Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

La Suisse, le plus grand otage de la décennie à venir !

Audience de l'article : 4544 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 21 réactions
Votez pour cet article
(76 Votes) - Note : 4.20
Partagez cet article avec vos connaissances

Dans moins de 24h, je quitte le sol français. Avec une certaine joie de retrouver le Costa Rica. A Saint Malo, le mois d’août aura connu des matins à 10 ou 12 degrés, presque tous les jours… L’horreur d’un hiver presque permanent. Les gens sont en pull et en écharpe dans la rue le soir. En plein mois d’août. Cherchez l’erreur…

 

En outre, la restauration française est de plus en plus industrielle. C’est à se demander si les cuisiniers savent désormais faire autre chose qu’ouvrir les plats sous vide et les réchauffer au bain marie ou aux micro ondes avant de positionner dans l’assiette de savants colorants et conservateurs industrielles que j’ai perdu l’habitude de manager dans mon estomac. J’ai été malade une fois sur deux.

 

Enfin, voir toutes ces connaissances et relations stagner dans un marécage, cela ne me rend pas heureux. Personne n’a plus envie de progresser, de lire, de s’améliorer, d’augmenter ses performances professionnelles, de se libérer des contraintes matérielles. Partout, j’ai vu des gens s’accrocher à un mode de vie sclérosé, enfermé dans des raisonnements et des contraintes. Partout, j’ai vu des français ayant passés il y a maintenant longtemps un diplôme, parfaitement incapables de se remettre en cause concernant leur niveau de connaissances, parfaitement incapables de concevoir l’idée d’un besoin de formation continue, parfaitement incapables de changer alors qu’ils en crèvent tous d’envie, enfin parfaitement incapables d’allouer des efforts, du temps, de l’énergie et des sacrifices pour avoir une quelconque et désirée évolution. J’ai revu la France des assistés qui me fait horreur. Des faignants et des rêveurs totalement coupés de la notion de survie, pleins de revendications sociales hallucinantes, sur fond d'immobilier magique qui permet de faire des miracles financiers... Oh secours. Les français sont de plus en plus moches dans la médiocrité de leurs exigences et leur côté gamin. Je n’ai franchement plus envie de me confronter à ce spectacle. C'était mon dernier retour contraint par des obligations. Bye bye pour bien longtemps. Toutes mes affaires sont en ordre.

 

 

 

J'en étais là de mes réflexions hier soir quand je me suis dit que j'allais me faire un dernier JT à la télé. Depuis 2009, je n'en ai pas vu beaucoup.

 

Alors, là, grandiose. Du grand cru classé. Désolé si mes propos sont agressifs, mais je n'y arrive toujours pas...

 

 

 

Vincent Benard a chiffré récemment dans un article très intéressant la futilité de chercher à taxer les riches pour solutionner le léger souci français, à savoir, dépenser chaque année autour de 75 milliards d’euros de plus que l’Etat n’en gagne. Un fâcheux problème de comptabilité, j’en conviens.

 

 

 

A lire sans modération : http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/vincent-benard-faire-payer-les-riches-ca-ne-paie-pas

 

 

 

Seulement, les arnaqueurs géniaux qui gouvernent, sont parvenus à repousser les limites du concept. Et cela nous donne une précieuse indication sur l’avenir et la manière dont le souci de comptabilité sera géré.

 

 

 

Comme l’objectif numéro 1 des riches et des politiciens est la paix sociale, le but actuel est de mettre la pression à mort sur tous les énervés qui descendent dans les rues. Il y a une crise économique et financière (à cause des vilains traders…). On va donc prendre l’argent aux riches qui doivent faire plus d’efforts (jamais vu un riche faire des efforts moi, quand on connaît le niveau d’optimisation fiscale stratosphérique dans lequel il navigue…). Du coup, si même les riches participent fictivement à l’effort, alors pourquoi, vous, bande de pauvres et de débiles finis, ne feriez pas la même chose, hein ?

