de grands articles sur les objectifs et caractéristiques de cet emprunt.


Tous oublient juste un petit détail : La France mène actuellement une politique de déficit public au rythme de 140 milliards d’€ par an.

C'est-à-dire que les boomers-cigales (de droite ou de gauche) qui nous gouvernent  amènent notre état à faire l’équivalent d’un « grand emprunt » tous les 3 mois (mais c'est sûrement pour de grands projets d'avenir à 10 ans et plus !), sans demander l’avis de qui que ce soit, et sans que cela ne fasse réagir grand monde.

Et vu le rythme de fuite en avant actuel, le « grand emprunt » de notre gouvernement n’est qu’un petit trou de plus dans un tuyau percé de toutes parts, l’utilisation de l’eau qui sortira de ce nouveau petit trou n’ayant au final quasiment aucune importance.


Si les « grands emprunts » préparent l’avenir, alors notre pays qui s’y prépare tous les trois mois sera un des mieux armés au monde (avec les USA) dans ce domaine…La réalité risque quand même d’être un peu moins drôle !

 

LOIC ABADIE

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire