Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


ME RENCONTRER A PANAMA CITY Le sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR C'est GRATUIT !

>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Intéressant - l'expérience économique grecque chiffrée après la phase d'hyper endettement

Audience de l'article : 2177 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 5 réactions
Votez pour cet article
(40 Votes) - Note : 4.00
Partagez cet article avec vos connaissances

Quelques chiffres pour la Grèce sur un plan économique :

1 - Sur un an, le PIB fait -4,5%.

2 - Pendant 13 ans, la Grèce a réalisé 3,7% de croissance moyenne du PIB. (RDV dans quelques années pour faire un bilan à horizon 20 ans...)

3 - -7,1% sur un an de la production industrielle

4 - Hausse du chômage qui dépasse les 12,2% de la population active

5 - 33% des jeunes grecs sont au chômage

6 - +5,2% d'inflation sur un an (en période de récession... c'est fort !)

7 - 110 milliards d'euros d'aide accordé en mai 2010 par l'Union Européenne et le FMI

8 - Déficit public supérieur à 12% du PIB

9 - 300 milliards d'euros de dettes, soit 113% du PIB 2009

10 - 20% de l'économie grecque est selon Transparency International, souterraine...

11 - 25% des salariés... le sont dans la fonction publique ! Ils gagnent 1350 euros par mois contre 750 euros de salaire moyen dans le pays !

Allez, on dit merci aux technocrates, politiciens et autres escrocs communistes qui ont magistralement géré leur pays à l'aide de mensonges et de politiques économiques hasardeuses. On applaudit le score tous ensemble...

Constat amer et récurrent de ces chiffres, le communisme n'a jamais marché dans l'histoire de l'humanité et reste à ce jour, toujours bâti sur des mensonges et à la ruine finale des populations. Le Vénézuela, Cuba et la Corée du Nord expérimentent eux aussi malheureusement ce poison. Seule la sphère privée a démontré à ce jour son aptitude à la survie à long terme... non sans difficultés !

Exemple, la sphère privée américaine, qui à travers son secteur bancaire, a pris le contrôle des USA, avec le résultat que nous connaissons. Le dernier article de Vincent Benard est révélateur des arnaques comptables, qui ressemblent fort à celles du gouvernement grecque. Sur le plan de l'intérêt général, on peut constater un échec. Idem en Irlande, petit pays qui avait réussi un parcours incroyable sur un plan économique avant de sombrer à cause des banquiers de la sphère privée.

Au final, la seule conclusion possible, c'est de dire que tout repose sur l'équilibre des forces contraires. Dès qu'un pôle (un secteur privé ou un groupe de fonctionnaires) prend le contrôle, c'est foutu. Dans la nature, les écosystèmes se corrigent naturellement suite à des périodes d'excès de certains membres. Chez les humains, le process est nettement plus compliqué...

Charles Dereeper

Pour suivre mes opérations boursières et patrimoniales en temps réel : ARGENT : gagnez +10% par an

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER lundi, 22 novembre 2010 23:28 Posté par Charles DEREEPER

    Ok avec vos réponses sauf une qui est toujours la même : le trader n'a rien à voir avec cela. http://www.objectifeco.com/bourse-2/bourse/article/charles-dereeper-trader-le-job-denigre-que-personne-ne-comprend-en-realite-demonstration

    Vous avez entièrement raison, chacun a une fonction : je trouve juste que le process d'évolution de l'humanité est d'une lenteur exaspérante. Il faut que les destructeurs fassent leur boulot avant que tout le monde avance enfin. C'est usant et désespérant.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER lundi, 22 novembre 2010 18:13 Posté par Charles DEREEPER

    Cher Sinclair,

    j'ai écrit bilan PIB grecque sur 20 ans. C'est beau de regarder une bulle et son succès, mais il faut intégrer aussi l'après bulle qui démarre et qui va durer plusieurs années. Le retour à la case départ arrive régulièrement dans ce genre de configuration.

    Ensuite, vous semblez confondre le métier de trader et celui de banquier. Oui les banquiers par la gestion du risque, ont tué financièrement le monde et nous tiennent en plus en otage en nous faisant payer leurs conneries. Si les banques étaient nationalisées, en échange de leur survie, je ne dirais rien du tout. mais là, c'est écoeurant. C'est du vol. Les traders n'ont rien à voir avec cela. Le trading, c'est du virtuel. Le business de la banque lui, est manifestement incontrolable et ultra dangereux pour les pays. Je maintiens que l'Irlande était une réussite collective et politique et qu'elle s'est fait plomber par les banquiers. Sphère privée ou public, il y a à priori toujours quelqu'un pour détruire ce qui arrive de bien sur terre. l'être humain est désespérant.

    Enfin, pour répondre à votre troisième point, je fais allusion au concept de destruction créatrice et aux écosystèmes qui détruisent les maillons de la chaine qui ont pullulé en trop grand nombre pour retrouver un fonctionnement normal.