 

 

 

Vous me suivez mon raisonnement ? Enfin, le raisonnement probable des gars d’en haut…

 

 

 

Histoire d’enfoncer le clou bien à fond, 16 riches entrepreneurs ont clamé partout sur les ondes, sans aucune aide de la part des politiciens (ah non, du simple jus naturel 100% bio de la part des médias pas du tout complices), qu’ils voulaient être plus taxés et faire plus d’efforts. Là-dessus, une des fripouilles apparaît hier dans mon écran de TV et elle annonce fièrement :

 

 

 

Franchement, ce n’est pas normal Madame Michu. Je devrais pouvoir payer dans les 20 à 30.000 euros de plus d’impôts par an. L’Etat en a besoin. Je dois contribuer plus que les autres !

 

 

 

Alors, 16 fois 30.000, égale moins de 500.000 euros de gains pour l’Etat. Il reste donc 74 milliards virgule 999 millions et 500.000 euros à trouver ailleurs… ah zut !

 

 

 

Enorme. Vicieux. Du grand art mes amis lecteurs. Du grand art ! On occupe les esprits des débiles à défaut de mettre en place des solutions.

 

 

 

Ce qui m’amène à la Suisse.

 

 

 

Il y a une volonté manifeste de NE PAS solutionner le problème de l’endettement de l’Etat, en France, en Europe et aux USA. Le Japon qui cultive des cycles démographiques qui ont 20 ans d’avance sur les nôtres, nous a montré ce que cela donne.

 

 

 

On endette à mort l’Etat, puis on monétise sur la banque centrale. Cela dilue la monnaie nationale qui est affaiblie. Ce qui est bon pour la compétitivité du pays.

 

 

 

Je pense de plus en plus que l’Europe et les USA vont faire la même chose. Il n’y aura probablement pas de défaut de paiement. Juste une énorme et gigantesque monétisation.

 

 

 

Cela signifie donc que le Yen, le dollar et l’Euro sont de TRES mauvais et très dangereux outils de conservation du patrimoine pour la décennie qui vient.

 

 

 

Cela implique que miser sur de l’immobilier en France est inutile. Car celui-ci est libellé en euro.

 

 

 

Cela veut dire que certains pays vont voir leur monnaie devenir d’excellents outils de conservation de patrimoine. Le Canada, Hong Kong et Singapour, l’Australie, mais surtout, le moins pire de tous les pays, la SUISSE.

 

 

 

Comme par hasard (attention, je dois rappeler à tous que l’intégralité des éléments de ce papier n’est que hasards et spéculations, toute présence de coincidences étant totalement fortuite et chaotique…), la Banque Centrale Suisse a émis le projet totalement bizarre de vouloir arrimer le franc suisse à l’euro autour de 1,20. Un bien beau fantasme, le même qui a entraîné l’Argentine en faillite en 2001 suite à un arrimage sur le dollar.

 

 

 

J’ignore comment la BNS va financer son arrimage, mais il me paraît hautement probable que l’arrimage en question devienne l’opération la plus coûteuse de l’histoire de la Suisse. Parce que franchement, on est maintenant un paquet à avoir de l’argent dans le monde. Le CHF, c’est la solution monétaire la plus acceptable qui existe. Alors que l’Euro a perdu 15% de sa valeur contre de nombreuses monnaies dans le monde depuis deux ou trois ans (même contre le colon du Costa Rica ou le bath de la Thaïlande), ces 15% étant VOTRE contribution de contribuable non averti, contribution dépensée non pas dans du service ou des investissements, mais dans des frais courants alloués à une bande de chenapans fonctionnaires..., l’Euro a perdu 25 à 30% contre le CHF. Cela montre à quel point tout le monde est bien d’accord sur le fait que la Suisse est la seule alternative fiable contre l’Europe, les USA et le Japon.

 

 

 

La Suisse va être probablement le plus grand otage et dommage collatéral des forces géoéconomiques de la décennie qui vient.

 

 

 

Je ne crois pas une seule seconde qu’elle parviendra à arrimer son CHF.

 

 

 

Charles Dereeper

 

www.charlesdereeper.com

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

21 commentaires

  • Lien vers le commentaire balthazar mercredi, 24 août 2011 18:24 Posté par balthazar

    Et puis franchement, l'IR n'est qu'une partie du probleme.

    C'est d'ailleurs une rentrée fiscale mineure (non négligeable mais mineure)

    Je serais à la rigueur d'accord pour payer lourd sur l'IR si ont était pas rackettés ensuite pour les "exces" de vitesse, les parcmetres/PV , les taxes locales, les Plus Values, l'ISF , et j'en passe.

