Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

A attendre l'accident économique qui n'arrive pas depuis 7 ans, on peut rater sa vie pro... méfiance !

Audience de l'article : 3119 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 11 réactions
Votez pour cet article
(4 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Je ne remets pas en cause l'arrivée dans le future d'un gros accident économique et financier, la France et l'Italie étant dans de sales draps très lourds en terme de PIB. Mais le timing de cet accident me semble bien plus éloigné que ce qui s'écrit sur le net. Le Japon en ce moment teste l'outil QE à un niveau jamais vu dans l'histoire. S'il réussit, il n'y aura jamais de gros accident en Europe, juste peut être un bon épisode d'inflation pour remettre les compteurs à zéro. S'il échoue, alors l'Europe sera attaquée.

J'ai appris, il y a longtemps, en lisant Georges Soros, que un, on surfe sur l'excès qui mène à la perte et à la crise. Puis au moment où on touche le point d'inflexion, le trigger de la crise, on renverse les positions dans l'autre sens.

Cela fait maintenant 7 ans que certains écrivent l'arrivée imminente d'une crise. C'est un peu long non ? Nous sommes toujours dans la phase lente de dégradation. Cela ne sert à rien de se préparer à l'arrivée d'un tsunami, à la fin du capitalisme qui se meurt... pendant autant d'années... C'est littéralement contre productif. La France enregistre mois après mois, une hausse du chômage, une hausse de la dette, une branlée commerciale sur les balances avec le monde extérieur, une contraction de l'activité... OK, mais c'est de la rigolade.

En 2008, on a eu une vraie crise économique avec un épisode de déflation et une panique psychologique.

Depuis 2009, elle est où la crise ? La croissance zéro, ce n'est pas de la crise. Cela s'appelle de la stagnation. Il n'y a à ce jour aucune récession économique majeure. Chaque année, le gâteau est juste de la même taille que l'année précédente ! Whaouh, quelle crise... ! La tendance est à la contraction, pas à l'écroulement. Il y a encore moyen de gagner du pognon, en faisant du business. Certes, quand on est français du milieu, je comprends qu'on puisse flipper, que 1500€ par mois ne soit pas agréable pour vivre, qu'être au chômage est stressant. Mais voilà, il existe une vérité depuis des millénaires. Quand la réalité change (et elle a changé, puisque nous sommes passés d'une phase de croissance économique à une phase de stagnation), soit on mute et on s'adapte, soit on crève. Le job salarié comme on l'a défini en France, est mort. C'est un passeport pour la pauvreté dans le futur. Il faut revenir à l'indépendance de son moyen de subsistance, être capable de proposer aux autres des biens et des services, validés par la demande des consommateurs, être capable de vendre commercialement ces offres...

Depuis des années aussi, l'ensemble des médias parle d'austérité. Les gens descendent même dans la rue pour manifester contre l'austérité en France. Franchement, elle est où l'austérité ? C'est une blague. Le déficit de l'Etat est supérieur à 4% en période de croissance zéro... L'austérité, la vraie, ce serait un budget à l'équilibre et non 100 milliards d'euros claqués en plus.

Je ne sais pas comment autant de gens peuvent ne pas regarder correctement la réalité, pourquoi autant de monde a besoin de ne pas appeler par son vrai nom la situation en cours.

Ensuite, un autre phénomène est intéressant. Il y a beaucoup de français qui attendent l'écroulement du système, comme s'il s'agissait d'une revanche sur les riches, ceux qui ont de l'argent. Tout d'abord, cela me semble être un brin présompteux. On ne prend pas pour des cons les gars qui tiennent et sont le système. Ensuite, l'endettement de la France se traîne autour de 100% de dettes sur PIB. L'Italie en comparaison est à 130%. Autant dire que si on doit se geler son comportement professionnel parce qu'un gros accident va arriver dans l'immédiat sur l'économie française, à mon avis, cela revient à vouloir rater sa vie. A coup de 4% par an de déficit budgétaire, il va falloir un paquet d'années avant que la France soit attaquée sur le marché de la dette et que la BCE perde le contrôle de la situation en ne parvenant plus à défendre à coup de QE les marchés obligataires...

Je réfléchis en ce moment sur la séquence économique des dix prochaines années. Depuis 2010, j'avais en tête une stagnation. Voilà 5 ans que cette stagnation se réalise. J'ai arrêté de lire la branlette sur la crise et l'effondrement depuis des années. Je rebosse en business depuis un an et demi. L'argent coule à flot dans les caisses de mes différents business.

Je m'attaque doucement à travers les interviews publiées sur objectifeco à mon nouveau plan macro économique à horizon 5 ans. Quand je vois le pessimisme en France, je me dis que ce serait extraordinaire que de voir encore 3, 4, 5 ans de stagnation pendant que tout le monde attend un écroulement. Tenir en haleine des millions de gens sur le fil du rasoir, quelle performance si on y réfléchit ! Berner des dizaines de millions de gens qui pensent que le capitalisme est mort... Le capitalisme est plus que vivant en réalisant cet énorme tour de passe passe...

Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

11 Commentaires

  • Lien vers le commentaire hftrade samedi, 22 novembre 2014 23:01 Posté par hftrade

     


    il y a pas de manque de courage des politiciens, ce sont des fonctionnaires a la base, ces apparatchiks de la Ve republique vont quand meme pas scier la branche sur laquelle ils sont assis.


    un enarque il a jamais gere une entreprise, meme une pme, faut pas deconner . il a jamais bosse en finance non plus, donc connait rien a rien de ce cote. ils passent par bercy ou l'un ou l'autre cabinet mais ca a rien a voir.


    par contre au niveau com/langue de bois/paroles creuses ils sont blindés il faut le reconnaitre


    par ailleurs les marches financiers sont truques .les manipulations sur le forex, MP par etats et grandes banques sont soit prouvés (les proces au grandes banques sont suffisament nombreux) soit deductibles statistiquement (mouvement de cours)


    les taux sur les bons d'etats sont artificiellement baissés par un mecanisme apparente a de la cavalerie (rachat circulaire de dette entre banque/etats + bale III qui pondere a 0 la dette souveraine) pour donner du repit aux politicards


     

  • Lien vers le commentaire Harry Haller samedi, 22 novembre 2014 14:43 Posté par harry

    La plupart de philisophies "pré-socratiques" type Epicurisme, Stoïcisme, des gens comme Spinoza, mais aussi le bouddhisme et probablement l'énorme quantité de sagesses qui font mon ignorance résument le bonheur, la bonne vie, la sagesse en quelques principes :


    Vivre dans le présent. Ne pas espérer (au sens pourvu que ceci ou celà), mais aimer et vouloir. Comme il y a ce qui dépend de nous et ce sur quoi nous n'avons pas la main, alors agir/vouloir sur ce qu'on peut faire.


    Concernant l'oligarchie ENA/secteur public, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour que ça dure et lui profite jusqu'à la dernière seconde du dernir samedi soir avant l'annonce qui tue dimanche après-midi. Aucun "espoir" à nourrir de ce côté.


    Pour ce qui est de nous commentateurs de ce blog, des jeunes (à 40 ans on commence à penser au "jeunes"), évidemment qu'il est vain de vivre une vie de mortel sur un pronostic à xx années.


    Mais étudier, investir et développer là où c'est devenu le plus compliqué, même si s'ouvrir au monde demande un peu d'énergie, ça va commencr à se savoir non ?

  • Lien vers le commentaire sven samedi, 22 novembre 2014 09:43 Posté par sven

    Eh oui.... 


    Avoir (partiellement)raison trop tôt...


    Les "amortisseurs " en France sont costauds, car financés par... les taxes en augmentation, ce qui fait que je songe plus à un écrasement en mode ralenti à la japonaise, ce qui n'enlève rien à sa douleur....


    Mais la pauvreté se fait prégnante et très visible depuis  environ 18 mois /2 ans en zone Paris


    A mon humble avis, il faut diversifier ses avoirs géographiquement (immo US très judicieusement choisi, société à HK comme tu le dis) et si possible exercer ses talents en périphérie de l'Hexagone ou plus loin, c'est certain.


    Mais on l'a vu dans ces colonnes: l'esprit est prêt,mais la maladie empêche parfois cet exil ou diversification, ce n'est pas donné à tout le monde hélas (de toute façon l'immense majorité de "tout le monde" veut dormir ok)


     


    @ le Banquier


    on attendait la suite de vos magnifiques préconisations/articles/enseignements crédits/immo et on voit rien venir, allez, reprenez le fil, c'est un plaisir de vous lire...

  • Lien vers le commentaire jymesnil vendredi, 21 novembre 2014 21:39 Posté par jymesnil

    en effet 7 ans c'est raté :-) en fait la descente date de 1974, cela fait 40 ans de baisse constante et c'est de la décroissance ?! parce que le PIB est calculé en dollar et euro et que ces devises ont perdu les deux tiers de leur valeur en terme d'achat ....la décroissance ou dépression cela a pour conséquence, le chômage et la pauvreté et je pense qu'uen augmentation de +6000 % en 40 ans c'est plutôt une preuve, quant à la pauvreté je pense que nous la voyons de plus en plus....dans mon district (circonscription du député) la moyenne des revenus c'est 660 €/personne...on est très loin du SMIC. Je travaille comme bureau d'étude Thermique et depuis 2008 la construction a perdu déjà 47 % de son potentiel. Les bureaux d'architecture n'ont plus de projets et sont trop nombreux pour ce qui reste...la descente n'est pas terminée et pour cela je regarde les courbes de Frigitt. Dans ma proche région, le groupe industriel qui était modèle et très bien géré a déjà mis deux filliales en redresseemnt judiciaire, les fournitures de bureau cela ne se vend plus...je pourrais parler des industries agrolamimentaires, de la construction navale et même de usine de la Hague qui ferme des ateliers...bref je ne vois rien du tout aller mieux et par contre tout descend. Mais en France il suffit qu'à Paris cela se passe pas trop mal et on se rassure....une autre chose c'est que je conseille à tous les jeunes de la famille de partir ailleurs car ce n'est pas un futur de passer de stage en stage après bac +5 ...là nous avons une future et actuelle grande frustration pour la jeunesse, d'autant qu'ils savent qu'ils vont devoir assummer nos déficits et nos dettes...alors où aller, comment ? et quoi y faire c'est aussi assurer l'avenir de la France ?

