Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

La Chine dépasse l’Allemagne en termes d’exportations de capitaux en 2015

Audience de l'article : 1524 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Cette performance de la Chine ne vous surprendra pas et l’importance de cette information se situe justement dans le fait que pour la première fois, l’empire du Milieu dépasse la grande Allemagne industrielle et vous connaissez mon avis sur la question.

Après avoir balayé les industries bas et moyen de gamme y compris US et française par exemple, la Chine a poursuivi sa montée en gamme et désormais, c’est l’industrie allemande qui, 20 ans après les industries françaises, anglaises ou encore américaines, va subir le choc direct de la concurrence chinoise. La mondialisation va commencer à faire nettement moins rire nos camarades allemands qui, jusqu’à présent, ont su en tirer avantageusement parti.

Mais c’est bientôt fini, il s’ensuivra une crise économique majeure en Allemagne qui, entre crise économique et crise démographique, connaîtra d’immenses difficultés similaires à celles du Japon.

Charles SANNAT



MUNICH (Allemagne), 22 février (Xinhua) — La Chine est passée devant l’Allemagne en termes d’exportations nettes de capitaux en 2015, a rapporté lundi à Munich le cabinet d’études allemand IFO.

Selon l’IFO, la Chine semble sur le point de s’imposer à la première place du classement avec des exportations nettes de capitaux de 293 milliards de dollars au niveau international.

L’Allemagne arrive ensuite en deuxième position, avec des exportations d’environ 280 milliards de dollars, ce qui signifierait que les exportations de capital nettes allemandes seraient inférieures à celles de la Chine pour la première fois depuis mai 2010.

Ce rapport observe que les exportations nettes de capitaux de l’Allemagne ont cependant atteint un nouveau record en 2015, en atteignant 8,3 % de son produit économique annuel au cours de l’année, contre 7,3 % en 2014.

L’Union européenne (UE) estime qu’un taux de 6 % est indicateur de la viabilité à long terme, de sorte que l’Allemagne reste de loin le plus important prêteur de nouveaux financements aux pays endettés des deux côtés de l’Atlantique.

“Ce nouveau développement est attribuable aux exportations de marchandises, qui ont représenté un excédent de 262 milliards d’euros, marquant là aussi un nouveau record”, ajoute le cabinet de réflexion basé à Munich.

De plus, considérant la faiblesse des cours pétroliers et de l’euro, l’IFO prédit que l’excédent de paiements courants de l’Allemagne continuera d’augmenter en 2016 et qu’il sera encore très probablement supérieur à 8 % de son produit économique annuel.
Poster un commentaire