    Au final, faites le calcul et regardez ce que vous lachez à l'Etat, et là vous allez vraiment attrapper une jaunisse

  • Lien vers le commentaire balthazar mercredi, 24 août 2011 18:16 Posté par balthazar

    @ enzov12

    L'Etat perçoit effectivement 69% de plus parce qu'il y a des tranches et que vous partez d'assez bas.
    Mais alors que dirait le smicard qui reçoit sa premiere augmentation d'impots ? Soit pour lui une augmentation dementielle !!
    Le principe des tranches peut vous déplaire, mais ça reste progressif sans etre trop complexe.
    Vous voudriez un system avec un calcul exponenciel.
    A mon avis le smicard n'y comprendrait plus rien :))

    Mais en tout état de cause :
    Votre augmentation de salaire brute est de 25%
    Votre augmentation de salaire nette est de 20%

    et ce sont les chiffres

    Concrètement on vous a "mangé" 20% de l'augmentation
    C'est pénible mais pas décourageant comme l'arrivée dans une tranche de taxation à 75 % comme on a pu le voir aux USA à un certain moment .. (avec votre calcul on arriverait à un pourcentage rigolo :)))

    à 75 % là je vous l'accorde, moi je pose l'outil de travail et je rentre chez moi.
    Comme Sarko (pour une fois !!) je pense qu'au delà de 50% on rentre dans l'irrationnel.

  • Lien vers le commentaire letoxis mercredi, 24 août 2011 17:28 Posté par letoxis

    Bonjour Charles,

    votre article n'est pas terminé !
    Avec le projet de la banque centrale suisse et surtout les échanges économiques très importants entre la zone euro et la suisse, faut il fuir le franc suisse ou pas?
    Le jours ou la monétisation cessera (parce que les marchés diront stop), quelle monnaie autre que l'euro ou le dollar s'en sortira ?

    L

  • Lien vers le commentaire jctrader56 mercredi, 24 août 2011 14:19 Posté par jctrader56

    en tout cas , le climat ne t'as pas rendu apathique , Charles :))
    Bon article !

  • Lien vers le commentaire balthazar mercredi, 24 août 2011 12:25 Posté par balthazar

    @ Charles Dereeper

    PS :
    Continuez vos retour d'expérience sur votre vision de la France en tant qu'expat. Personnellement je trouve ça très interessant d'avoir un point de vue externe, meme sur des choses simples comme la météo, ou l'humeur bougon des français (je crois que c'est ce qu'il y a de plus détestable lorsque l'on revient en France).

  • Lien vers le commentaire balthazar mercredi, 24 août 2011 12:17 Posté par balthazar

    @ enzov12

    vous passez de 31334-2976=28358 à 39271-5037=34234
    Soit une difference nette de 5876 euros

    soit une augmentation effective de :
    5876 / 28358 x 100 = 20,72 % de votre salaire net

    +20% d'augmentation effective ça reste motivant, non ?

    ... moins que 25 % , je l'admets , mais plus que vos 69 % qui ressemblent à un calcul de cheminot syndicaliste pour justifier (encore..) une bonne grève :)

  • Lien vers le commentaire balthazar mercredi, 24 août 2011 11:58 Posté par balthazar

    "Je ne crois pas une seule seconde qu’elle parviendra à arrimer son CHF"
    "J’ignore comment la BNS va financer son arrimage"

    Je ne comprends pas .
    Pouvez-vous m'expliquer ?

    La BNS pourrait emettre du franc suisse autant qu'on lui présentera d'euros, comme le fait la Chine avec le dollar (et d'autres pays asiatiques) ou comme le faisait l'Argentine.

    La Suisse a une économie solide et son probleme est plutot la surevaluation du franc (tout comme la Chine qui diminue articiellement la valeur de sa monnaie).

    Tant qu'elle n'émet pas plus de franc qu'on ne lui présente d'euro, le risque est faible, d'autant que la Suisse a de l'or et donc de la confiance.

    Je ne sais pas si c'est l'intérêt de la Suisse de le faire (risque d'inflation puisque l'euro expend sa masse monétaire, puis de déflation si l'euro prenait de la valeur ensuite - et là elle connaitrait le meme probleme que l'Argentine en 2000) mais je ne vois pas l'impossibilité technique de le faire.