  • Lien vers le commentaire Tristan vendredi, 21 novembre 2014 20:04 Posté par Nam

    Bonjour Charles,


    Je partage vos analyses, et je suis également fatigué par le manque de courage de la classe politique française, les promesses intenables, mais aussi et surtout du manque de discernement et la crédulité des français lorsque le moment des élections est venu.


    Vos chroniques ont un parfum d'aventure, et transmettent un peu de la vitalité de Bangkok et Shanghai. Ca donne envie de tout plaquer et de faire son/ses business en surfant sur la vague émergente (bien qu'en réalité ce ne soit pas à la porté de tout le monde). Ces endroits me re-boostent lorsque j'ai l'occasion d'y aller.


    Mais j'ai l'impression de bien vivre en France (à Paris) dans l'ensemble (économiquement, train de vie, transports, logement, qqes actifs en poche, de l'épargne et pas de dettes), même si l'hypocrisie française sur le sexe, l'argent et l'égalitarsime me saoule à max.


    J'espère quand même qu'on verra bientôt la fin du système étatististe-keynésien-communiste datant de 1945, avec son misérabilisme, ses centrales nucléaires, ses logements sociaux, et son ordre moral hypocrite : condamnation de la prostitution et de la consommation de drogues, alors qu'au même moment des criminels sont en liberté "surveillée".


    Bon week-end,


    Nam

  • Lien vers le commentaire tartemolle vendredi, 21 novembre 2014 16:58 Posté par tartemolle

    Une raison de l'absence de crise ou d'effondrement en France est liée à l'extraordinaire résilience du système. Ce pays est considérablement étatisé, 57% de dépenses publiques, 29.4% de fonctionnaires et l'oligarchie (politocards, haute fonction publique, médias) au pouvoir fera tout pour faire durer, durer, durer leurs privilèges... en utilisant tous les leurres et tous subterfuges imaginables.

  • Lien vers le commentaire patlr vendredi, 21 novembre 2014 16:56 Posté par patlr

    Bonjour Charles,


    Tu es notre Macro-Gourou !!!


    Si tout va bien on se voit en Thailande dans quelques mois !!!


    Bonne continuation


    patlr


     

  • Lien vers le commentaire tartemolle vendredi, 21 novembre 2014 16:51 Posté par tartemolle

    Charles, encore un excellentissime papier. Je partage votre avis à 100% sur le fait qu'il n'y a ni crise, ni austérité dans ce pays. Comme beaucoup je m'attendais à une vrai crise et même un cataclysme déjà en 2012 et en fait rien... sauf stagnation et lent déclin. Pour l'avenir ça semble assez simple, il suffit de regarder l'évolution du Japon depuis 20 ans. Et là je partage l'avis de Marc Fiorentino quand il dit que l'expérience Japonaise préfigure ce qui nous attend. Tout ça peut durer encore 10 ans minimum avec la réélection de flamby et autres partis de politocards du même acabit (il y a un choix pléthorique à disposition).


    Quant au salariat c'est mort, seul avenir = indépendance et création de son propre business et à l'international (international signifie le plus possible hors France et non dépendant de la France).

  • Lien vers le commentaire Le Banquier vendredi, 21 novembre 2014 16:25 Posté par Le Banquier

    :), c’est trop long à décrire et c’est des bouts parsemés dans votre texte.

    J’aurais presque pu écrire 80 % avec quasiment les mêmes mots, vraiment spéciale comme sensation.

    Vous êtes une personne très étrange qui m’interpelle profondément car certaines parties de vos textes ou de votre vie que vous dévoilez me fascinent et font avancer mes réflexions et d’autres me font carrément ….« je ne trouve pas le mots qui seraient disons … moins flatteur»

    Lorsque nous aurons le loisir d’échanger ensemble, peut être en 2015 par web, ce ne sera pas une interview, mais une discussion, oui, une discussion, entre 2 capitalistes qui observent la même chose avec le même soucis de vérité issu du trading qui ne pardonne rien, et pourtant quelle...


  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper vendredi, 21 novembre 2014 14:44 Posté par Charles DEREEPER

    Mon cher banquier, quand il s'agit de vous satisfaire, je me plie en 4 !

    je crois meme me souvenir que c'est la deuxième fois que vous écrivez ce genre de propos sur ma prose.

    mes joues sont toutes roses d'aise... hahahahaha

    c'est quoi vos trucs ou vous netes pas d'accord ?

  • Lien vers le commentaire Le Banquier vendredi, 21 novembre 2014 13:21 Posté par Le Banquier

    Enorme texte !

    Je ne suis pas d’accord avec tout mais certains paragraphes sont comme directement sortis de ma tête… !?

    C’est très étrange comme sensation et ça ne m’arrive qu’une fois ou deux par an…

    Incroyable

    Je vais passer une après midi… circonspecte

    Merci !